Feu d'artifice 2016-07-14 Loire Tours 2.jpg
11-Years-Wikipedia-Sofia-20120115-cake-1.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Vikidia a onze ans ! bravo à tous les contributeurs, rejoignez-les !

Miracle

« Miracle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un miracle est un événement extraordinaire ou surnaturel, attribué à une puissance divine. Les miracles ne sont pas explicables scientifiquement pour deux raisons :

  • la majorité des miracles sont racontés dans les livres saints comme la Bible, la Torah ou le Coran ;
  • un miracle explicable scientifiquement n’est souvent plus considéré comme un miracle. Cela concerne en particulier les cas de miracles contemporains (c'est-à-dire ceux de ce siècle).

Sens catholique[modifier | modifier le wikicode]

Pour le catholicisme, le miracle est l'intervention de la puissance de Dieu (parfois par l'intermédiaire d'un saint chez les chrétiens). Ceci exclut l'intervention de puissance intermédiaire d'esprits ou de démons.

Pour pouvoir parler de miracle, il faut en principe montrer que le phénomène extraordinaire constaté a eu un effet conforme au plan de Dieu. Si l'effet a été positif sur la foi, il est possible de parler de miracle. Inversement, si l'effet est négatif, le phénomène extraordinaire sera interprété comme l'intervention possible d'un esprit. Un miracle peut très bien être négatif, comme les Dix plaies d'Égypte ou le Déluge de l'Ancien Testament.

Différents sens du mot[modifier | modifier le wikicode]

On entend souvent par miracle les miracles de Dieu, mais n’importe quelle divinité peut effectuer des miracles. On pense notamment aux divinités des religions polythéistes comme les religions grecque, scandinave ou pré-colombiennes.

D'après les livres saints, Jésus de Nazareth a accompli un certain nombre de miracles :

  • résurrection de Lazare
  • multiplication des pains
  • rendre la vue à un aveugle...

Sens musulman[modifier | modifier le wikicode]

D'après l'islam, la révélation de chaque religion abrahamique a été accompagnée de miracles divins, dont les principaux sont :

  • le bâton de Moïse, qui s'est transformé en serpent pour battre la magie des sorciers de Pharaon,
  • la guérison des maladies et la résurrection des morts, pour le prophète Jésus, qui étonnèrent ses compatriotes, connus pour leur science en médecine,
  • le Coran, dont le style ne put être égalé par les Arabes, malgré toute leur éloquence (ils étaient connus pour leurs œuvres littéraires et surtout poétiques).

Ce sont les plus significatifs mais ils sont nombreux. On peut citer le miracle de la mer rouge, dont Moïse a écarté les eaux, le miracle de l'enfant Jésus qui, encore bébé, parlait dans son berceau ou bien encore le voyage nocturne de Mahomet.

Sens courant[modifier | modifier le wikicode]

Une déformation du sens est utilisé dans la vie courante ou par moquerie : On parle d'un miracle pour un événement incroyable, on dit d’une personne qu’elle accomplit des miracles quand elle fait quelque chose de très difficile. On dit d'un élève qui a surpris en réussissant son examen :C'est un miracle !

Critique du miracle[modifier | modifier le wikicode]

L'existence ou non des miracles est un sujet de discussion entre croyants et non-croyants. Certains scientifiques pensent que les miracles sont des phénomènes naturels que les connaissances de l'époque ne pouvaient expliquer, ou encore des tours de magie.

Les croyants, eux, insistent sur la différence entre miracle et magie. Le Coran par exemple dit à propos des tours de magie des sorciers de Pharaon qu'ils n'ont joué que sur l'illusion pour tromper l'assistance, alors que le bâton de Moïse s'était réellement transformé en serpent.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Miracle de Wikipédia.
[Page consultée le 21 mars 2008]


Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...