Portail:Corée du Sud

Aller à : navigation, rechercher




Drapeau de la Corée du Sud Emblem of South Korea.svg

La Corée du Sud, le pays du matin calme


Icone Geographie.png Portail:GéographieAsia stub.png Portail:Asie35px Portail:Corée
Portail de Corée du Sud

Il y a actuellement 28 articles sur le portail. Lumière ! Voir tous les articles

Portail de la Corée du Sud

[modifier

La Corée du Sud, que l'on appelle en forme longue République de Corée, est un pays de la péninsule coréenne situé dans l'Extrême-Orient, c'est à dire l'est du continent asiatique. L'animal représentant le pays est le tigre.

Sa capitale est Séoul, mais Busan, Incheon, Daegu, Gwangju sont d'autres villes importantes. Son unique frontière terrestre, longue de 238 km avec la Corée du Nord avec laquelle elle a eu une histoire commune, est constituée par une zone démilitarisée (appelée aussi par ses initiales : DMZ).

Avec un produit intérieur brut (PIB) de 1198 Mds de dollars en 2013, la Corée du Sud est la 15ème puissance économique mondiale. Le pays a participé à la fondation de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) en 1989. La Corée du Sud est l'un des quatre dragons asiatiques, une expression utilisée pour désigner quatre pays d'Extrême-Orient dont la croissance industrielle dans la seconde moitié du XXe siècle a été forte. Elle est actuellement un membre temporaire du Conseil de sécurité des Nations unies jusqu'au 31 décembre 2014. Elle fait également partie du G20.

Le pays est peuplé de 48 955 2031 habitants ce qui en fait le vingt-cinquième pays le plus peuplé du monde avec une densité de 488 habitants par km².

Lumière sur...

[modifier

Localisation de la capitale Séoul en Corée du Sud.

Séoul est la capitale économique et historique de la Corée du Sud depuis plus de 600 ans. Séoul fut la capitale de la Corée pendant 600 ans, avant que la guerre n'éclate et ne divise le pays en 1953.

L'histoire de Séoul remonte à 18 avant J.-C. Cette année-là, le nouveau royaume de Paekche construisit sa capitale dans la région de Séoul sous le nom de Wiryeseong (慰禮城). À l'époque où les Trois Royaumes se disputaient le controle de la Corée, Séoul fut souvent le site où se réglèrent les conflits. On considérait que seul le royaume qui contrôlerait la région aux alentours était capable de contrôler toute la péninsule. C'est pourquoi au XIe (11) siècle le dirigeant de la dynastie Koryŏ construisit un palais à Séoul, qui était considérée comme la capitale du Sud.

Vers la fin du XIXe (19) siècle, après des centaines d'années d'isolement, Séoul a ouvert ses portes aux étrangers et a commencé à se moderniser (à devenir moderne). Séoul est devenu la première ville en Asie de l'Est à avoir l'électricité, le tramway, l'eau courante, le téléphone, et le télégraphe. Beaucoup de ces avoirs (possessions) étaient dû au commerce avec les États-Unis. Par exemple, la Seoul Electric Company, Seoul Electric Trolley Company, et Seoul Fresh Spring Water Company étaient des entreprises possédées par les américains. En 1904, un Américain nommé Angus Hamilton a visité la ville et a dit : « Les rues de Séoul sont magnifiques, spacieuses, propres, admirablement faite et bien-drainées... Séoul est dans la mesure de devenir la plus importante, la plus intéressante et la plus propre des villes dans l'est. »...

Lumière ! Lire l'article en entier !


Histoire

[modifier

L'histoire de la Corée remonte au Paléolithique. 2333 av. JC marque le début de la période Gojoseon avec la naissance légendaire de la civilisation coréenne. C'est le premier état coréen de l'histoire. En 108 av. JC, cet état est défait par les Han de Chine.

Au premier siècle av.JC, de nombreuses entités coréennes prennent leur indépendance. Il s'agit principalement de Silla en 57 av.JC, l'état le plus prospère et diplomatique, Goguryeo en 37 av.JC, le plus grand empire de la péninsule rassemblant les restes de Gojoseon, et Baekje en 18 av.JC, état très influent sur le Japon et adepte des techniques chinoises. Commence alors une longue période de guerre permanente entre les trois États ce qui donne l'expression des Trois Royaumes de Corée. D'autres petits royaumes et États tribaux coexistent avec ces trois grandes puissances de la péninsule, le plus connu étant la Confédération de Gaya.

Silla réussit au VIIe siècle la lourde tâche d'unifier la péninsule en annexant Gaya (VIe siècle), puis en battant Baekje avant de vaincre Goguryeo et d'expulser les Chinois. La capitale de Silla, Kumsong (actuelle Gyeongju), devient l'une des plus grandes villes d'Orient et compta jusqu'à 1 million d'habitants. Le royaume de Silla unifié fut prospère au VIIIe siècle avant de décliner par les problèmes intérieurs vers la fin du IXe siècle, de voir la proclamation d'indépendance du Goguryeo postérieur et du Baekje postérieur, puis de disparaître.

En 918, Wang Keon fonde l'État de Goryeo et se relance dans la conquête de la péninsule. Il parvient à la réunifier en 935 ce qui marque le début de l'ère Goryeo dont le nom est basé sur celui de Goguryeo. Ce nom, déformé par les Occidentaux, donnera d'ailleurs le nom actuel de Corée. Le roi Gwangjong ordonne l'affranchissement des esclaves en 958, et la création d'un concours de recrutement pour les fonctionnaires ce qui permet l'établissement du pouvoir de la dynastie. Après une ère de décadence, les Coréens de Goryeo sont envahis par les Mongols puis les repoussent.



Articles complets

[modifier

Pas encore de Super article sur la Corée du Sud.


L'image du mois

[modifier

Vue du centre-ville de Songdo



Les grandes villes

[modifier


Géographie

[modifier

La Corée du Sud est située au sud de la péninsule coréenne. Sa seule frontière terrestre est une zone démilitarisée avec la Corée du Nord. Elle est bordée par la mer Jaune à l'Ouest, le détroit de Corée au Sud et la mer du Japon à l'Est qui d'ailleurs s'appelle mer de l'Est en Corée du Sud et que les Coréens veulent faire renommer ainsi sur les cartes des pays occidentaux (en raison du révisionnisme japonnais sur la période d'occupation de la Corée qu'a connu le pays qui est très fortement ressenti). Elle est entourée géographiquement par trois puissances qui ont eu un impact important dans l'histoire de la Corée : le Japon au Sud-Est, la Russie au Nord-Est et la Chine au Nord-Ouest.

Carte de la Corée du Sud. Les couleurs représentent les différentes régions :
     Gyeonggi      Gangwon      Chungcheong du Nord      Chungcheong du Sud      Gyeongsang du Nord      Gyeongsang du Sud      Jeolla du Nord      Jeolla du Sud      Jeju


Pied de Portail