Corneille noire

« Corneille noire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Super article Tu lis un « super article ».
Corneille noire
Krähe 65(loz).JPG
Nom(s) commun(s) Corneille noire
Nom scientifique Corvus corone
Classification Famille des corvidés
Répartition Europe, Asie
Taille 48 à 56 cm de long
Poids 400 à 600 g
Longévité 20 ans environ
Cri
Statut UICN LC IUCN 3 1.svg Préoccupation mineure
Corvus corone map.jpg
voir modèle • modifier

La corneille noire (nom scientifique : Corvus corone) est un corvidé entièrement noir, du bec jusqu'aux pattes. Son vol est lourd et moins acrobatique que les autres corbeaux, mais elle vole assez rapidement (jusqu'à 50 km/h). Pour chanter, la corneille noire élève la tête très haut et produit un cri grave et long. C'est l'un des oiseaux les plus grands de son genre.

Description physique[modifier | modifier le wikicode]

Adultes[modifier | modifier le wikicode]

Détails de la patte d'un mâle adulte.

Le plumage de cette corneille est totalement noir, avec des reflets bleus et verts. Les pattes, qui sont également noires, sont couvertes d'écailles. Le bec est gris foncé ou noir. L'iris est marron foncé. Les plumes de l'extrémité de la queue forment un carré. Elle possède quatre doigts (trois vers l'avant et un vers l'arrière).

Elle mesure de 48 à 56 cm, et pèse de 400 à 600 g.

Mâle adulte en pleine mue

Lors de la mue, les plumes de la corneille noire deviennent marrons ou gris foncé. Elles perdent les plumes de leurs ailes, ce qui peut les gêner quand elles volent.

Plus une corneille est âgée, plus son plumage devient terne (il prend une teinte marron foncé).

Les mâles sont un peu plus grands que les femelles.

Junéviles[modifier | modifier le wikicode]

Corneille noire âgée de 3 semaines

Les oisillons naissent sans plume. Quelques jours plus tard, ils ont du duvet gris foncé et après trois semaines, les jeunes ont des plumes noires, leurs yeux sont bleus et leur bec est gris et rose pâle.

Particularités[modifier | modifier le wikicode]

La corneille noire peut s'hybrider avec la corneille mantelée, mais cela est assez rare et les petits sont plus faibles (ce qui prouve que la corneille mantelée n'est pas une sous-espèce de la corneille noire).

On peut croiser beaucoup de corneilles leuciques dans les villes. Des bandes blanches, ou plus rarement des tâches, sont présentes sur ses ailes et sa queue (on parle de leucisme partiel). Quand une corneille est totalement blanche, mais que ses yeux ne sont pas rouges ou roses (sinon, on parle d'albinisme), on dit qu'elle est atteinte de leucisme total.

Icône voir.png Clique sur une image pour l’agrandir

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Elle se nourrit de graines et de petits fruits, mais également de charognes et d'insectes. La corneille noire mange aussi des œufs, des petits oiseaux, des poissons et des mollusques. Elle recrache ce qu'elle n'arrive pas à digérer (coques des graines, carapaces des insectes...) sous forme de pelotes de réjection noires, gris foncé ou brun clair.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la couvaison, le mâle nourrit sa partenaire.

Son nid est formé de branchettes, terre, mousse, plumes, laine et herbes sèches, construit dans une fourche élevée ou contre le tronc, parfois sur un pylône. Elle ne pond pas dans les nichoirs.

Les corneilles noires se reproduisent en avril. Elles peuvent se reproduire à l'âge de 2 ans mais, en général, la première ponte a lieu à 3 ans. La femelle pond une fois par an 3 à 5 œufs qu'elle couve pendant 19 jours. Les œufs sont verts ou bleus, et sont tâchetés de gris.

À la naissance, les petits sont nourris par les deux parents. Les oisillons volent au bout de 35 jours environ.

Durant la construction du nid, le mâle surveille les autres corneilles pour qu'elles ne volent pas les matériaux que la femelle utilise. Le couple de corneilles met entre 2 et 3 semaines pour construire le nid. Un couple est parfois aidé par d'autres adultes non apparentés pour élever leurs oisillons.

Lorsqu'un rapace est trop proche de son nid, la corneille noire n'hésite pas à l'attaquer et à le poursuivre sur de longues distances.

Icône voir.png Clique sur une image pour l’agrandir
Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Longévité !
La corneille noire est monogame, cela signifie qu'elle vit toute sa vie avec le même partenaire. Elle peut vivre jusqu'à 20 ans.

Prédateurs[modifier | modifier le wikicode]

Les corneilles adultes n'ont pas vraiment de prédateurs. Elles sont parfois attaquées par d'autres corneilles noires, mais les principaux risques sont liés à l'être humain. 

Habitat[modifier | modifier le wikicode]

Elle vit en campagne découverte, dans de petits bosquets d'arbres, aux embouchure des fleuves, dans les zones d'estuaires, dans les lagunes, dans les jardins... Elle vit aussi près des océans ou dans les Alpes. On la trouve dans une grande partie de l'Europe et aussi en Asie.

Voix[modifier | modifier le wikicode]

La corneille noire produit beaucoup de cris différents (environ 23). Elle crôasse, craille, criaille, graille, corbine...

Le plus souvent, elle pousse un « crôaaa » qu'elle répète souvent trois fois. Quand elle est énervée, elle produit un « aaar » plaintif qu'elle répète également plusieurs fois.

La corneille noire émet parfois un « clouc... clouc... clouc... ». Ce cri n'est produit que par les femelles.

Intelligence[modifier | modifier le wikicode]

La corneille noire peut reconnaître des visages et résoudre des problèmes complexes. Elle est capable de « compter » jusqu'à 30. Elle est méfiante, mais aussi curieuse. Elle se laisse parfois glisser sur la neige pour jouer.

Importance écologique[modifier | modifier le wikicode]

La corneille noire est un charognard, elle est donc très importante. Les corneilles se nourrissent des cadavres des animaux morts sur la route, et empêchent ainsi la propagation de certaines maladies. Elles débarrassent également les moutons et les vaches de leurs parasites.

Dans la culture[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

La corneille noire est d'abord associée à la mort et au désespoir, puis au destin. Héra considère la corneille noire comme un oiseau sacré.

Dans la mythologie grecque, Athéna changea Coronis, la fille de Coronnée, en corneille pour que Poséidon arrête de la poursuivre.

La corneille est réputée pour sa fidélité, mais aussi pour sa longévité.

Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Plaque représentant Élie nourrit par des corneilles.

Au Moyen Âge, la Corneille est souvent associée à la mort. Si une corneille était perchée dans un cimetière, cela signifiait qu'une personne allait bientôt mourir.

Malgré cela, elle a une bonne image dans certaines légendes (Par exemple, une corneille apporte quotidiennement du pain à Paul de Thèbe et Élie est nourri par ces oiseaux.).

Temps modernes [modifier | modifier le wikicode]

Asie[modifier | modifier le wikicode]

En Chine et au Japon, la corneille est considérée comme un messager divin. C'est un oiseau mythique, symbole de gratitude, et de bon augure.

Europe[modifier | modifier le wikicode]

Au XVe siècle, les corneilles étaient très appréciées en Angleterre car elles nettoyaient les rues, et il était interdit de les tuer.

Au XVIIe siècle, les habitants réclament l'extermination des corneilles noires suite à un grand incendie qui ravage Londres en 1666 (les survivants étaient effrayés par les corneilles car elles mangeaient les cadavres dans les rues). 

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Vidéos[modifier | modifier le wikicode]