Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

2001 : L'Odyssée de l'espace

« 2001 : L'Odyssée de l'espace » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « 2001 : L'Odyssée de l'espace », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

2001 : L'Odyssée de l'espace est un film britanno-américain de science-fiction, réalisé par Stanley Kubrick en 1968, d'après le roman du même nom d'Arthur C. Clarke.


Fiche technique
Titre français
Titre original 2001 : L'Odyssée de l'espace
Titre québécois
Réalisateur(s) Stanley Kubrick
Producteur(s) Stanley Kubrick
Scénariste(s)
Genre(s) Science-fiction
Restriction Tous Publics
Acteurs principaux Keir Dullea Gary Lockwood
Durée 2 h 19
Date(s) de sortie États-Unis États-Unis : 6 avril 1968 France France : 27 septembre 1968

Le rapport entre l’homme et l’ordinateur[modifier | modifier le wikicode]

CARL 500 est l’ordinateur qui pilote un vaisseau spatial. C’est une Intelligence Artificielle, un ordinateur très puissant capable de réfléchir. Dans une des scènes du film, on le voit jouer aux échecs contre Poole, le pilote humain du vaisseau. Il lui annonce la série de coups qui va lui permettre de gagner. Mais, intelligemment, il glisse une erreur dans des annonces, ce qui lui permet de voir si l’humain va vérifier ses coups, ou bien lui faire entièrement confiance. Comme Poole ne corrige pas, CARL 500 sait maintenant que l’humain lui fait confiance aveuglément, et il utilisera cela plus tard dans le film1.

Applications-multimedia.svg Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. Que la partie commence !, journal russe Kommersant, cité par Courrier International n°1589, 15-21 avril 2021, p. 39