Abbaye

« Abbaye » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les moines de l'abbaye d'Assey dans le Jura

Une abbaye est un monastère ou un couvent habité par des hommes ou des femmes ayant choisi de vivre à l'écart du monde pour y favoriser la recherche de Dieu. On les appelle moines ou moniales.

Dans la culture chrétienne, ils sont dirigés par un abbé ou une abbesse qui sont des dignitaires religieux. Le mot abbaye dérivant du mot abbé, quand une communauté religieuse n'est pas dirigée par un abbé ou une abbesse, on parle simplement de « monastère » ou de « couvent » et le « chef » s'appelle le supérieur.

Il existe des monastères non chrétiens (bouddhique, par exemple). Cependant, le terme d'abbaye est né et reste spécifiquement chrétien. Il est possible de parler d'abbaye orthodoxe, mais cet usage est rare, et plus encore pour les protestants pour qui ce type d'engagement incluant le célibat est encore plus rare. Le terme monastère est plus facilement employé.

Vie quotidienne des moines[modifier | modifier le wikicode]

Les moines pour fonder leur abbaye doivent défricher les forêts : parfois, ils peuvent diriger une seigneurie et en tirer de nombreuses richesses, grâce aux travaux paysans. Une fois établis, ils pratiquent plusieurs activités : religieuses, bien sûr, mais ils cultivent aussi les terres autour d'eux, recopient et écrivent des livres, et élèvent de la volaille. Les mieux instruits apprennent les rudiments aux plus démunis.

Au Moyen Âge, la vie de la majeure partie des moines est régie par la règle de saint Benoît. Ils doivent vivre silencieusement, prier souvent, ne pas être oisifs (inactifs) et se détacher des objets. Ils ont aussi des interdits alimentaires et doivent obéir à un chef qu'ils élisent, l'abbé. Ils font aussi vœu de chasteté (ils s'abstiennent de relations amoureuses) et n'ont pas le droit de quitter le territoire de l'abbaye délimité par une enceinte. Ce sont les moines bénédictins.

Au cours du Moyen Âge, l'interprétation de la règle de saint Benoît varient. Certains pensent qu'il vaut mieux vivre dans la richesse, et décorer fastueusement les églises, que cela témoigne de la puissance de Dieu. Ce sont les clunisiens, qui connaissent un grand succès. Mais d'autres ne sont pas d'accord du tout : ils estiment que les moines doivent vivre dans la sobriété et le travail manuel. Ils fondent un autre ordre, l'ordre de Cîteaux qui est popularisé dans toute l'Europe grâce à Bernard de Clairvaux.

Les bâtiments d'une abbaye[modifier | modifier le wikicode]

Lieu de vie et de travail des moines (ou des nonnes), une abbaye dispose de bâtiments adaptés à ces différentes fonctions.

L'église abbatiale[modifier | modifier le wikicode]

L'église sert aux cérémonies du culte chrétien. Les moines doivent participer à plusieurs prières collectives réparties tout au long de la journée (y compris la nuit). Selon des règles de l'ordre monastique, l'église, plus ou moins simple, montre une décoration plus ou moins luxueuse. Les églises des abbayes cisterciennes sont particulièrement simples dans leur conception et sobre dans leur décoration.

Le cloître[modifier | modifier le wikicode]

Le cloître est une cour intérieure de l'abbaye. Cette cour est entourée d'une galerie couverte adossée aux bâtiments mais dont un des murs est ajouré par des arcades à la décoration plus ou moins travaillée. Le cloître permet aux moines de dire leurs prières ou de méditer tout en marchant. Un lavabo est souvent installé dans une aile du cloître. Il permet aux moines de se laver avant de passer à table.

La salle capitulaire[modifier | modifier le wikicode]

La salle capitulaire est la salle centrale de l'abbaye. C'est là que l'abbé réunit les moines pour discuter et prendre les décisions concernant la vie collective. Cette salle n'est pas chauffée.

Le scriptorium[modifier | modifier le wikicode]

Le scriptorium est une salle où les moines copient des textes et des illustrations de manuscrits. Il y a trois groupes : les copistes, qui copient des textes comme la Bible ; les pictors, qui dessinent des enluminures et les amarius, qui sont des superviseurs du travail et qui donnent les ordres.

Le chauffoir[modifier | modifier le wikicode]

Le chauffoir est la seule salle chauffée de l'abbaye. C'est là que les moines peuvent venir passer quelques instants quand il fait très froid. C'est souvent là aussi que l'on place les malades.

Le réfectoire[modifier | modifier le wikicode]

Le réfectoire est la salle à manger des moines. Les repas sont pris en commun dans le silence. Seul un moine fait la lecture à haute voix des textes sacrés.

Le dortoir[modifier | modifier le wikicode]

Le dortoir est le lieu où les moines peuvent se reposer après les travaux de la journée. L'espace est ouvert : il n'y a pas de lieu individualisé pour chaque occupant. Il est le plus souvent placé à l'étage.

Autres salles[modifier | modifier le wikicode]

Cuisine de l'abbaye de Fontenay

La cuisine permet la confection des repas des moines. Les menus sont très sobres et répétitifs : ils ne nécessitent pas beaucoup de temps de préparation.

Le cellier est une salle où sont entreposés les produits utilisés dans l'abbaye.

Les latrines sont les lieux d'aisance. Il n'y a pas de cabine isolée pour faire ses besoins.

Bâtiments annexes[modifier | modifier le wikicode]

L'abbaye dispose souvent d'une forge pour la confection et la réparation des instruments agricoles utilisés pas les moines lorsqu'ils font les travaux des champs.

L'abbaye peut également avoir une hôtellerie. Les voyageurs peuvent y trouver l'hospitalité pour une nuit, ou pour un séjour plus long s'ils décident de faire une « retraite » religieuse auprès des moines.

Les abbayes cisterciennes disposaient de granges situées dans les villages qui dépendaient de l'abbaye. Les moines et les paysans venaient y déposer tout ou partie des produits agricoles qu'ils devaient à l'abbaye.

Beaucoup d'abbayes furent construites au Moyen Âge, à travers l'Europe. Certaines sont dotées de très belles abbatiales : par exemple, celle de Westminster, à Londres, qui fait partie d'une abbaye construite au XIe siècle par le roi britannique Édouard le Confesseur (abbaye dont, par ailleurs, seuls quelques bâtiments n'ont pas été détruits). En France, l'abbaye de Cluny a été une des plus grandes abbayes catholiques jusqu'à la Révolution française.

Vikiliens pour compléter sur les moines au Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Abbey-of-senanque-provence-gordes.jpg
Des abbayes

AbbayeAurillacCîteauxClairvauxClunyConquesFontenayFontevraudJumiègesMont-Saint-MichelRoyaumontSaint-GallSaint-Guilhem-le-DésertSainte-GenevièveSaint-Germain-des-PrésSénanqueWestminster


Portail du christianisme - Tous les articles concernant le christianisme.
Portail des arts - Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de l'architecture - Tout sur les monuments et les architectes célèbres.