Livre de Job

« Livre de Job » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Job sur son tas de fumier. Aquarelle de William Blake. 1821

Le livre de Job est le dix-huitième livre de l'Ancien Testament, et le premier des livres poétiques.

Le livre de Job a été écrit après l'exil des Hébreux à Babylone. La rédaction définitive date de la moitié du Ve siècle av. J.-C., mais l'histoire est connue des Hébreux depuis bien avant l'Exil. Des érudits ont mis en évidence la ressemblance de l'histoire de Job avec des récits sumériens plus anciens.

Le récit[modifier | modifier le wikicode]

Job représente le Juste dont la foi est mise à l'épreuve par Satan , avec la permission de Dieu. Job supporte sans se plaindre la perte de ses biens, de ses enfants, ainsi que les souffrances de la maladie. Il supporte également les réprimandes de trois de ses amis. Jamais il ne renie son Dieu. Dieu lui expliquera ensuite qu'il ne faut pas juger ses jugements avec des vues d'être humain. Dieu le rétablira dans toutes ses possessions qui seront doublées.

Le livre de Job explique que ce n'est pas parce que l'on a des malheurs que l'on a nécessairement péché. Dieu peut utiliser l'affliction pour donner de l'expérience, de la discipline et un enseignement aussi bien que pour punir. Donc savoir pourquoi on souffre est impossible .

Que Dieu donne une récompense ou qu'il ne donne rien, on doit toujours lui témoigner le même respect. Job affirme : Le Seigneur a donné, le Seigneur a repris, Loué soit le Nom du Seigneur.

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...