Stanley Kubrick

« Stanley Kubrick » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Stanley Kubrick
KubrickForLook.jpg
Photographie de Stanley Kubrick avec un Leica III
(extrait du livre Drame et Ombres).
Naissance 26 juillet 1928
New York, États-Unis
Décès 7 mars 1999 (à 70 ans)
St Albans, Royaume-Uni
Nationalité(s) Américain
Profession(s) Photographe
Réalisateur
Scénariste
Producteur

Stanley Kubrick est un cinéaste américain né en 1928 et mort le 7 mars 1999.

Il est considéré comme un réalisateur majeur du XXe siècle. Ses films, qui ont souvent connu un succès de scandale à leur sortie, sont presque tous devenus des classiques.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né à New York, il y grandit et y étudie le cinéma.

Il commence une carrière de photographe et travaille pour la revue Look de ses 17 à 22 ans.

En 1951, il passe de la photographie au cinéma avec le court-métrage documentaire Day of the Fight.

Jusqu’en 1955 (Le baiser du tueur) Kubrick réalise des films se passant tous à New York et encore proches du documentaire.

En 1956 débute la période hollywoodienne avec L’ultime Razzia. Mais Kubrick ne réalisera que deux autres films à Hollywood : Les Sentiers de la Gloire (1958) et Spartacus (1960). Sa collaboration avec Kirk Douglas, producteur de Spartacus, ne le satisfait pas. Kubrick veut garder un contrôle absolu dans la création de ses films et ne supporte pas qu’on lui impose un scénario ou des comédiens qu’il n’a pas choisis.

Après Spartacus, Kubrick part vivre et travailler à Londres. Pour autant, il continue de travailler avec des boîtes de production américaines. Ces dernières lui laissent désormais une totale liberté. Entre 1962 et 1979, Stanley Kubrick réalise six films, tous devenus de grands classiques.

Les périodes de silence entre chaque film deviennent progressivement de plus en plus longues : Full Metal Jacket (1987) sort huit ans après Shining et il faudra attendre ensuite douze ans Eyes Wide Shut, son dernier film, sorti l’année de sa mort.

Les thèmes de ses films[modifier | modifier le wikicode]

Certains de ses films sont des adaptations de romans : Lolita (film) est tiré du roman Lolita de Vladimir Nabokov, Orange mécanique du roman L'Orange mécanique d'Anthony Burgess, ou encore Shining du roman Shining, l'enfant lumière de Stephen King.

Kubrick s’est essayé à de nombreux genres cinématographiques : il a réalisé trois films de guerre (Les sentiers de la gloire, Full Metal Jacket, Fear & Desire), un péplum (Spartacus), un film d’horreur (Shining), deux films de science-fiction (2001, L’odyssée de l’espace, Orange mécanique), un film romantique (Lolita'), un film historique en costumes (Barry Lyndon), deux thriller (Le baiser du tueur , eyes wide shut ), deux drames (L'ultime Razzia, '), une comédie (Docteur Folamour), ainsi que ses premiers films (de 1951 à 1964 excepté en 1960 avec Spartacus) en noir et blanc (Day of the fight, Docteur Folamour, Lolita, Fear & Desire, L'ultime razzia...).

Mais à travers tous ses films se retrouve une vision pessimiste de l’homme. Il y montre les horreurs de la guerre, mais aussi la violence en général : dans les rapports de couple, dans la société, etc. Cette violence est souvent associée à la folie.

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Kubrick. [Consulté le 06 Mars 2012]. Arte. Disponible sur:

arte kubick

  • Poiret, Dominique. Stanley Kubrick photographe. [Consulté le 06 Mars 2012]. Libération. Disponible sur :

http://www.liberation.fr/culture/11011001-stanley-kubrick-photographe#s1

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes