la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées
Primtux-release.jpg Actualités, PrimTux et une interview, lisez le numéro 28 de la Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Cuisine espagnole

« Cuisine espagnole » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine espagnole est une cuisine méditerranéenne typique : beaucoup de légumes, de fruits ; de l'ail, des oignons... Beaucoup de volailles et de poisson, suivant les régions. Le porc et le bœuf ne manquent pas non plus. On cuisine à l'huile d'olive, et on aime bien les herbes et les épices.

- Ici, c'est bien mieux qu'à côté !

En Espagne, les horaires des repas, où l'on peut voir un héritage des Romains, sont retardés de deux heures par rapport aux habitudes des autres pays d'Europe. Ils conditionnent le rythme de la vie et du travail dans tout le pays.

Les repas : horaire et menus[modifier | modifier le wikicode]

Chocolat et churros, à Madrid.

Petit-déjeuner (desayuno)[modifier | modifier le wikicode]

Le petit déjeuner se prend à l'heure où l'on part travailler.

Autour d'une tasse de café sont rassemblés des toasts, des croissants ou des pan tomaca, qui sont des dés de tomates fraîches avec un filet d'huile d'olive, le tout sur du pain grillé.

On peut aussi prendre dans la rue ou chez soi des churros, faits de pâte frite et saupoudrés de sucre. On les trempe dans une tasse de chocolat. Les churrerías sont partout.

Collation (almuerzo)[modifier | modifier le wikicode]

C'est un sandwich ou des fruits que l'on prend entre 10 h 30 et midi, au café du coin, ou dans la cuisine de l’entreprise.

Déjeuner (comida)[modifier | modifier le wikicode]

En Espagne, on déjeune copieusement entre 14 h et 16 h. On va au restaurant ou on déballe son pique-nique.

Dans la vie moderne, un burger frites fait l'affaire. Sinon, on peut faire beaucoup mieux : la tortilla de patatas (wp) (omelette de pommes de terre), la paella, les produits de la mer (poissons, coquillages, crustacés)...

Les grillades sont faites sur une plancha (wp) (plaque métallique chaude).



Sieste Je vais me coucher

Après cela, on dort, car c'est l'heure de la sieste : les magasins restent fermés de 14 à 17 heures.

Goûter (merienda)[modifier | modifier le wikicode]

Le goûter se prend en rentrant la maison, en attendant le dîner.

Un petit sandwich, un fruit, une boisson chaude font très bien l'affaire.

Dîner (cena)[modifier | modifier le wikicode]

On dîne généralement entre 21 h et 23 h. Les restaurants n'ouvrent leurs portes qu'après 20 h. Les week-ends, il n’est pas rare de rester à table jusqu'à minuit et au-delà.

Le repas du soir n'est pas forcément lourd pour autant : des olives, une salade, une soupe, un sandwich ; mais surtout, une quantité de tapas à picorer autour d’un verre.

Les tapas sont une multitude de petits mets servis dans de petites assiettes. S'ils sont munis d'une petite pique, ces amuse-gueule sont nommés pinchos.

Escargots à la Madrilène

Spécialités espagnoles[modifier | modifier le wikicode]

Paella[modifier | modifier le wikicode]

La paella est un plat très populaire de riz, légumes et viandes diverses, préparé dans un grand plat rond.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Paella.

Caracoles[modifier | modifier le wikicode]

Les escargots (caracoles), petits et gros, sont un mets très prisé en Espagne. Il existe des recettes d'escargots grillés à l'ail, à la tomate...

Les petites espèces d'escargots sont souvent servies à l'apéritif, par exemple du côté de Cadix.

Roscón de Reyes[modifier | modifier le wikicode]

Roscón de Reyes

Le roscón de Reyes, gâteau des Rois en forme de couronne, se consomme le 6 janvier, jour de l’adoration des Mages, quand les cadeaux de Noël sont offerts aux enfants. Du temps de l’Empire romain], les roscons étaient des offrandes. Selon la tradition, le roscon contient une fève : la personne qui la trouve est couronnée roi ou reine, très bon présage en ce début d'année.

Turròn[modifier | modifier le wikicode]

Le turròn (touron en français) est une spécialité des fêtes espagnoles. L’origine de ce nougat espagnol remonte à la conquête par les Arabes, au VIIIe siècle.

Sangria[modifier | modifier le wikicode]

La sangria est l’apéritif d’Espagne par excellence et son succès est planétaire. Le mot « sangria » provient du mot sangre, qui signifie « sang » en espagnol.

Pour une bonne sangria, il faut du vin rouge, des fruits (oranges, citrons), un peu de liqueur à l'orange, du rhum, du sucre, des gousses de vanille, de la cannelle et de la limonade.

Spécialités régionales[modifier | modifier le wikicode]

Valence[modifier | modifier le wikicode]

Souchet

Le souchet comestible (wp) ou amande de terre est une plante originaire d'Afrique dont le tubercule, de taille d’une noisette, est coupé et bouilli dans de l’eau, pour donner le lait de horchata.

Horchata

La horchata est une boisson espagnole à base de tubercules de souchet : il faut la boire bien fraîche. Principalement prisée a Valence, elle se consomme avec des fartons.

Farton

Le farton est un gâteau de Valence, fait avec du sucre, du souchet et de l’eau.

Murcie[modifier | modifier le wikicode]

Paparajotes : feuilles de citronnier en beignets.
Papajotes

Le paparajote est un dessert, typique de la région de Murcie. On plonge une grande feuille de citronnier (propre et sèche) dans un mélange de farine, d'œufs, de levure et de lait. Puis on met ce beignet dans une poêle avec de l'huile d'olive bien chaude et on le laisse frire pendant une minute de chaque côté. On essuie le paparajote et on le saupoudrer de sucre et de cannelle. Il ne faut pas manger la feuille !

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Portail Espagne - Tous les articles sur l'Espagne
Portail de l'alimentation - Accédez au portail sur l'alimentation.