Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Cheval

« Cheval » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Cheval
Mont Bianditz et chevaux.jpg
Nom(s) commun(s) Cheval
Nom scientifique Equus caballus
Classification Famille des équidés
DistributionPrécision Monde entier
Milieu de vie Plaines et forêts
Taille Toute taille (de 45 cm à 2, 50m)
Poids De 70 à 900 kg en moyenne
Longévité 20 à 30 ans (des chevaux vivent plus de 30 ans)
Reproduction Un poulain ou une pouliche (poulain femelle) (sauf exception comme pour l'homme)
voir modèle • modifier


Le cheval est un grand mammifère ongulé qui fait partie de la famille des équidés au même titre que l'âne et le zèbre.

Un cheval et un poney se distinguent par leur taille : un cheval a une taille supérieure ou égale à 1,48 m au garrot ; tous les chevaux plus petits sont appelés poneys. C'est uniquement une classification : un cheval et un poney font partie de la même espèce.

Le cheval a été domestiqué par l'homme qui l'utilise ou l'a utilisé dans de nombreuses activités : agriculture, transport, sport, guerre et nourriture. La domestication du cheval a permis le développement du commerce et la naissance de civilisations sur de grandes étendues.

Appelé aussi « la plus noble conquête de l'homme », le cheval, de tous les animaux, est celui qui a sans doute le plus influencé l'histoire et les progrès de l'humanité.

Anatomie[modifier]

L'anatomie est une science descriptive étudiant la structure, la position et le rapport des organes entre eux.

Généralités[modifier]

Par convention, le cheval se compose de trois parties :

  • l'avant-main qui comprend la tête, l'encolure, le poitrail et les membres antérieurs ;
  • l'arrière-main composé de la croupe, les hanches, les membres postérieurs et la queue ;
  • le corps qui est la partie centrale.

Les jambes du cheval sont appelées membres ou jambes, et non pattes contrairement aux autres animaux quadrupèdes. Les jambes sont terminées par des sabots. Ces derniers sont en réalité un ongle. Le cheval se déplace ainsi en prenant appui, pour chaque membre, sur un ongle d'un doigt. Le sabot est insensible et peut être de couleur blanche ou noire.

Carlo Ruini a écrit en 1598 un des premiers ouvrages sur l'anatomie du cheval.

Le nom des différentes parties du cheval

Les différentes robes[modifier]

Les chevaux ont un pelage que l'on n'appelle pas peau ou couleur : on appelle cela la robe. Il existe de nombreuses sortes de robes qui peuvent changer en fonction de la race de l'équidé.

Les plus courantes sont :

  • Alezan : crins marron, robe marron
  • Noir : crins et robe noirs
  • Bai : crins noirs, robe marron,extrémités des membres noires
  • Gris clair : gris pâle avec quelques poils noirs

Les autres robes sont :

  • Isabelle : crins noirs, robe jaune, extrémités des membres noires
  • Appaloosa : robe tachetée (léopard, blanket, few spot...)
  • Gris souris : crins noirs, robe grise et extrémités des membres noires
  • Palomino : crins pâles et robe dorée
  • Blanc : crins et robe blancs. C'est très rare, car les chevaux que l'on qualifie de "blancs" sont souvent gris très clairs car leur peau est foncée
  • Pie : crins blancs ou bicolores, robe blanche avec de grandes taches noires, baies ou alezanes

Les robes simple : Blanc Alezan Noir Café au lait

Robe composée de 2 couleurs séparées : Bai Souris Isabelle

Robe à 3 couleurs mélangées : Rouan

Robe à une couleur + blanc : Pie (alezan,bai,noir,gris,isabelle,palomino)

Il y a des variantes comme : bai cerise, bai brun, bai brulé gris souris,pommelé,clair alezan doré, crin-lavés etc ...

Les balzanes et marques en têtes[modifier]

La robe des chevaux présente parfois des particularités. Sur les membres, on remarque parfois des balzanes blanches ou noires, de taille variable, au-dessus de leurs sabots. Pour les chevaux Bai il peut y avoir les deux couleurs de balzannes blancs et noirs.

Les marques de tête têtes sont, elles aussi, de différentes tailles. On en trouve sur toutes les robes, sauf les robes claires : blanc, appaloosa, gris clair...

Physiologie[modifier]

La physiologie est l'étude du fonctionnement interne du cheval.

