Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Vallée de San Gabriel

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vue depuis les Monts San Gabriel sur la vallée.

La vallée de San Gabriel (ou Valle de San Gabriel en espagnol), souvent désignée par ses initiales SGV, est l'une des principales vallées de la Californie du Sud, située immédiatement à l'est des limites orientales de la ville de Los Angeles et occupant la majeure partie de la partie sud-est du comté de Los Angeles.

Nom[modifier | modifier le wikicode]

La vallée de San Gabriel tire son nom du fleuve San Gabriel qui coule vers le sud au centre de la vallée, elle-même nommée d'après la mission espagnole San Gabriel Arcángel en 1771.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Peuple autochtone[modifier | modifier le wikicode]

Mission San Gabriel Arcángel vers 1900. Le sentier au premier plan fait partie de El Camino Real.

Avant l'arrivée des Espagnols, les terres situées le long du Rio Hondo, un affluent du fleuve Los Angeles et un accès vers le fleuve San Gabriel, étaient peuplées par le peuple Tongva1, qui occupait une grande partie du bassin de Los Angeles et les îles de Santa Catalina, San Nicolas, San Clemente et Santa Barbara. Dans la partie nord de la vallée se trouvait la tribu indienne Hahanog-na2, une branche de la nation Tongva qui vivait dans des villages dispersés le long de l'Arroyo Seco et des canyons depuis les montagnes jusqu'à la région de South Pasadena. En 1542, lorsque l'explorateur João Rodrigues Cabrilho est arrivé sur les côtes de San Pedro et Santa Catalina3. La langue des Tongva était différente de celle des tribus indiennes voisines et les Espagnols l'ont appelée « Gabrielino ». Les Tongva sont également à l'origine de nombreux noms actuels : Piwongna - Pomona, Pasakeg-na - Pasadena, Cucomog-na - Cucamonga. Les Gabrielinos vivaient dans des structures en forme de dôme dont l'extérieur était recouvert de chaume. Les hommes comme les femmes portaient des cheveux longs et se tatouaient le corps. Par temps chaud, les hommes portaient peu de vêtements, mais les femmes portaient des jupes minimales faites de peaux d'animaux. Par temps froid, elles portaient des capes en peau d'animal. Les maladies européennes ont tué de nombreux Tongva et, en 1870, la région ne comptait plus que quelques habitants indigènes. Aujourd'hui, plusieurs tribus Tongvas vivent toujours dans la région de Los Angeles1.

Arrivée des Espagnols[modifier | modifier le wikicode]

Les premiers Européens à se rendre en Californie furent les membres de l'expédition Portolà de 1769, qui se dirigea vers le nord par voie terrestre après avoir établi la première colonie espagnole de l'actuel État de Californie à San Diego. Le 30 juillet, l'expédition a traversé la rivière San Gabriel et a continué vers le nord en direction de ce qui est aujourd'hui la ville de Los Angeles. Pour traverser la rivière, l'expédition a construit un pont, qui a donné le nom de La Puente à la ville actuelle de la vallée de San Gabriel, et les collines au sud sont appelées les Puente Hills signifiant « collines de la Puente ». Quelques années plus tard, une mission fut établie près du passage de la rivière.

La mission San Gabriel Arcangel a été fondée par le père franciscain Junípero Serra, premier chef des missions espagnoles en Californie, le 8 septembre 1771. Son emplacement d'origine, appelé Mission Vieja, se trouvait près de l'endroit où le boulevard San Gabriel traverse aujourd'hui le Rio Hondo. Angel Somera et Pedro Cambon furent les premiers prêtres missionnaires de la nouvelle mission, qui marqua le début de la colonisation de la région de Los Angeles par les Espagnols. La mission de San Gabriel était la troisième des vingt-et-une missions qui allaient être établies le long de l'El Camino Real de Californie4.

