la cabane  • le Livre d'or
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la Gazette été 2018 de Vikidia ! DessinInterview.png

Commune de Paris (1871)

« Commune de Paris (1871) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Commune de Paris.
Une barricade de la Commune de Paris, le 18 mars 1871

La Commune de Paris est un gouvernement révolutionnaire français qui a duré environ deux mois (du 18 mars au 28 mai 1871). Cette rébellion contre le Gouvernement, issu de l'Assemblée nationale qui venait d'être élue au suffrage universel masculin, mit en place pour la ville de Paris, une organisation proche de l'autogestion. Elle est pour partie une réaction à la défaite française de la guerre franco-prussienne de 1870 et à la capitulation de Paris.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Depuis 1870, la France est en guerre contre la Prusse. Les troupes de Napoléon III sont défaites en septembre, il est fait prisonnier et sa déchéance est proclamée par les députés. Le Second Empire est terminé.

Un gouvernement provisoire se met en place en 1871, majoritairement composé de républicains modérés. Mais il est partagé entre ceux qui veulent continuer la guerre (Gambetta) et ceux qui veulent la paix (Adolphe Thiers). Les armées allemandes ont encerclé Paris qui subit une terrible famine. Pour qu'un traité soit possible avec l'Allemagne, le chancelier Bismarck exige la création d'un gouvernement légitime en France.

Des élections pour une nouvelle assemblée constituante sont organisées en 1871. Les résultats sont clairs : les Français majoritairement ruraux votent pour les monarchistes et la paix. Adolphe Thiers devient le chef du nouveau gouvernement.

Naissance de la Commune[modifier | modifier le wikicode]

Mais les habitants de Paris, majoritairement des ouvriers qui ont vécu la famine pendant le siège de Paris et résisté aux attaques prussiennes, veulent continuer la guerre. Ils s'opposent à la nouvelle assemblée qui pourrait vouloir entraver la construction de la troisième République.

Pendant le siège de Paris, les habitants s'étaient cotisés pour acheter des canons pour défendre la ville. Ces canons étaient entreposés sur la colline de Montmartre. Thiers, se doutant du risque de révolte des Parisiens, veut les récupérer. Mais ces derniers empêchent la troupe du général Lecomte et du général Thomas de s'en emparer, le 18 mars 1871. Les deux généraux sont exécutés, cet événement marque le début de la Commune.

Déroulement de la Commune[modifier | modifier le wikicode]

Les communards (nom donné aux révolutionnaires qui participèrent à la Commune) s'opposent à l'Assemblée nationale, installée à Versailles, et à Adolphe Thiers. Ils s'installent à Paris et forment de nombreuses barricades qui s'opposent aux troupes versaillaises.

Fin de la Commune[modifier | modifier le wikicode]

La Commune fut renversée au cours de la Semaine sanglante (du 21 au 27 mai 1871), qui fut l'objet de nombreux massacres et destructions. La répression fut très dure, avec maintes condamnations à mort et déportations.

Quelques acteurs de la Commune[modifier | modifier le wikicode]

Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.