Généralités[modifier]

Un cheval de selle adulte a un poids d'environ 300 à 500 kg. Les chevaux de trait les plus lourds atteignent 1 200 kg.

La taille d'un cheval se mesure au niveau du garrot. Les chevaux de selle ont une taille moyenne autour de 1,65 m.

Un cheval vit en moyenne de 20 à 30 ans. Les poneys et les chevaux de trait vivent généralement plus longtemps. Un cheval domestique bénéficie des soins donnés par l'homme et vit plus longtemps qu'un cheval dans la nature. Certains chevaux dépassent ainsi les 40 ans.

Taille[modifier]
La taille du cheval se mesure au garrot
  • Cheval, pour les individus d'une taille strictement supérieure à 1,48 m au garrot ;
  • Poney, pour les individus d'une taille inférieure ou égale à 1,48 m au garrot.

Il existe des poneys A : moins d'1,07 mètre, B : de 1,07 à 1, 30m, C : de 1,30 à 1,40 m, et D : de 1,40 à 1,48m.

Cette distinction par taille est liée au sport. Pour séparer les compétitions, la Fédération équestre internationale a ainsi voulu un moyen simple et incontestable de classification.

En dehors des compétitions, la séparation entre cheval et poney est plus imprécise. Ainsi, le Camargue est considéré comme une race de cheval et non de poney alors que la grande majorité des Camargue a une taille de poney. Le terme de double-poney est aussi utilisé pour désigner les poneys de grande taille.

Sens du cheval[modifier]

Le cheval dispose de cinq sens comme l'homme, mais il ne perçoit pas les choses de la même manière et n'a pas la même sensibilité dans les différents sens. Certains pensent que le cheval serait également doté d'un sixième sens.

La vue d'un cheval est adaptée à sa nature de proie, c'est-à-dire d'animal pouvant être mangé par d'autres animaux qui sont des prédateurs. Ses yeux sont disposés sur les côtés pour lui permettre de voir tout autour de lui. Ainsi, le cheval dispose d'un angle de vue de 340 degrés, avec seulement deux angles morts situés exactement devant et derrière lui. Il ne voit pas ce qui est au bout de son nez ni ce qui est exactement derrière sa tête. Il ne voit donc pas son cavalier s'il ne penche pas sa tête sur les côtés.

Reproduction[modifier]

On dit que la jument est en chaleur et l’accouplement s'appelle la monte. La durée de gestation est de 11 mois (310 à 360 jours). La jument met bas un poulain ou une pouliche et rarement des jumeaux. Si l'homme laisse certaines races se reproduire naturellement, il en assiste d'autre pour éviter que l'étalon ne blesse la jument.


Alimentation[modifier]

Le cheval est un animal herbivore, c'est-à-dire qu'il se nourrit de végétaux.

Un cheval de club d'équitation vivant en boxe mange généralement des aliments industriels comme les granulés qui sont complétés par du foin et de la paille. Les chevaux d'écurie se nourrissent également de céréales comme l'avoine, l'orge ou moins souvent du maïs. Les chevaux au pré mangent des herbes variées, principalement des graminées.

Un cheval boit environ de 15 à 20 litres d'eau minimum par jour. Cette consommation peut doubler en été ou encore pour les chevaux lourds. Certains chevaux boivent ainsi une centaine de litres d'eau par jour.

Déplacement et allures[modifier]

Chevaux au galop

Pour se déplacer, le cheval utilise ses membres dans un certain ordre. Cet ordre caractérise ce qui s'appelle une allure.

Les allures sont classées en trois catégories :

  • allures naturelles, exécutées d'instinct par le cheval et dont font partie notamment le pas, le trot, le galop et le reculer ;
  • allures artificielles, acquises par le dressage, comme le passage, le pas d'école, ou encore le pas espagnol ;
  • allures défectueuses qui résultent d'une douleur ou d'une mauvaise utilisation du cheval.

Il existe des mouvements naturels comme les mouvements de défense ou d'attaque que sont la ruade et le cabrer. Le saut est également un mouvement naturel.

Les mouvements sur place sont des mouvements exécutés dans les célèbres écoles d'équitation de haut niveau comme le piaffer qui est un trot sur place, la courbette où le cheval se cabre, et la croupade où le cheval rue.

