Édouard Vaillant

« Édouard Vaillant » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Vaillant (au centre) devant le « Mur des fédérés » au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Édouard Vaillant est un homme politique français, socialiste, élu de la Commune de Paris, né le 29 janvier 1840 à Vierzon (Cher) et mort à Paris (12e arrondissement) le 18 décembre 1915.

Pendant son enfance, à partir de ses deux ans, la famille Vaillant se partage entre Paris (5e arrondissement) et Salbris (Loir-et-Cher) où le jeune Edouard apprend le latin avec un prêtre.

Edouard Vaillant fit de brillantes études. En France, après son baccalauréat ès sciences obtenu à dix-sept ans au Collège Sainte-Barbe, il devint Ingénieur des Arts et manufactures à l'Ecole Centrale, puis docteur ès sciences à la Sorbonne. En Allemagne, il devint docteur en médecine.

Il rentre en France pendant l'été 1870 après la déclaration de guerre entre la France et la Prusse. À 31 ans, Édouard Vaillant a participé à la révolution nommée la Commune. Dans cette révolution, il s'est occupé de l'école pour qu'elle devienne laïque et accueille davantage de filles. Cette révolte a tenu deux mois (mars-mai 1871). Édouard Vaillant, étant communard, voulait la liberté et l'égalité.

Il est obligé de s'exiler, car il était condamné à mort pour avoir participé à la Commune. A Londres, il fréquente la famille de Karl Marx et, après avoir obtenu l'équivalence anglaise de ses diplômes de médecine, il devint membre du célèbre College of surgeons.

Il revint en France en 1880 lorsqu'une loi d'amnistie fut votée. En 1884 il est élu conseiller municipal de Paris (20e arrondissement). Membre de la SFIO (devenue plus tard le Parti socialiste), il a été élu député de 1893 jusqu'à sa mort en 1915. Il oeuvre activement en faveur des lois sociales, de l'amélioration des conditions de travail, de l'indépendance syndicale et de l'unité du parti socialiste (création de la SFIO en 1905).

Il est le troisième grand représentant du parti socialiste de cette époque avec Jean Jaurès et Jules Guesde.

Il fut le premier socialiste candidat à la Présidence de la République en 1913.

Il milite pour la paix jusqu'au dernier moment. Après la déclaration de guerre, il appelle comme tous les autres socialistes à défendre le pays attaqué par l'Allemagne.

Très affecté par la mort de Jaurès et la guerre qui se révèle particulièrement meurtrière, il meurt en son domicile du 15 Villa du Bel-Air.

Rapatrié avec les honneurs militaires dans sa ville natale, Edouard Vaillant repose dans le caveau familial, avec ses parents Michel et Ambroisine, son fils Jacques et son petit-fils Philippe, au cimetière du Centre-Ville de Vierzon. En 2015, année du centenaire de sa mort, une plaque commémorative fut apposée sur la maison qui fut la sienne à partir de 1883 au 50bis de l'avenue Edouard Vaillant.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.