Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Les articles de Vikidia sont écrits et corrigés par des enfants, des adolescents et des adultes. On cherche de nouveaux rédacteurs !

Mayas

« Mayas » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'ensemble monumental maya de Tikal

Les Mayas sont un peuple d'Amérindiens qui vivent dans le sud du Mexique et au nord de l'Amérique centrale, dans la péninsule du Yucatán : Guatemala, Belize, Honduras, Salvador.

Ils pratiquent souvent des langues mayas comme langues principales.

Les anciennes cités mayas, aujourd'hui sites archéologiques réputés, sont Chichén Itzá, Palenque, Tikal, Uxmal.

L'espace des Mayas[modifier | modifier le wikicode]

La civilisation des Mayas s'est épanouie dans l'isthme d'Amérique centrale, en région chaude de climat tropical.

On peut distinguer trois grandes régions :

  • au sud-ouest, en bordure de l'océan Pacifique, une étroite bande côtière de 60 km de large. C'est un couloir favorable à la circulation. Le climat humide (jusqu'à 4 mètres de précipitations) favorise la culture du maïs et du cacao (un produit très important dans les civilisations anciennes d'Amérique centrale). La région dispose également de sel.
  • cette région côtière est bordée à l'est par les Hautes-Terres. C'est une région montagneuse, avec de très nombreux volcans (jusqu'à 4 220 m) . Les sols riches en phosphate (un engrais excellent) sont très favorables à l'agriculture. L'altitude abaisse les températures. La saison des pluies s'étale de mai à novembre. La région est riche en minerai avec souvent des pierres semi-précieuses comme la jadéite, la serpentine, mais aussi l'obsidienne et le basalte. On y trouve également des métaux comme le cinabre et l'hématite. Ces richesses minérales alimentent un commerce important vers le reste du domaine maya qui en est dépourvu. La région a une faune très diversifiée : le jaguar, le caïman, des serpents venimeux, des tapirs, des singes, des oiseaux multicolores.
  • les Basses-Terres occupent le nord de l'espace maya, dans la presqu'île du Yucatán. Dans les Basses-Terres du sud, la forêt tropicale et la savane abritent une faune variée de jaguars, de quetzals, de dindons, d'ocelots et des très nombreux oiseaux très colorés. Les rivières, très nombreuses, favorisent les communications. Par contre, les Basses-Terres du nord sont installées dans une région calcaire. La saison des pluies, entre mai et octobre, concentre près de 90 % des précipitations annuelles. Les précipitations sont souvent insuffisantes. L'infiltration des eaux de pluie est importante, les rivières permanentes sont rares. La végétation forestière est moins fournie. L'accès à l'eau de la nappe phréatique est rendu possible par des dépressions naturelles, les cénotes, qui sont alimentées par un système de récupération et de transport canalisé de l'eau.

L'histoire des Mayas[modifier | modifier le wikicode]

Localisation des principaux sites archéologiques mayas

La civilisation des Mayas est une des plus anciennes d'Amérique. Le territoire où cette civilisation s'est développée a une superficie équivalente à celle de l'Allemagne (340 000 km2).

Avant le IIIe millénaire av. J.-C., la culture du maïs était pratiquée dans les régions côtières du Yucatán et de la côte de l'océan Pacifique.

L'histoire des Mayas se poursuit par la période préclassique (du IIe millénaire av. J.-C. au début du IIIe siècle après JC). Dans les Basses-Terres du sud apparaissent des cités-états comme Tikal, Palenque ou Copán.

Lui succède, du VIe au IXe siècle, la période classique où la civilisation maya connaît une première apogée. Elle se développe surtout dans les plaines forestières du sud du Yucatán, dans le Peten autour de Tikal et de Calakmul. De nombreuses cités-états se disputent l'espace. La période classique se termine par un abandon de nombreux sites urbains. Les raisons de ce déclin sont encore mal connues.

La période postclassique voit renaître la civilisation maya. Elle s'étend du XIe siècle à la conquête espagnole au début du XVIe siècle. Elle est marquée par d'importants apports des civilisation mexicaines (celle des Toltèques en particulier). Les centres principaux sont Chichén Itzá, Mayapan et Tulum dans les Basses-Terres du nord et d'autres sites dans les Hauts-Terres du Guatemala.

Malgré la résistance des Indiens (surtout dans le Yucatán jusqu'à la fin du XVIIe siècle) la civilisation maya est en grande partie détruite par la conquête espagnole : les paysans sont regroupés afin d'être christianisés, les traces écrites sont détruites dans de gigantesques autodafés.

Pour plus de trois siècles, la civilisation maya est engloutie par la forêt tropicale et, jusqu'au milieu du XIXe siècle, elle disparaît de la mémoire des hommes.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : histoire des Mayas.

La religion des Mayas[modifier | modifier le wikicode]

La religion des Mayas était de type polythéiste. Il en était de même des religions des autres peuples amérindiens précolombiens.

Les Mayas croyaient en la répétition de cycles de création et de destruction. Ces cycles étaient calculés selon un système complexe mêlant plusieurs calendriers. Les prêtres mayas étaient chargés d'interpréter ces cycles. S'ils prévoyaient des temps difficiles, la population devait faire des sacrifices pour apaiser les dieux.

La civilisation maya s'étant étalée sur plusieurs millénaires, elle n'est pas toujours restée identique. Au Xe-XIe siècle, au moment du passage de la période classique à la période postclassique de l'histoire des Mayas, des populations venant de régions plus au nord (Mexique central) introduisent de nouvelles idées religieuses.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : religion des Mayas.
Jademaya.jpg

Histoire des peuples amérindiens - AmérindiensAztèquesIncasInuitsMayasOlmèquesToltèquesSiouxAlgonquins
Religions - Religion des ToltèquesReligion des Mayas
Sites archéologiques - Mexico-TenochtitlanChichén Itzá (Pyramide de Kukulcán) • DzibilchaltúnEl TajínEk' BalamTeotihuacanPyramide de CholulaUxmalPalenqueTikalCopánLignes de NazcaActun Tunichil Muknal
Lieux géographiques - Popocatepetl

Portail de l'Amérique - Tous les articles sur l'Amérique.