Histoire de l'Europe au Moyen Âge

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
L'empire carolingien à l'époque de Charlemagne.

Cet article présente l'histoire de l'Europe au Moyen Âge. Durant cette période, l'Europe fut profondément divisée et de nombreuses guerres opposèrent les différents royaumes. Mais c'est à travers ces conflits que la carte de l'Europe s'est dessinée et certaines frontières se sont fixées durablement.

Par ailleurs, le christianisme prend une forte importance, et forge la culture européenne. L'Europe se lance dans l'expansion territoriale avec les croisades.

476[modifier | modifier le wikicode]

Le Moyen Âge s'ouvre en Europe avec la chute de l'Empire romain d'Occident. On retient souvent le 4 septembre 476. C'est le jour où le dernier empereur romain, Romulus Augustule, a été déposé par les Germains. En réalité, le déclin de la civilisation romaine commence dès le début du Ve siècle. Les « peuples barbares » menaçaient les frontières de Rome, devenue incapable de les maintenir. Des divisions internes se faisaient sentir ; elles avaient déjà conduit à la séparation de Constantinople.

Si l'Empire romain disparaît, son héritage va fortement influencer le Moyen Âge. Tout d'abord, le christianisme était devenu la religion officielle à Rome, il va se développer et se renforcer dans les siècles qui suivent. L'Église catholique va exercer une très grande influence sur la politique. Le latin reste la langue officielle de communication entre les gouvernements mais aussi la langue de culture.

Haut Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Le savant andalou de langue arabe Averroès (portrait imaginaire). Détail d'une fresque d'Andrea di Bonaiuto à Florence.

Le Haut Moyen Âge est l'une des périodes les plus sombres de l'histoire européenne. On compte très peu d'innovations, peu de progrès ; pire : certaines connaissances et savoir-faire se perdent. La recherche scientifique se développe ailleurs, dans les califats musulmans, en Chine ou en Inde, mais pas en Europe.

L'Empire byzantin continue d'exister ; il couvre les côtes orientales de l'actuelle Grèce et l'Asie mineure. Au nord dans la région de l'Ukraine actuelle naît la Bulgarie suite à l'arrivée des tribus bulgares au VIe siècle. Les états slaves comme la Serbie se forment à la même période suite à la dispersion des tribus slaves dans tout l'Est de l'Europe.

La péninsule Ibérique (Espagne et Portugal) est conquise par les Arabes-Berbères, qui y installent le califat de Cordoue. Charlemagne, puis ses descendants, les Carolingiens dominent l'Europe de l'Ouest : les territoires français, italiens et germaniques.

Les Îles britanniques sont partagées entre Anglais qui envahissent les iles, Gallois, Écossais et Irlandais de tradition celte qui survivent dans un monde chrétien. Elles connaissent les invasions danoises.

La Scandinavie, au nord de l'Europe, reste encore largement dominée par la culture Viking. Des grandes villes se développent, et leurs développements structurent les sociétés nordiques. Les différents petits royaumes s'associent pour accroître leurs puissances. La Suède apparaît progressivement au VIIe siècle. La Norvège s'unifie sous la bannière du roi Harald Ier aux Beaux Cheveux en 872. Ce Harald ne doit pas être confondu avec Harald Ier à la dent bleue qui unifia le Danemark en 980.

Le renouveau de l'Europe[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux contacts existent entre les puissances européennes et la civilisation musulmane : l'Espagne musulmane et la Sicile en sont des exemples. Vers 1100, des manuscrits arabes et hébreux sont traduits en latin. Par la lecture de ces textes, les Européens redécouvrent des connaissances qu'ils avaient oubliées. Ils prennent aussi connaissance du savoir développé par les arabes. Le renouveau artistique, scientifique et culturel de l'Europe commence en Italie au XIIe siècle. C'est le tout début de la Renaissance italienne.

L'Est de l'ancien empire de Charlemagne devient le Saint-Empire Romain germanique au XIe siècle, un immense territoire composé d'une multitude de plus ou moins grands États qui coupe l'Europe en deux, du nord au sud, de l'Allemagne actuelle jusqu'au Nord de l'Italie.

Vikiliens pour compléter sur l'Europe du Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.