Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Tikal

« Tikal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tikal : acropole nord, place principale et temple I, depuis la plate-forme du temple II.

Tikal est une ancienne cité maya précolombienne, aujourd'hui un grand site archéologique situé dans le nord du Guatemala dans une forêt tropicale très dense où vivent les coatis, parmi les sapotilliers.

Un coati, vivant dans la clairière de Tikal.
Plan du site de Tikal

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville, fondée au VIe siècle, a connu son apogée durant la période classique maya, entre les IIe et IXe siècles, après lequel plus aucun grand monument n'a été construit.

Le déclin commence avec des palais incendiés et une chute de la population, jusqu'à l'abandon total de la cité vers la fin du Xe siècle.

Le site[modifier | modifier le wikicode]

La cité est organisée en groupes de bâtiments reliés par de grandes chaussées.

Grande Place[modifier | modifier le wikicode]

Vue panoramique de la Grande Place depuis l'Acropole nord

Autour de la Grande Place se trouvent le Temple I, le temple II, l'Acropole nord et l'Acropole centrale, ainsi qu'un petit terrain de jeu de balle.

Temple I

Temple I[modifier | modifier le wikicode]

Bâti vers 734, le temple I est le monument emblématique de Tikal : il en caractérise le style architectural. Il est connu aussi sous le nom de « Temple du grand Jaguar ».

Le temple se dresse sur un socle pyramidal à neuf degrés, haut de 47 mètres. Un escalier d'une seule volée conduit au temple, constitué de trois petites pièces en enfilade.

Sous la pyramide fut découvert, en 1962, le tombeau d'un des plus grands seigneurs de Tikal, nommé Jasaw Chan K'awiil I : on y a trouvé plusieurs kilos de jade, de coquillages et de céramique. Un vase en mosaïque de jade, porte un couvercle figurant souverain.

Temple II

Temple II[modifier | modifier le wikicode]

Le temple II, qui fait face au temple I, est également connu sous le nom de « Temple des masques ». Il est dédié à la Dame Lachan Unen Mo', épouse de Jasaw Chan K'awiil.

Acropole nord[modifier | modifier le wikicode]

Située au nord de la Grande Place, l'Acropole est un ensemble dont les débuts remontent à l'époque préclassique, vers -350. Au cœur du complexe se trouve une sépulture attribuée au fondateur de la dynastie.

L'Acropole nord repose sur une plate-forme de 100 m x 80 m. Huit petits temples-pyramides sont groupés autour d'un patio. Du côté sud ont été construits, plus tard, quatre temples.

Acropole centrale[modifier | modifier le wikicode]

Ce complexe situé au sud de la Grande Place s'étend sur 215 m. Des édifices, désignés sous le nom de « palais », sont groupés autour de six patios reliés par des passages et des escaliers. Ces bâtiments peuvent avoir servi de résidence royale ou avoir été le siège de services administratifs.

Temple III[modifier | modifier le wikicode]

Bâti vers 800, c'est le dernier grand temple-pyramide construit à Tikal.

Complexe N[modifier | modifier le wikicode]

Le Complexe N est un ensemble de pyramides jumelles à quatre escaliers. Au sud se trouvent un bâtiment à neuf portes et, au nord, un enclos à l'intérieur duquel se trouve un ensemble comprenant une stèle et un autel. Une stèle porte la date de 711. Le magnifique Autel 5 représente Jasaw Chan K'awiil et un seigneur de Masaal exécutant un rituel.

Temple IV

Temple IV[modifier | modifier le wikicode]

Le temple IV est haut de 65 mètres : c'est le bâtiment le plus élevé de la civilisation maya classique. Le temple se dresse au sommet d'une pyramide à trois degrés : il offre un remarquable point de vue sur le reste du site.

Temple V[modifier | modifier le wikicode]

Haut de 59 mètres, le temple V est, par la taille, le second temple-pyramide de Tikal. C'est probablement la sépulture d'un roi inconnu.

Temple VI[modifier | modifier le wikicode]

Le Temple VI est connu sous le nom de « Temple des inscriptions », pour ses glyphes monumentaux, larges de 85 cm. Il possède trois portes.

Complexe du Monde Perdu[modifier | modifier le wikicode]

Le plus haut édifice du groupe est une pyramide haute de 30 mètres, qui peut avoir eu une signification astronomique.

Bibliographie, sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Sites archéologiques, le patrimoine mondial de l'Unesco, Gründ, 2012.
  • Tikal, Wikipédia
Article mis en lumière la semaine du 30 septembre 2014.
Jademaya.jpg

Histoire des peuples amérindiens - AmérindiensAztèquesIncasInuitsMayasOlmèquesToltèquesSiouxAlgonquins
Religions - Religion des ToltèquesReligion des Mayas
Sites archéologiques - Mexico-TenochtitlanChichén Itzá (Pyramide de Kukulcán) • DzibilchaltúnEl TajínEk' BalamTeotihuacanPyramide de CholulaUxmalPalenqueTikalCopánLignes de NazcaActun Tunichil Muknal
Lieux géographiques - Popocatepetl

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Amérique - Tous les articles sur l'Amérique.

17°13′19.54″N 89°37′25.01″O / 17.2220944, -89.6236139