La mission de San Gabriel a bien réussi à établir l'élevage de bétail et l'agriculture, mais six ans après sa fondation, une inondation destructrice a conduit les pères de la mission à déplacer l'établissement à son emplacement actuel, plus au nord, dans l'actuelle ville de San Gabriel. Le site de la mission d'origine est aujourd'hui classé monument historique de Californie.

La mission San Gabriel Arcángel a joué un rôle central dans la société coloniale espagnole, puisque bon nombre des premiers colons mexicains de la région y ont été baptisés, notamment Pio Pico, qui est né et a été baptisé à la mission en 1801. Il devint gouverneur de Californie à deux reprises, en 1832 et en 1845, et la ville de Pico Rivera fut nommée en son honneur en tant que dernier gouverneur mexicain de Californie.

Bataille de Rio San Gabriel[modifier | modifier le wikicode]

Le complexe du Jet Propulsion Laboratory à La Cañada Flintridge.

La bataille de Rio San Gabriel a eu lieu à Montebello le 8 janvier 1847, sur les rives du Rio Hondo5. Cette bataille a donné le contrôle de Los Angeles et de la Haute-Californie aux États-Unis, et a été une bataille décisive dans la guerre américano-mexicaine. Deux jours plus tard, après plusieurs batailles et défaites, le Mexique est contraint de céder la Haute-Californie aux États-Unis. En 1852, après l'occupation américaine, San Gabriel est devenue l'une des premières communes du comté de Los Angeles. Aujourd'hui, le site de la bataille est reconnaissable par la présence de deux vieux canons et d'une plaque commémorative de la bataille surplombant la rivière sur Bluff Rd. et Washington Boulevard6.

En 1853, lors du passage d'un contingent d'ingénieurs de l'armée à la recherche du meilleur itinéraire pour la construction d'une voie ferrée, le géologue William P. Blake constate que les vignobles, autrefois étendus, tombent en ruine, que les clôtures s'effondrent et que les animaux s'y promènent en toute liberté. Mais les cloches sonnaient et l'église était utilisée. Prophétiquement, il écrit :

« Je crois que lorsque l'adaptation de cette partie de la Californie à la culture du raisin et à la fabrication du vin sera connue et appréciée, l'État deviendra célèbre non seulement pour son or et ses céréales, mais aussi pour ses fruits et ses vins »

— William P. Blake7

Après la Guerre de Sécession[modifier | modifier le wikicode]

Après la guerre de Sécession, un colon italien de Gênes, Alessandro Repetto, possédait environ 20 km2 de terre dans la région de East Los Angeles. Après sa mort en 1885, son frère les vend à un groupe de cinq hommes d'affaires de Los Angeles, dont le banquier Isaias Hellman et l'épicier et historien Harris Newmark, pour 60 000 dollars5.

Des pionniers et des colons chinois, japonais, philippins et sud-asiatiques arrivent pour la première fois dans la vallée de San Gabriel au milieu du XIXe siècle. Ces pionniers ont travaillé dans les champs, cueilli le raisin et les agrumes et construit une partie de l'infrastructure de l'actuelle vallée de San Gabriel8. Dans les années 1920, des immigrants japonais sont arrivés à Monterey Park pour travailler comme ouvriers agricoles.

La découverte de pétrole dans les collines de Montebello, en 1917, a provoqué un changement révolutionnaire, car les terrains agricoles ont laissé rapidement place à des infrastructure pour la production de pétrole.

Les villes de Whittier, Covina et Pasadena étaient autrefois les sites de l'industrie des agrumes. En outre, les industries pétrolière, laitière et bovine étaient florissantes dans la région sud de la vallée du San Gabriel. De nombreux sentiers équestres de la vallée de San Gabriel, notamment à Covina et Walnut, ont disparu ou ont été abandonnés. Les zones rurales restantes, semblables à la campagne, comprennent la zone située entre l'est de West Covina et Cal Poly Pomona, ainsi qu'à Walnut, Diamond Bar et La Puente.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Vue panoramique de la vallée de San Gabriel

Autrefois essentiellement agricole, la vallée de San Gabriel est aujourd'hui presque entièrement urbanisée et fait partie intégrante de la région métropolitaine de Los Angeles. C'est l'une des régions les plus diversifiées du pays sur le plan ethnique. D'une superficie d'environ 520 km2, la vallée comprend 31 villes et cinq communautés9.