Histoire du cheval et ses évolutions[modifier]

Mesohippus

L'ancêtre du cheval est l'Eohippus, animal qui vivait dans la forêt, il y a environ 60 millions d'années en Amérique du Nord. Sa taille était de 30 à 50 cm. L'Eohippus va progressivement évoluer et grandir, pour donner naissance à deux autres espèces qui sont sont le Mesohippus il y a 40 à 50 millions d'années, et le Mérychippus il y a 20 à 25 millions d'années. Ce dernier continue son évolution vers un animal mieux adapté à la vie dans une plaine. Les dents se modifient afin de brouter l'herbe, la vision s'élargit pour détecter les prédateurs dans toutes les directions. Les pattes évoluent vers un sabot unique ce qui permet de courir sur un terrain difficile et complexe avec beaucoup de cailloux.

L'ancêtre des chevaux et poneys actuels est l'Equus caballus, un ancêtre des chevaux qui est apparu il y a moins d'un million d'années sur le continent Europe-Asie. L'Equus caballus va ensuite migrer vers les Amériques via vers l'Afrique. Son évolution a donné naissance au zèbre et à l'âne. L'espèce a disparu du continent américain il y a environ 8 000 ans.

Cheval de Przewalski

Trois sous-espèces d'Equus caballus sont apparus à la suite de l'évolution de l'Equus caballus :

  • Le cheval des plaines d'Europe centrale, ancêtre des chevaux actuels ;
  • L'Equus caballus Prjewalski appelé aussi cheval de Przewalski, dernière espèce de cheval sauvage qui vit actuellement. Son territoire d'origine est la Mongolie ;
  • L'Equus caballus Gmelini, dont descend le Tarpan, aujourd'hui disparu.


Noms du cheval[modifier]

Le cheval porte des noms différents suivant son genre (mâle ou femelle), son âge ou ses capacités à se reproduire.

Noms généraux[modifier]

Mot Cheval en ancien chinois
  • Terme général : cheval
  • Nom scientifique : Equus caballus
  • Adulte femelle utilisée pour la reproduction : poulinière
  • Adulte femelle non reproductrice : jument
  • Adulte mâle utilisé pour la reproduction : étalon
  • Adulte mâle non reproducteur : entier
  • Mâle sans organe reproducteur (châtré) : hongre
  • Jeune (terme général) : poulain
  • Jeune femelle : pouliche
  • Jeune mâle : poulain
  • Poulain né l'année d'avant : yearling
  • Poulain né dans l'année en cours : foal

Noms spécifiques[modifier]

  • En langage familier : dada, coco ;
  • Noms anciens : monture, palefroi pour un messager, destrier pour une monture de guerre, haquenée cheval de tempérament doux monté par les dames: roussin ou rocin cheval monté par les pages ; le sommier ou bidet est le cheval de bât(transport des marchandises).

Chez les Indiens d'Amérique, le cheval est parfois désigné sous le terme de « grand chien ».

Les mauvais chevaux sont dénommés : haridelle, rosse, bidet, bourrin, canasson

Catégories de chevaux[modifier]

Parmi les nombreuses manières de classer les chevaux, les principales concernent leur séparation par rapport à leur taille, leur utilisation et en fonction de la race. S'ils sont de "sang chaud"(chevaux de selle) ou des "sang froid"(chevaux de traits) ou des poneys ce sont les 3 catégories d'équidés

Un lipizzan pur sang espagnol comme l'était Pluto, au « passage », un air de haute école qui consiste en un trot lent et majestueux, où le cheval se projette vers le haut et vers l'avant
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Liste de races chevalines.

La grande diversité des races équines tient son origine de la sélection et des croisements opérés par l'homme sur le cheval domestiqué, mais également par la forte capacité d'adaptation de cet animal face à son environnement.

Exemples de races équines :

comme autre race il peut y avoir: le pur sang, le quarter horse, le mustang, le paint horse, le cheval mainiature,...

Utilisation du cheval[modifier]

Le cheval a été domestiqué par l'homme il y a un peu plus de 5 500 ans.

Au départ, le cheval servait de nourriture mais l'homme a découvert qu'il était bien plus utile pour ses travaux. Le cheval a donc été utilisé dans l'histoire à de nombreuses tâches :

  • se déplacer : le cheval est capable d'emmener un homme sur son dos. Il s'agit de l'équitation. Le cheval est aussi capable de tirer des voitures et carrioles pour emmener plusieurs personnes en même temps ;
  • transporter des marchandises, du matériel ou du courrier ;
  • labourer la terre dans les travaux agricoles ;
  • faire la guerre.
Cheval de trait Percheron

Les deux principales utilisations du cheval sont soit d'être une monture pour un cavalier ou soit d'être un animal utilisé pour tirer des charges. Ainsi, est venue la distinction du cheval de selle et du cheval de trait.

