Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Ek' Balam

« Ek' Balam » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une carte d'Ek' Balam

Ek' Balam est un site archéologique maya situé dans la Yucatan au Mexique. Ce fut aussi la capitale d'un royaume maya.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Ek' Balam fut une importante cité maya durant la période classique, durant cette période, la cité s'est agrandi et le nombre d'habitant à augmenter. Il a permis de comprendre le fonctionnement de nombreuses cités maya de la période classique, du fait de la très bonne conservation de ses bâtiments comparé aux autres sites archéologiques plus au nord. Mais, la population décline durant la période postclassique et elle est finalement abandonnée.

Ek' Balam est mentionné à la fin du XVIe siècle dans Relación Geográfica, qui ressence les propriétaires de terrain espagnols, elle était alors propriété d'une famille riche, les Capul.

Principales caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Mur défensif[modifier | modifier le wikicode]

La cité était entourée de deux murs concentriques, qui servaient pour se protéger des attaques. Il y avait aussi des petits murs disséminés dans la cité. Au total les murs couvraient une surface de 9,55 hectares. Les murs étaient en pierre taillée recouverte de plâtre, et mesuraient 2 mètres de haut sur 3 de large. Le côté extérieur des murs servait à la défense, car il n'était pas très décoré. Ils devaient avoir une valeur symbolique, ils représentaient la protection et la puissance militaire.

Peintures murales[modifier | modifier le wikicode]

À l'intérieur de l'Acropole, on a retrouvé des peintures murales, dont la plus célèbre est la « Fresque des 96 glyphes » qui ressemble à la « Tablette des 96 glyphes » trouvée à Palenque. Une autre peinture moins célèbre est une représentation d'un cerf chassé, qui est interprété comme l'origine de la mort.

Jademaya.jpg

Histoire des peuples amérindiens - AmérindiensAztèquesIncasInuitsMayasOlmèquesToltèquesSiouxAlgonquins
Religions - Religion des ToltèquesReligion des Mayas
Sites archéologiques - Mexico-TenochtitlanChichén Itzá (Pyramide de Kukulcán) • DzibilchaltúnEl TajínEk' BalamTeotihuacanPyramide de CholulaUxmalPalenqueTikalCopánLignes de NazcaActun Tunichil Muknal
Lieux géographiques - Popocatepetl

Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.
Portail de l'Amérique précolombienne —  Tous les articles concernant l'Amérique précolombienne.