Pasadena est la plus grande ville de la vallée de San Gabriel constituée en 1886. Plus récemment, des sécheresses à l'échelle de l'État californien ont mis à rude épreuve la présence de l'eau dans la vallée de San Gabriel et dans le comté de Los Angeles10.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Vue des Monts San Gabriel depuis Pasadena.

De nombreux films ont été tournés dans la vallée de San Gabriel. Chantry Flats, au-dessus d'Arcadia, est le site d'atterrissage des extraterrestres dans le film original La guerre des mondes. South Pasadena et Alhambra ont servi de décor lugubre à une ville fictive de l'Illinois, pour le film d'horreur Halloween (1978) de John Carpenter. L'hôtel de ville de Pasadena, avec son dôme caractéristique, a servi de palais de justice ou de capitole dans d'innombrables publicités télévisées et films.

La ville de San Marino a servi de décor à de nombreux films et émissions de télévision. Parmi les principaux films tournés à San Marino, citons M. et Mme Smith, Mémoires d'une geisha, Men in Black II, Starsky & Hutch. Parmi les émissions de télévision diffusées aux heures de grande écoute et filmées dans les limites de la ville, il y a The Office et Alias. En outre, les élèves du lycée de San Marino des promotions 2004 et 2005 ont été filmés dans deux émissions de télé-réalité distinctes de MTV, diffusées en 2005.

La ville de Whittier accueille également des équipes de tournage pour divers films, émissions de télévision et longs métrages. Dans la trilogie Retour vers le futur de Robert Zemeckis (1985, 1989, 1990), la Whittier High School a été utilisée comme Hill Valley High School. Le personnage de Michael J. Fox voyage dans le temps sur l'immense parking du Puente Hills Mall dans la ville d'Industry, qui a servi d'emplacement au centre commercial fictif Twin Pines Mall/Lone Pine Mall. La Gamble House à Pasadena a fourni l'extérieur du manoir des années 1950 du personnage de Christopher Lloyd. Teen Wolf a été tourné en grande partie à Arcadia. Le bâtiment du chapitre de Pasadena de la Croix-Rouge a servi de quartier général à la série télévisée JAG, et le campus de Caltech est régulièrement vu comme le campus "Cal Sci" dans la série télévisée Numb3rs. La maison qui sert de résidence aux personnages principaux est également située dans le sud de Pasadena. Forrest Gump (1994), avec Tom Hanks, a été partiellement tourné au East Los Angeles College à Monterey Park.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 (en) Gabrieleno/Tongva of San Gabriel, site officiel des Tongvas.
  2. (en) Pasadena, California - A Village Inside a City, Legends of America, 16 novembre 2006.
  3. (en) The Tongva, Université de Californie à Los Angeles.
  4. (en) History, Ville de Montebello.
  5. 5,0 et 5,1 (en) History], Ville de Montebello.
  6. *(en) K. Jack Bauer, The Mexican War, 1846–1848, aux publication Macmillan, New York, 1974.
  7. (en) Past on Parade : What was the San Gabriel Valley like in 1853 ?, Pasadena Star-News, 9 mars 2010.
  8. (en) Susie Ling, History of Asians in the San Gabriel Valley, Im diversity.
  9. (en) Visit San Gabriel Valley, Valley Connect, 13 novembre 2011.
  10. (en) California drought continues after state has its driest January and February on record, Los Angeles Times, 1er mars 2022.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...
Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.