Abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert

« Abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, dans l'Hérault, Languedoc-Roussillon
Abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert, le cloître
Nef de l'abbatiale de Gellone
Autel de Guilhem

L’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert ou abbaye de Gellone est une abbaye bénédictine, située à Saint-Guilhem-le-Désert, dans l'Hérault.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'abbaye est fondée en 804 par Guillaume de Gellone (742-812), comte de Toulouse, appelé Guilhèm en occitan. Dès cette époque, l'abbaye détient des reliques précieuses, comme un morceau de la Sainte Croix, offert par Charlemagne à Guilhem. L'abbaye devient une étape importante sur le « chemin d'Arles », l'un des itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

L'abbaye est reconstruite au XIe siècle : l'abbatiale et le cloître encore visibles aujourd'hui sont représentatifs du « premier art roman méridional ». En 1066, Guillaume de Gellone est canonisé sous le nom de saint Guilhem, et les troubadours commencent la composition des chansons de geste du cycle de Guillaume d'Orange (chanson de geste) (wp). L'abbaye devait alors compter une centaine de moines.

Le clocher est construit au XVe siècle, mais c'est le début du déclin de l'abbaye. En 1568, pendant les Guerres de religion, des protestants pillent l'abbaye. Un rapport de 1624 indique que, malgré quelques réparations, les bâtiments menacent ruine.

En 1644, la Congrégation de Saint-Maur reconstruit ou restaure les cellules des moines, le cloître, le réfectoire, le dortoir et la salle capitulaire. À la Révolution, alors que six moines de Saint-Maur vivent à Saint-Guilhem, l'abbaye est vendue comme bien national : l'église abbatiale devient l'église paroissiale du village et on installe dans le monastère une filature et une tannerie. Le cloître est vendu à un maçon : il devient une carrière de pierres.

En 1840, l'abbaye est protégée et restaurée par l'administration des Monuments historiques. En 1906, le collectionneur américain George Grey Barnard achète à un particulier des éléments sculptés du cloître, présentés depuis lors au musée The Cloisters (wp), à New York.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Cloître[modifier | modifier le wikicode]

Le cloître ne conserve que deux galeries au nord et à l'ouest. La galerie nord est percée d'une série d'arcades géminées en plein cintre, reposant sur une colonnette centrale.

Église abbatiale[modifier | modifier le wikicode]

La nef romane atteint une hauteur de 18 m pour une largeur de seulement 6 mètres. Elle est composée de quatre travées à arcs doubleaux en plein-cintre soutenus par des pilastres. L'abside est percée de 18 niches.

Autel de Guilhem[modifier | modifier le wikicode]

Cet autel, que Guilhem aurait ramené d'Aix-la-Chapelle, est en marbre blanc et calcaire noir, avec des incrustations de pâte de verre de couleur.

Le Christ en majesté, à gauche, est représenté dans une mandorle, entouré des symboles des évangélistes. À droite, le Christ en croix est entouré de la Vierge et de saint Jean.

Abbey-of-senanque-provence-gordes.jpg
Des abbayes

AurillacCîteauxClairvauxClunyConquesFontenayFontevraudJumiègesMont-Saint-MichelRoyaumontSaint-GallSaint-Guilhem-le-DésertSainte-GenevièveSaint-Germain-des-PrésSénanqueThoronetWestminsterCaen


Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Saint-Guilhem-le-Désert de Wikipédia.

43° 44′ 01″ N 3° 32′ 56″ E / 43.73361, 3.54889