Le cheval de selle est fait pour avoir un cavalier sur son dos tandis que le cheval de trait est mieux adapté à tirer des lourdes charges. Une race de cheval est généralement spécialisée dans une de ces deux activités, mais la distinction n'est pas toujours nette. Certaines races peuvent être utilisées pour les deux travaux. Suivant le caractère et l'entraînement du cheval, ce dernier peut effectuer des travaux qui n'étaient pas prévus à l'origine pour sa race.



De nos jours, le cheval est principalement utilisé pour le loisir et le sport. Les sports équestres les plus pratiqués sont le saut d'obstacles et le dressage. En sport hippique, cet animal permet la pratique des courses de galop et de trot.

De nouvelles utilisations du cheval ont vu le jour ces dix dernières années :

  • équithérapie : le cheval aide les personnes malades ou en difficulté pour guérir ;
  • police à cheval ;
  • ramassage de bois, ce qui s'appelle le débardage.

Dans certains pays, le cheval est encore mangé pour sa viande. Cette pratique s'appelle l'hippophagie. Elle est néanmoins en forte chute.Il ont servi pour la viticulture ou pour labourer les champs.

Pratique[modifier]

Il existe plusieurs disciplines équestres à cheval :

  • Le TREC (Pratique obstacle naturelle comme des troncs d'arbres des grandes pentes etc.)
  • Le Dressage (une discipline qui apprend, à diriger son cheval, à le faire avancer avec son impulsion). Le dressage permet de faire de nombreuses figures de manège, comme les serpentines, diagonales etc...
  • Le CSO ( Concours de Saut d'Obstacles) permet de sauter à cheval des oxers, tronc d'arbres etc...
  • Il y en a cependant encore beaucoup d'autres....

Dresser un cheval (Dressage, non la discipline)[modifier]

Dresser un cheval, (débourré) consiste à avoir un très bon niveau, (galop 4 maximum). Un cheval n'est pas un jouet, lui mettre des coups de cravaches, peut le perturber dans sa jeunesse! Bien sûr, dresser un cheval est plus précis en "longe" qu'en "selle". (Voir explications : En selle et en longe). Dresser veut dire lui apprendre. le débourrage est une très longue étape qui varie de temps selon les chevaux, il sera d'abord manipuler puis longer seul et à la voix pendant 3 à 5 jours puis avec une selle quelques jours puis avec un cavalier en sac et ensuite sur son dos avec un filet jusqu'à ce qu'il soit apte à être monter seul et avec les autres chevaux. les débourrage en douceurs sont plus gratifiant que les débourrage (ou dressage) violent.

En selle et en longe[modifier]

L'expression 'en selle' est donné lorsque l'on va monter à cheval. Le travail en selle est plus simple qu'en longe, mais moins compréhensible. Le cheval a moins confiance lorsque l'on est en selle, sur son dos. Car l'action que l'on attend de lui, son travail que l'on attend de lui, est moins précis qu'en longe . Par exemple, si vous voulez passer avec lui entre deux arbres, si vous le faites Avec lui, il aura confiance, et saura que vous l'avez fait donc qu'il n'y a aucun danger .

En longe est un travail fait "de mains" le cheval n'est donc pas monté. Le travail est plus précis, car la personne est avec lui, et donc la confiance et le travail sont plus sérieux. Lorsque le cheval fait un travail en longe (libre), il n'a pas de selle ni de filet, juste un licol où l'on attache la 'longe .

Qu-est-ce qu'une longe ?

Une longe c'est entre guillemets un long fil épais qui va nous permettre de maintenir le cheval.

Image d'un cheval en travail à main libre " en longe" :

Les chevaux en travail libre (en longe) ont souvent un "tapis de selle" sur le dos, pour protéger le garrot en cas de chute, ou d'accident.

Le cheval dans le langage[modifier]

  • Le mot cheval a formé assez peu d'autres mots français : chevalin, chevaucher, chevauchée, cheval-vapeur (puissance de moteur estimée équivalente à celle d'un cheval). Les mots : chevalier, chevalerie, chevaleresque désignaient le caractère distinctif de ceux qui méritaient un cheval, plutôt qu'un âne, comme les gens du peuple. D'autres mots s'inspirent seulement du support de ses quatre pieds : cheval d'arçons, chevalet, chevalement.
  • L'ancien mot cavale a donné : cavalerie, cavalier, cavalcade, et aussi cavalièrement (de façon un peu insolente), cavaler, être en cavale (s'être évadé).

