Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Épiphanie

« Épiphanie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'Épiphanie est une fête chrétienne fêtée en janvier.

La fête chrétienne[modifier]

Voyage des rois mages, peint en 1894

Cette fête évoque un récit des Évangiles selon lequel trois rois mages seraient venus voir l'enfant Jésus pour l'adorer. Ces hommes étaient des mages, et ils observaient les étoiles. Un jour, ils ont vu se lever une étoile différente des autres, et ils ont voulu aller la voir, ce qui les a conduit à l'étable où Jésus était né.

Les cadeaux qu'ils auraient apportés ont une signification symbolique pour les chrétiens : ils lui ont offert de l'or, ce qui symbolise la royauté de Jésus, puisque l'or était auparavant réservé aux rois, un autre lui a offert de l'encens, ce qui symbolise sa divinité puisque l'encens est employé pour honorer Dieu depuis très longtemps, et le dernier lui a offert de la myrrhe, ce qui montre que Jésus était aussi un homme puisqu'à l'époque on employait cela pour embaumer les morts.

Les rois mages sont ajoutés ou déplacés dans une crèche de Noël le jour de l'Épiphanie.

Le jour des rois[modifier]

La tradition est de « tirer les rois » le jour de l'Épiphanie, et plus généralement tout le mois de janvier. Ainsi, une galette à la frangipane est partagée avec généralement une part de plus que le nombre de convives, la part de l'absent ou la part du pauvre, et au milieu de cette galette se trouve une fève, et celui qui trouve la fève dans sa part de gâteau est déclaré roi ou reine. Cette pratique trouverait son origine dans les fêtes des Saturnales de la Rome antique, où pendant un jour, les esclaves devenaient les maîtres, et inversement. La fève (sorte de gros haricot sec) était un moyen de vote chez les Romains. Celui qui tirait la part de gâteau où la fève avait été cachée, devenait le roi des réjouissances.


Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...