la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Pouzzoles

« Pouzzoles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

Pouzzoles (en italien Pozzuoli) est une ville de 82 000 habitants, située en bord de mer, à l'ouest de Naples, en Campanie (Italie).

Pouzzoles, tout près de Naples, sur la zone volcanique des Champs Phlégréens, dont on voit ici les multiples cratères.

Cette ancienne cité grecque, devenue par la suite une importante colonie romaine, s'est établie sur la zone volcanique des Champs Phlégréens.

Volcanisme[modifier]

La région de Naples est entièrement située dans un paysage volcanique :

La Solfatare, vaste marécage de cendres et de soufre, est en fait un volcan plat en activité ralentie.

La région est très densément habitée, comme elle l'a toujours été, en raison de la très grande fertilité de son sol. On est donc très loin d'un parc naturel sauvage et enchanteur : l'homme est là, partout, et il y est depuis très longtemps.

La Solfatare[modifier]

La Solfatare est le seul volcan des Champs Phlégréens qui soit encore en activité. C'est un volcan tout à fait singulier, à la fois plat et marécageux, émettant en permanence des vapeurs sulfureuses qui le couvrent d'une poudre blanche : c'est de la fleur de soufre.

Pouzzolane[modifier]

La pouzzolane est un granulat de lave qui entre, avec la chaux et le sable, dans la composition du mortier et du béton depuis l'Antiquité.

Elle tient son nom de la ville de Pouzzoles, mais on en exploite des champs entiers dans d'autres régions volcaniques du monde, notamment, en France, dans la chaîne des Puys, et à Rome, dans les monts Albains.

Les colonnes du « temple de Sérapis » émergent des flots, sur une gravure de 1832.

Bradyséisme[modifier]

Le bradyséisme est un phénomène tellurique très caractéristique de la région des Champs Phlégréens : c'est toute la croûte terrestre, si mince en cet endroit, qui tour à tour est très lentement soulevée ou bien disparaît dans les flots. Le « temple de Sérapis », avant 1970, était couvert par la mer : seule en émergeait la colonnade. Aujourd'hui, le temple a les pieds au sec, et on a même dû reconstruire les quais du port maritime un peu plus bas.

En tout, en deux vagues, au cours des années 1970, puis 1980, le sol s'est soulevé de plus de 3,50 m par rapport au niveau de la mer, avec ou sans tremblements de terre, les habitations ne subissant guère de dommages dans leur lent mouvement d'ascenseur...

La cité antique[modifier]

La cité grecque est fondée en -531 par des habitants de Cumes sous le nom de Dicéarchie : ils établissent un port sur le site qu'il occupe encore aujourd'hui, entre le cap Misène et la ville de Néapolis (Naples) toute proche.

Amphithéâtre de Pouzzoles, photographie ancienne de Roberto Rive, vers 1880.

La ville devient romaine en -194 et prend le nom latin de Puteoli. Le port de commerce et de voyageurs s'agrandit, tandis qu'à l'ouest de la baie, sous l'impulsion d'Agrippa, gendre de l'empereur Auguste, se développe le port militaire de Misène, où sont remisées la plupart des galères de la flotte romaine, prêtes à défendre la capitale ou à engager des actions militaires.

Les vestiges archéologiques visibles aujourd'hui (amphithéâtre, marché) appartiennent à la période impériale.

Amphithéâtre romain[modifier]

L'amphithéâtre de Pouzzoles, ou amphithéâtre Flavien, a été construit à la fin du Ier siècle, sous l'empereur Vespasien, dans les mêmes années que le Colisée de Rome.

Il est moins vaste que le Colisée, mais c'est tout de même l'un des plus grands amphithéâtres du monde romain, et l'un des mieux conservés, avec de hautes rangées de gradins encore en place sur tout le tour de l'édifice, dont il ne manque que les parties les plus élevées. Pouvant accueillir 40 000 spectateurs, il mesurait 147 m x 118 m, avec une arène elliptique de 72 m x 42 m.

« Temple de Sérapis » ou fontaine, au centre du marché romain.

Marché et « temple de Sérapis »[modifier]

Depuis leur récente remontée au-dessus du niveau de la mer, les vestiges du macellum (marché aux viandes, fruits et légumes) sont présentés dans un parc archéologique.

L'élégant édifice rond à colonnes qui en marque le centre, autrefois identifié comme un temple de Sérapis, est considéré aujourd'hui comme une simple fontaine décorative.

L'antre de la Sybille, creusé dans le tuf de l'acropole de Cumes.

Autres vestiges dans les environs[modifier]

La cité de Cumes et l'antre de la Sibylle[modifier]

Cumes est une vieille cité grecque, fondée au -VIIIe siècle sur la côte de la mer Tyrrhénienne par des marchands de Pithécusse, autre cité grecque établie à proximité, sur l'île d'Ischia. Ils y faisaient commerce avec les Lucaniens, peuple étrusque méridional qui occupait alors cette région.

On y vénérait Apollon et on venait y recueillir les prédictions de la Sibylle, prêtresse dévouée à ce dieu chthonienPrécision. Pour cela, on se rendait à l'intérieur de la Terre, dans une mystérieuse caverne appelée « antrePrécision de la Sibylle ». Ses messages étaient très difficiles à interpréter : on parle encore aujourd'hui, devant des mots obscurs, de « propos sibyllins ».

Ce sont les Grecs de Cumes qui fondèrent Pouzzoles au -VIe siècle, afin de s'étendre et disposer d'un port convenable.

Crypta Romana, tunnel creusé sous l'acropole de Cumes.

Les tunnels stratégiques romains[modifier]

Lors de l'aménagement du port militaire de Misène, les Romains creusèrent à travers le tuf volcanique des Champs Phlégréens une série de quatre longs tunnels routiers stratégiques, destinés à relier rapidement les ports de Misène et de Pouzzoles aux cités de Cumes à l'ouest et de Naples à l'est.

Ces tunnels, dont les trois plus longs mesurent entre 700 et 1 000 m, peuvent être parcourus au moins en partie. L'un d'eux a même été remis en service pour l'usage piétonnier en 1990. Parmi ceux-ci, la grotte de Cocceius est un tunnel d'environ 1 km, reliant Cumes au lac d'Averne.

Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Emerald rough 300x422.jpg Portail de la géologie - Les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
Drapeau de l'Italie.svg Portail de l'Italie - Tous les articles sur l'Italie

40°49′N 14°07′E / 40.817, 14.117