Corbeau

« Corbeau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Corbeau (homonymie).
Un corbeau

Corbeau est le nom de plusieurs espèces d'oiseaux.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : corbeau freux.

Le corbeau dans l'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Dans la Bible[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans la Bible, livre de la Genèse, le corbeau et le premier oiseau et le deuxième animal qui est nommé (après le serpent séducteur d'Adam et Ève). Après le Déluge, le corbeau est envoyé par Noé pour rendre compte de la situation en dehors de l'Arche. Mais au lieu de revenir faire son rapport, le corbeau reste pour manger les cadavres des hommes noyés. Noé le maudit pour son comportement égoïste. Vivant dans les ruines, crevant les yeux des hommes pécheurs, le corbeau et sa couleur noire deviennent alors un animal et une couleur maléfiques et négatifs.

Dans l'antiquité gréco-romaine[modifier | modifier le wikicode]

  • Chez les Grecs, le corbeau au départ était blanc. Selon Ovide, dans les Métamorphoses, le corbeau ayant dénoncé à Apollon l'infidélité de la nymphe Coronis, le dieu tua la nymphe. Mais pris de remord Apollon transforma le corbeau en oiseau noir.
  • Les Romains, à la suite des Étrusques, étudiaient le cri, le comportement et le vol des corbeaux afin de prédire l'avenir. Il en est de même pour des peuples germaniques.

Dans la civilisation des peuples germaniques[modifier | modifier le wikicode]

Odin et ses deux corbeaux (gravure de la fin du XIXe siècle)

Pour les peuples germaniques, le corbeau est un oiseau divin. Odin, le grand dieu germanique, a deux corbeaux Huginn (la pensée) et Muninn (la mémoire). Ces oiseaux parcourent le monde, écoutent, regardent le comportement des hommes et viennent les rapporter à Odin qui détermine alors le destin des hommes.

Odin est aussi le dieu de la guerre. Les guerriers placent des représentations du corbeau sur leurs casques et leurs bannières. Les guerriers consomment de la chair de corbeau pour s'en appriopirer les vertus. Cette pratique est vigoureusement condamnée par les missionaires chrétiens qui tentent d'évangéliser la Germanie. Pour les chrétiens le corbeau est noir, donc c'est le Diable.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Noir, histoire d'une couleur, Michel Pastoureau, Le Seuil, collection Points.
Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.