Des mots plus anciens désignant le cheval ont également formé de nombreux mots de notre langue.

  • Le mot grec hippos a donné : hippodrome, sport hippique, hippologie (étude scientifique du cheval), véhicule hippomobile (tiré par des chevaux). D'autres évoquent seulement une certaine ressemblance : hippocampe (poisson dont la tête ressemble un peu à celle du cheval), hippopotame (qui signifiait cheval de rivière).
  • Le mot latin equus a donné : équitation, équestre, équidés (animaux de la famille du cheval)

Des expressions évoquant le cheval[modifier]

  • être à cheval sur les principes = respecter rigoureusement les règles
  • avoir un dada = un plaisir favori,
  • prendre les rênes = diriger,
  • donner un coup de collier= faire un grand effort, comme le cheval tirant une lourde charge,
  • ruer dans les brancards = se révolter, comme le cheval qui refuse de tirer,
  • prendre le mors aux dents = comme le cheval refusant d'obéir,
  • monter sur ses grands chevaux = le prendre de haut (qu'on utilisait pour faire la guerre).

Certaines expressions concernent les autre équidés : filer comme un zèbre, ignorant ou bête comme un âne (ce qui est très injuste), têtu comme une mule (injuste également).



Arts et lettres[modifier]

Sculpture étrusque datant de 600 av. J.-C.

Le cheval est l'animal le plus représenté dans les peintures et sculptures, soit pour lui-même en tant qu'animal, soit à travers un genre d'art particulier qui est la statue équestre. Généralement en bronze, cette statue représente un homme célèbre, souvent un roi, un empereur, un général ou un héros, sur un cheval.

Il existe des musées consacrés exclusivement au cheval comme le Musée Vivant du Cheval de Chantilly (France) ou le Musée Suisse du Cheval.

Des chevaux de légende[modifier]

  • Pour les Grecs de l'Antiquité, le char du Soleil était tiré par des chevaux pour son parcours quotidien dans le ciel. Phaéton, fils d'Hélios (nom grec du Soleil), veut diriger le char pour égaler son père. Comme les chevaux ne reconnaissent pas leur conducteur habituel, ils quittent leur trajectoire, ce qui serait catastrophique pour les habitants de la Terre. Zeus (appelé aussi Jupiter) met fin à cette folie en précipitant Phaéton dans un fleuve.
  • Les centaures sont des chevaux avec un torse d'homme. Le plus célèbre est Chiron, auquel était attribuée l'invention de la musique et de la médecine, ainsi que l'éducation des héros, comme Achille et Ulysse. A sa mort, Jupiter lui fera une place parmi les étoiles du ciel. Parmi les signes du zodiaque, c'est lui le Sagittaire.

Mais les autres centaures ne sont pas aussi sages. Le peuple des Lapithes leur fait la guerre car ils avaient tenté de leur enlever leurs femmes. Hercule tue le centaure Nessus qui voulait lui enlever sa femme Déjanire.

  • Pégase, cheval ailé, n'accepte sur son dos que les poètes.
  • La licorne est un cheval portant une corne sur le front. Une série de tapisseries du Moyen Âge en a fait un personnage de La Dame à la licorne.
  • Le cheval de Troie est une ruse de guerre des Grecs. Gigantesque cheval de bois, il est abandonné par les guerriers grecs devant les portes de la ville de Troie qu'ils tentaient en vain d'assiéger. Les Troyens s'en emparent et l'introduisent dans leur ville, sans se rendre compte qu'il contient des soldats ennemis qui, la nuit, en ouvriront les portes à l'armée grecque qui pourra ainsi s'emparer de Troie.
  • Dans une épopée du Moyen Âge, le cheval Bayard, aux bonds prodigieux, emporte ensemble sur son dos les quatre fils Aymon.
  • Le cheval Spleinir ou cheval à 8 membre qui selon la légende serait très timide et n'apparaitrait aux gens au coeur pur mais partirai à tous jamais si on ne s'occupe pas de lui.

