Engoulevent d'Europe

« Engoulevent d'Europe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Engoulevent d'Europe
Şivanxapînok.jpg
Nom(s) commun(s) Engoulevent d'Europe
Nom scientifique Caprimulgus europaeus
Famille Caprimulgidés
Répartition Europe, Asie, Afrique
Milieu de vie Landes, bois
Taille 28 cm
Poids 67 à 100 g
Envergure 54 à 60 cm
Longévité 8 ans
Incubation Entre 16 et 21 jours
Régime alimentaire Insectivore
Cri
Statut UICN LC IUCN 3 1.svg Préoccupation mineure
Répartition de l'engoulevent d'Europe.
Répartition de l'engoulevent d'Europe.
voir modèle • modifier


L'engoulevent d'Europe (nom scientifique : Caprimulgus europaeus) est un oiseau nocturne. Il fait partie de la famille des Caprimulgidés, comme tous les autres engoulevents.

Découverte et classification[modifier | modifier le wikicode]

L'engoulevent d'Europe a été découvert en 1758 par le naturaliste suédois Carl Linnæus.

Sa famille, les Caprimulgidés, regroupe les 94 autres espèces d'engoulevents. Il fait partie du genre Caprimulgus, comme 38 autres oiseaux.

Les différentes sous-espèces
Répartition Date de découverte Découvreur
Caprimulgus europaeus dementievi Mongolie 1949 Boris Karlovich Stegmann
Caprimulgus europaeus europaeus Europe, Asie centrale 1758 Carl Linnæus
Caprimulgus europaeus meridionalis Afrique du Nord, Europe 1896 Ernst Hartert
Caprimulgus europaeus plumipes Chine, Mongolie 1876 Nikolay Prjevalski
Caprimulgus europaeus sarudnyi Kazakhstan, Kirghizistan 1912 Ernst Hartert
Caprimulgus europaeus unwini Irak, Iran, Ouzbékistan 1871 Allan Octavian Hume

Autres noms[modifier | modifier le wikicode]

Il était autrefois appelé « Hirondelle de nuit ».

Aujourd'hui, il est parfois nommé « Hirondelle à queue carrée », « Tète-chèvre », « Oiseau mobylette », « Corbeau de nuit », « Crapaud volant » ou encore « Coucou rouge ».

Description physique[modifier | modifier le wikicode]

L'engoulevent d'Europe mesure environ 28 cm, pour un poids de 67 à 100 g et une envergure située entre 54 et 60 cm1.

Son plumage, qui est un mélange de gris et de brun, rappelle la couleur des feuilles mortes. Grâce à lui, il peut se fondre très facilement dans le décor. Ses pattes et ses iris sont bruns, et son bec est noir. Le plumage des engoulevents peut légèrement changer selon les sous-espèces : par exemple, la nuque de Caprimulgus europaeus europaeus est chamois.

Il existe un dimorphisme sexuel : le mâle possède des tâches blanches sur les ailes et la queue. Elles sont visibles quand l'oiseau est en train de voler.

L'engoulevent d'Europe peut être confondu avec l'engoulevent à collier roux. Ce dernier est légèrement plus grand et a des couleurs plus claires que son cousin européen.

Icône voir.png Clique sur une image pour l’agrandir

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Les couples d'engoulevents restent formés : on appelle cela la « monogamie ».

La période de reproduction commence vers mai et se termine en août. La femelle ne construit pas de nid, elle pond ses deux œufs à même le sol. Ces derniers sont blancs, avec des tâches brun-gris. Les parents les couvent à tour de rôle. L'incubation peut durer jusqu'à trois semaines. Les oisillons peuvent voler après 17 jours1.

En moyenne, les engoulevents d'Europe vivent 8 ans.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

L'engoulevent d'Europe, qu'il soit jeune ou adulte, ne mange que des insectes. Il se nourrit de vers luisants, de papillons de nuit, de blattes, de libellules, de scarabées... Pour chasser, il garde parfois le bec grand ouvert, en attendant de capturer une proie.

Cet oiseau a une très bonne vue : ses yeux possèdent un tapetum lucidum, qui est une couche réfléchissante située au fond de l'œil. Cela leur permet de mieux voir la nuit. Elle devient visible lorsqu'une lampe torche l'éclaire, par exemple.

Il possède également une bonne ouïe, mais elle n'est pas très utile pour capturer des insectes.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

On trouve des engoulevents en Europe, en Afrique et en Asie.

Ils vivent dans les landes, les pâturages et les bois. Ils évitent les villes, mais peuvent chasser dans les jardins. En Afrique, on le trouve surtout dans les steppes.

Migrations[modifier | modifier le wikicode]

L'engoulevent d'Europe est un grand migrateur. En septembre, il se rend en Afrique centrale pour passer l'hiver. Il ne migre que pendant la nuit.

Prédateurs et parasites[modifier | modifier le wikicode]

Les adultes sont parfois attaqués par des rapaces, comme des buses ou des faucons.

Les œufs et les poussins peuvent être mangés par des corvidés, comme les pies et les corneilles, par des vipères, par des chiens ou encore par des belettes.

Les engoulevents d'Europe peuvent être parasités par des poux ou des acariens. Ces oiseaux possèdent une griffe en forme peigne, qu'ils utilisent pour se débarrasser de leurs parasites2.

Exemples de prédateurs

L'engoulevent d'Europe et l'Homme[modifier | modifier le wikicode]

Menaces[modifier | modifier le wikicode]

Selon l'UICN, il y a entre 3 000 000 et 6 000 000 engoulevents adultes dans le monde, cette espèce n'est donc pas menacée. Cependant, les pesticides réduisent le nombre d'insectes et ces oiseaux sont victimes de collisions avec des véhicules. Leur habitat est également de plus en plus réduit3.

L'engoulevent d'Europe dans la culture[modifier | modifier le wikicode]

De vieilles légendes racontaient que les engoulevents d'Europe suçaient le pis des chèvres, ce qui les rendait aveugles ou les empêchait de produire du lait.

En français, « Caprimulgus » signifie « téteur de chèvre ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.