la cabane  • le Livre d'or  • la boîte à idées
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, préfixes, code et une interview, lisez le numéro 29 de la Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Omnivore

« Omnivore » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un saimiri en train de manger

Un omnivore, du latin omni (tout) et vorare (manger, avaler) est une espèce dont la nature de son système digestif lui permet de se nourrir d'aliments aussi bien de nature végétale qu'animale, même si elle ne le met pas en pratique.1 On dit alors que ces espèces sont "omnivores" même si elles ne mangent pas littéralement de tout, mais qui adoptent généralement une alimentation qui correspond à ce qu'elles trouvent ou de ce qu'elles préfèrent.

Opportunisme[modifier | modifier le wikicode]

Le régime alimentaire des omnivores est plus ou moins opportunisme, ce qui facilite l'adaptation et la prospérité de l'espèce. Les tendances sont cependant variables selon l'identité de l'espèce, le lieu, la saison ou l'identité de l'individu.

Animaux[modifier | modifier le wikicode]

Le renard roux est un omnivore opportuniste, bien que placé dans l'ordre des Carnivora. Lorsque la meilleure saison arrive, il se nourrit en effet de préférence les petits mammifères et les oiseaux, mais grenouilles, lézards, insectes, poissons ou encore fruits, baies ou céréales mûrs sont aussi acceptés dans son régime. Quand arrive la mauvaise saison, il est contraint de manger des charognes et détritus.2

De son côté, le hérisson commun est classé dans les Insectivora mais il s'agit en réalité d'un omnivore à tendance insectivore. Il se nourrit d'un peu de tout mais recherche avant tout insectes, vers et escargots.

Certains reptiles consomment eux aussi à les fois des arthropodes et des végétaux mais aussi de petits reptiles et mammifères. De nombreux poissons sont omnivores eux aussi, tels le poisson rouge ou la carpe koï.

L'homme[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Alimentation humaine

Spontanément, l'Homme (Homo Sapiens Sapiens) était et est toujours un omnivore opportuniste à tendance végétarienne. La part de protéines animales admises dans le régime alimentaire des hommes varie selon les peuples. En effet, le système digestif humain est conçu pour pour pouvoir absorber aussi bien des protéines animales que végétales, même si son alimentation de base reste principalement des végétaux : racines, feuilles, fruits, graines... (légumes, fruits, céréales...). Toutefois, leurs goûts propres, les famines, les modes, les convenances de leur société, les connaissances scientifiques ou les croyances peuvent influencer le choix des hommes, notamment en ce qui concerne les sources des protéines.34

Animaux omnivores[modifier | modifier le wikicode]

Quelques omnivores :

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de "Omnivore sur le Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Le renard roux par Mlle Chambon, professeur de S.V.T dans un collège valdoisien
  3. J.-M Antoine Définition et historique de l'alimentation végétarienne Ed. Masson, France, 1966. Dans les Cahiers de nutrition et de diététique. ISSN0007-9960, CODEN CNDQA8. Congrès Table Ronde AFN-SNDLF, Paris, France (26/11/1997) 1998, vol. 33, no 2, pp. 77-88, pp. 119-124 (18 p.) (6 ref.), pp. 77-82. Lire le résumé en ligne
  4. (en) Humans are Omnivores Adapté d'une conférence de John McArdle, Ph.D.
Portail de la biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.