Feu d'artifice 2016-07-14 Loire Tours 2.jpg
11-Years-Wikipedia-Sofia-20120115-cake-1.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Vikidia a onze ans ! bravo à tous les contributeurs, rejoignez-les !

Cadavre

« Cadavre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le cadavre est le corps mort d'un être humain (on dit aussi dépouille). Pour les autres animaux morts on parle de carcasse ou de charogne.

Que faire du cadavre humain?[modifier | modifier le wikicode]

La chambre funéraire du pharaon Thoutmosis III, avec le sarcophage en quartzite
Crémation au Népal

Le devenir du cadavre est très varié selon les civilisations.

Depuis la préhistoire, les hommes prennent soin du corps des morts. De très nombreux sites archéologiques sont en fait des tombes où les morts sont enterrés avec des bijoux, des armes, parfois des animaux de compagnies. Parfois le cadavre d'un personnage important est placé sous un monument (allée couverte, tumulus).

Les Égyptiens de l'Antiquité tentaient de conserver le cadavre des morts grâce à la momification et à la mise à l'abri dans un sarcophage lui-même placé dans un tombeau plus ou moins monumental (pyramide, mastaba, hypogée). Les Indiens du Pérou procédaient aussi à la momification et à l'enfermement des momies dans des tombes.

Certaines civilisations anciennes brûlaient les cadavres. Les cendres recueillies étaient placées dans des urnes funéraires, souvent ensevelies dans des lieux réservés (c'était une pratique funéraire des premiers habitants de Rome). La crémation ou incinération est encore pratiquée en Inde (où on espère pouvoir disperser les cendres dans le Gange). La crémation se développe aussi aujourd'hui dans le monde occidental (les cendres contenues dans une urne peuvent être placées dans une tombe ou dispersées dans un lieu réservé des cimetières).

Les Romains de l'Antiquité exposaient le cadavre des criminels suppliciés sur l'escalier des Gémonies à Rome.

Certains peuples indiens de l'Amérique du Nord exposaient le cadavre sur un échafaudage de plein air. Les oiseaux rapaces se chargeant de faire disparaître le corps.

Le christianisme affirmant la résurrection des corps à la fin des temps, les peuples christianisés conservent intact le cadavre. Celui-ci après avoir reçu des soins de toilette est placé dans un cercueil (ou bière) qui est installé dans une tombe ou dans un monument funéraire. Pendant longtemps l'Église catholique a interdit la dissection des cadavres par les étudiants en médecine afin qu'ils connaissent l'intérieur du corps humain. Cependant les ossements de certains saints catholiques ont été séparés pour fournir des reliques qui ont été distribuées dans de nombreux lieux de culte (c'est le cas des ossements de sainte Thérèse d'Avila).

Dans le monde musulman, le cadavre enveloppé d'un linge est enterré dans une fosse et recouvert de terre.

Les cadavres d'animaux[modifier | modifier le wikicode]

Charognards autour du cadavre d'un Impala au Kenya
Une fouine empaillée dans un musée du Val d'Aoste en Italie

Dans la nature, les cadavres d'animaux servent de nourriture aux animaux charognards comme la Hyène ou certains rapaces. Mais aussi un grand nombre d'insectes et de vers se chargent de fait disparaître les restes. Ces animaux sont des nécrophages.

Pour les animaux de boucheries on prélève les morceaux de viande qui seront commercialisés. Les ossements et les parties non commercialisés sont transformés en farines animales qui servent à nourrir d'autres animaux (avec le risque de transmission de maladie grave comme ce fut le cas dans la crise dite de la vache folle).

Certaines personnes souhaitent conserver près d'elles leur animal favori après la mort de celui-ci. Elles font appel au travail d'un spécialiste de l'empaillage, le taxidermiste. Les musées d'histoire naturelle ont de riches collections d'animaux empaillés. Les Égyptiens de l'Antiquité momifiaient les chats qui pour eux-étaient des animaux sacrés.

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail de la mort - Tous les articles sur la mort.