la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Histoire du christianisme

« Histoire du christianisme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Ébauche religion Cet article est une ébauche concernant les religions. Améliore-le ! (Aide sur la syntaxeConseils de rédaction)
Une des nombreuses représentations de Jésus de Nazareth à travers le monde : ici à Notre-Dame de Paris.

L'histoire du christianisme commence avec les prédications1 de Jésus de Nazareth auprès des juifs d'Israël, alors sous domination romaine.

Ses fidèles ne forment alors qu'une secte juive parmi d'autres. Après la mort de Jésus, cette nouvelle religion s'étendra dans l'ensemble de l'Empire romain.

Le christianisme est maintenant la religion la plus répandue dans le monde.

Les premières communautés[modifier]

À l'époque des prédications de Jésus de Nazareth, nombreux sont ceux qui pensent qu'il est le Messie, béni de Dieu et appelé à libérer Israël. Pendant trois ans, il enseigne son interprétation de la loi divine. Les autorités religieuses juives voient dans l'enseignement de Jésus un danger pour leur pouvoir. L'occupant romain est inquiet des risques que font courir à l'« ordre public » les foules importantes qui se réunissent pour écouter Jésus. Pendant les fêtes de la Pâque juive, il est arrêté, condamné à mort et crucifié2 comme roi des juifs.

Après sa mort, ses disciples croient à sa résurrection et pensent que le temps du Jugement dernier est arrivé. À cette époque, les chrétiens sont encore une secte juive parmi d'autres, désignée sont le nom de Nazaréens3. Ils forment une communauté réunie autour des disciples de Jésus, en particulier Pierre et Jacques, frère de Jésus.4.

Peu de temps plus tard, Paul de Tarse se convertit au christianisme. Il n'a pas connu Jésus, mais dit l'avoir vu dans une apparition sur le chemin de Damas. Il prend rapidement une grande importance dans la nouvelle religion et commence à convertir des non-juifs.

Les chrétiens sont mal vus des Romains. En effet, comme les juifs, ils rejettent les autres dieux et refusent de participer au culte en l'honneur de l'empereur ; mais de plus, ils sont prosélytes, c'est-à-dire qu'ils essaient de convertir d'autres personnes à leur croyance.5. De surcroît, en proclamant que tous les hommes sont « frères », ils mettent en cause l'un des fondements économiques de l'Empire romain : l'esclavage. Vers 65 apr. J.-C., les apôtres Pierre, puis Paul, auraient été condamnés à mort et exécutés.

En 70, à la suite des révoltes juives contre les Romains, le temple de Jérusalem est détruit. C'est le début de la diaspora, c'est-à-dire de la dispersion des juifs hors d'Israël.

À cette époque commence la rédaction des Évangiles. Pendant 250 ans, se succèdent pour les chrétiens des périodes de tolérance et de persécution.

La religion de l'Empire romain[modifier]

En 312, l'empereur romain Constantin se convertit au christianisme, qui devient la religion officielle de l'Empire.

En 392, les autres religions sont interdites. À la même époque, l'Empire romain se sépare en Empire romain d'Occident et en Empire romain d'Orient.

La séparation de l'Église orthodoxe (Schisme) et les croisades[modifier]

Travaux.png Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


En 320, la capitale de l’Empire Romain devient Constantinople. C’est l’origine de la séparation avec Rome et le début de l’Eglise Orthodoxe, séparée de l’Occident depuis 1054. Les églises orthodoxes sont indépendantes et très liées à leurs pays (Russie, Grèce,…) et commandées par un Patriarche.

Extension dans le monde colonial et Réforme[modifier]

Travaux.png Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Plus tard, au XVIème siècle, autour de Martin Luther qui dénonce les pratiques de l’Eglise catholique, se forme un mouvement de protestation qui est à l’origine des différentes Eglises protestantes. La plupart des protestants sont calvinistes. En 1566, ces chrétiens parlent désormais de religion réformée. Aujourd’hui on assiste au rapprochement des églises chrétiennes et certains se sont même réunis même si de nouvelles églises apparaissent sans cesse dans la famille des protestants.

Époque contemporaine[modifier]

Travaux.png Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Voir aussi[modifier]

Vikiliens pour compléter[modifier]

Sources[modifier]

  • Histoire des croyances et des idées religieuses., Mircea Eliade, Payot (coll. « Bibliothèque historique »), Paris, 1978

Consultées le 4 juin 2007 :

  • Vie de Jésus, Ernest Renan, 1863
  •  : Consulté sur la parenté de Jésus et de Jacques sur Lexilogos (portail linguistique et culturel de Xavier Nègre).
  • Nazaréen. Prédication. Sur le portail du CNRTL (Centre national français de recherches textuelles et linguistiques).

Notes[modifier]

  1. Une prédication est un sermon, un prêche. Parallèlement, la prédication peut indiquer non pas le contenu du message, mais l'action de prêcher (ou d’annoncer la parole de Dieu).
  2. Crucifié veut dire supplicié sur la croix, c'est-à-dire puni en ayant les pieds et mains cloués sur une croix. NB : Cette peine corporelle ordonnée par arrêt de justice était fréquente à l'époque.
  3. Le terme de Nazaréen est généralement compris comme venant de Nazareth ; Nazaréens était aussi le nom donné aux premiers chrétiens par les juifs, en référence à Jésus de Nazareth.
  4. Les catholiques considèrent cette appellation de « frère de Jésus » au sens large de parent, ou cousin germain.
  5. Attention ! « Prosélythe » ne désigne pas forcément « adepte qui cherche à propager ses convictions ». Cela peut aussi vouloir dire « nouveau converti à une religion (en général au catholicisme) ». Cela dépend du contexte.


Icone Religion.png Portail des religions - Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine