la cabane  • le Livre d'or  • la boîte à idées
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, préfixes, code et une interview, lisez le numéro 29 de la Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Lazare de Béthanie

« Lazare de Béthanie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Lazare)
Aller à : navigation, rechercher
Colin d'Amiens (wp), La Résurrection de Lazare, ca. 1450-60. Musée du Louvre.

Lazare (hébreu : אלעזר El-azar « Dieu a aidé ») est un ami et disciple de Jésus, apparaissant dans le Nouveau Testament1.

Il est surtout connu par un récit de l'Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis quatre jours et déjà enterré, aurait été ramené à la vie par Jésus.

Épisode de Lazare[modifier | modifier le wikicode]

D'après les textes chrétiens, Lazare avait deux sœurs : Marthe et Marie. Il vivait à Béthanie. C'était un ami proche de Jésus. Un jour, il tomba malade. Pourtant, Jésus n'alla pas lui rendre visite immédiatement et il resta où il était pendant deux jours. Ce n'est qu'après sa mort qu'il partit en Judée (Béthanie est en Judée).

Jésus arriva chez ses amis quatre jours après le décès. Il dialogua avec chacune des sœurs du défunt. Chacune, avec amitié, lui fit reproche de n'avoir pas été là plus tôt. Il pleura devant le tombeau et certains témoins furent touchés de son chagrin, alors que d'autres ne trouvaient pas normal qu'il ne soit pas venu plus tôt : il avait déjà fait des miracles, ne pouvait-il pas guérir son ami avant qu'il ne meure ?

Jésus demanda qu'on enlève l'énorme pierre qui fermait le tombeau2. Puis Jésus cria « Lazare, viens ici3 ». Lazare sortit du tombeau. Il était revenu à la vie4.

Dans la religion chrétienne, c'est donc un des miracles accomplis par Jésus. Selon l'Évangéliste Jean, c'est à la suite de cette résurrection que les autorités religieuses de l'époque ont résolu de vouloir tuer Jésus et aussi Lazare5.


Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voir l'évangile selon Jean, chap. 11, verset 3 (ce qu'on note ainsi : Jn 11, 3) : « Les deux sœurs envoyèrent quelqu'un dire à Jésus : « Seigneur, ton ami est malade » »
  2. En Palestine, de ce temps-là, les tombeaux étaient souvent des grottes creusées, fermées par une très grosse pierre circulaire qu'on roulait sur le côté.
  3. En grec ancien : Λαζάρε, δεῦρο ἔξω [Lazaré, deuro exô], ce qui donne au mot à mot : Lazare, ici dehors.
  4. Tout ce passage se trouve en Jn 11. C'est pourquoi le nom de Lazare est parfois utilisé pour désigner cet épisode (« la résurrection de Lazare »), même s'il existe une autre mention de ce nom dans les évangiles synoptiques.
  5. Jean 11, 53.
Portail du christianisme - Tous les articles concernant le christianisme.