Chevaux de fiction célèbres[modifier]

Parmi les chevaux qui figurent dans les œuvres de fiction, quelques-uns sont particulièrement connus :

  • Black, dans L'Étalon noir ;
  • Crin-Blanc, le cheval camarguais du roman et du film éponyme ;
  • Flicka, la jument du roman et du film Mon amie Flicka ;
  • Jolly Jumper, le cheval de Lucky Luke ;
  • Petit Tonnerre, le poney de Yakari ;
  • Rossinante, la jument de Don Quichotte ;
  • Tornado, le cheval de Zorro.
  • Lucky, cheval de Mélanie dans la collection le ranch de la pleine Lune
  • Sheltie, le Shetland, héros du livre dont le titre est son nom.
  • Marquise, dans le film "Ma bonne Etoile"
  • Jappeloup, dans le film " Jappeloup"
  • Mistral,le cheval de Léna dans "Le Ranch"

Chevaux célèbres[modifier]

Certains chevaux sont devenus célèbres, soit pour leurs performances sportives, soit pour leurs particularités ou encore parce que leur cavalier était un grand homme.

Alexandre domptant Bucéphale. Peinture de la Villa Farnèse à Rome
Chevaux historiques
  • Bucéphale est un cheval indomptable que le fils du roi de Macédoine, Alexandre, alors âgé de 15 ans, parvient à faire obéir. Devant cet exploit, son père lui prédit alors un avenir de conquérant. Devenu adulte, Alexandre conquerra effectivement un immense empire.
  • Serko, cheval qui a effectué la plus longue randonnée de tous les temps, ayant traversé 9 000 km dans l'Empire russe en deux cents jours et qui a inspiré un roman et un film.
  • Old Billy, le plus vieux cheval, né en 1760 et mort le 27 novembre 1822, à l'âge de 62 ans.
  • Rosinante, le cheval de Don Quichote.
Chevaux de course
  • Général du Lupin, qui a gagné 51 épreuves pour un total de 2 240 538 euros sur 125 courses.
  • Général du Pommeau, qui a gagné les plus grandes courses de trot françaises et européennes.
  • Ourasi, célèbre pour ses fulgurantes remontées dans les courses hippiques de trot attelé.
  • Seabiscuit, cheval américain de course dont les victoires inattendues ont redonné l'espoir à des millions de personnes durant la crise économique de 1929.
  • Zakarva, jeune jument qui a étonné plus d'un parieur !
Chevaux de sport
  • Jappeloup de Luze, médaillé d'or de saut d'obstacles aux Jeux olympiques d'été de 1988 à Séoul avec pour cavalier le français Pierre Durand.
  • Milton, cheval de John Whitaker, considéré par beaucoup comme le meilleur cheval de saut d'obstacles de tous les temps.
  • Huaso, pur-sang chilien, qui a battu le record du monde de saut d'obstacle avec un saut de 2 mètre 47, le 5 février 1949.
  • « Persik », (pur-sang arabe) qui a gagné énormément de course d'endurance. (notamment les 160 km de Florac Lozere)
  • Hickstead, cheval d'Eric Lamaze, champion olympique à Pékin / Hong-Kong, mort en piste à Vérone en 2011.
  • " Baloubet du Rouet " cheval de Rodrigo Pessoa, triple champion du monde en 1998 1999 et 2000, 2eme en 2001, 3eme en 2002 et 2eme en 2003; medaille d'or aux jeux olympiques d'Athènes en 2004
Chevaux de spectacle et autres
  • Stormy, le zorse, mot formé de zebra et de horse et qui désigne un équidé issu du croisement d'un zèbre et d'un cheval. Stormy a été dressé par Andy Booth, chuchoteur australien vivant en France. Stormy accepte désormais les cavaliers même s'il a gardé un tempérament « chaud ».
  • Tritonis, le plus grand pur-sang, décédé en septembre 1990 à l'âge de sept ans et qui mesurait 1,98 pour 950 kg.
  • Zingaro, cheval de spectacle équestre de Bartabas, plus célèbre cavalier français de spectacle équestre.

Citation[modifier]

Buffon, grand scientifique du siècle des Lumières, a dit dans son Histoire du cheval1 : « La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats. »

Voir aussi[modifier]

Référence[modifier]

  1. BUFFON, Histoire du cheval, Limoges, M. Barbou, 1885, p. 8. : citation trouvée sur La plus noble conquête que l'homme ait faite. Encyclopédie de l'Agora. [Page consultée le 30 septembre 2007]

Liens[modifier]