Pégase

« Pégase » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Description[modifier]

Hésiode le décrit comme Un coursier ailé, inlassable à la course. Et qui passe dans l'air comme une rafale de vent. Pégase est représenté entièrement blanc (bien que les textes d'origine ne mentionnent pas sa couleur) et ses ailes sont en métal, plus précisément en argent. Il a une robe de neige douce et soyeuse, des yeux noirs et un cœur en or.

Pégase

Naissance[modifier]

Il existe trois versions pour la naissance de Pégase et de son frère Chrysaor :

La gorgone Méduse était réputée comme l'une des plus belles femmes sur Terre et Poséidon fut attiré par sa belle chevelure blonde. Aussi se transforma-t-il en cheval (ou en oiseau selon les versions) pour la suivre jusque dans un temple consacré à Athéna et la violer. La déesse, jalouse et froissée, ne pouvait se venger sur Poséidon mais transforma Méduse en monstre dont les cheveux devinrent autant de serpents pour la punir ainsi que ses deux sœurs. Plus tard, le héros Persée reçut l'ordre de tuer Méduse. Les deux enfants nés du viol, Pégase et Chrysaor, étaient en elle et furent libérés par le coup d'épée de Persée qui trancha la tête de Méduse. Pégase jaillit avec son frère Chrysaor du sang coulant de la tête tranchée : Ce visage hideux, je ne l'avais vu moi-même que réfléchi sur l'airain de mon bouclier ; et tandis que le sommeil versait ses pavots sur le monstre et sur ses couleuvres, je tranchai sa tête. Soudain Pégase, cheval ailé, et son frère Chrysaor, naquirent du sang que la Gorgone avait répandu. L'autre raconte qu'il est né de la Terre lorsque le sang de Méduse l'arrosa, auquel cas Poséidon ne peut pas être considéré comme son père. Une variante mentionne que le sang de Méduse se mélangea à l'écume de la mer, où l'on peut voir l'intervention de Poséidon. Pour la troisième, Pégase est un cheval céleste né de la foudre. Dans tous les cas, il naquit près des sources du fleuve Océan.

La légende de Pégase : 1e version[modifier]

Dans la mythologie grecque, Pégase (en grec ancien Πήγασος / Pếgasos, en latin Pegasus) est un cheval ailé. Pégase est le fils de la gorgone Méduse et de Poséïdon. Selon Hésiode, le nom de Pégase est issu du grec πηγή / pêgế « source », parce qu'il fit, dit-on, jaillir la source Hippocrène de l'Hélicon, la montagne des Muses, située en Béotie, mais d'autres étymologies sont possibles.


La légende de Pégase : 2e version[modifier]

Dans la mythologie grecque, Pégase (en grec ancien Πήγασος / Pếgasos, en latin Pegasus) est un cheval ailé. Un beau jour Pégase se fit enlever par Bellérophon pour venir à bout de la Chimère, des Amazones et des Solymes. Mais Bellérophon, grisé par ses victoires, voulut s'élever jusqu'au ciel. Pégase, piqué par un Monstre demi Lion demi Scorpion le désarçonna, puis s’enfuit laissant Bellérophon à terre sans défense contre cette horrible Monstre assoiffé de sang. La bête qui a mis fin à la vie de Bellérophon, rattrapa Pégase mais Zeus réussi à venir à bout de la bête puis Pégase devint la monture de Zeus.

Aventures[modifier]

Juste après sa naissance, Pégase aurait été chevauché par Persée pour qu'il échappe à la colère des deux autres gorgones. En chemin, le héros délivra la princesse Andromède offerte en sacrifice à un monstre marin. On peut mettre ce mythe en parallèle avec celui de saint Georges terrassant le dragon, mais il n'existe pas dans les textes grecs d'origine. Par contre, on trouve de nombreux tableaux (de Rubens et Carlo Saraceni notamment) où Persée est représenté chevauchant Pégase lorsqu'il délivre Andromède.

Sur ordre de Poséidon, Pégase fit jaillir la source Hippocrène source du cheval où s'abreuvent les poètes, en frappant le mont Hélicon, la demeure des muses, de son sabot pour éviter qu'il ne grandisse trop. Il créa une autre source de la même manière près de Trézène.

Une chose est sûre : il fut capturé par le héros Bellérophon grâce à l'aide d'Athéna. Bellérophon avait reçu du roi de Lycie l'ordre de tuer un monstre terrible, lion par devant, serpent par derrière et chèvre entre les deux crachant du feu, la Chimère. Il ne pouvait reparaître à la cour de Lycie, avant que ce soit fait, sous peine de mort. Désemparé, il trouva un devin, Polydectès, qui lui conseilla de sacrifier un taureau à Poséidon et de passer une nuit dans le temple d'Athéna, ce qu'il fit. La déesse lui apparut dans ses rêves pour lui remettre une bride d'or.

Le lendemain, Bellérophon trouva Pégase près de la fontaine de Pirène où il aimait s'abreuver et le maîtrisa grâce à l'objet. Il le fit voler jusqu'au mont Hélicon.

Pégase devint la monture de Bellérophon qui parvint à vaincre la Chimère grâce à son aide. Là encore, selon les versions, soit il utilisa une lance lestée de plomb qui explosa au contact de la gueule enflammée de la bête, soit il la cribla de flèches. Le héros accumula ensuite les victoires contre les Amazones et les Solymes puis finit par devenir roi de Lycie. Son orgueil, de plus en plus démesuré, le conduisit à tuer la reine Sthénébée qui lui avait fait du tort pendant sa jeunesse : lui proposant une chevauchée fantastique au-dessus des flots, il la précipita dans la mer où elle mourut. Puis Bellérophon voulut atteindre l'Olympe avec sa monture. Zeus envoya un taon géant piquer le cheval. Sous la douleur, Pégase désarçonna son cavalier qui chuta de près de 3000 mètres mais y survécut. Bellérophon finit sa vie seul, misérable et estropié, plus jamais il ne revit le cheval ailé. Pégase monta seul vers l'Olympe où il devint la monture de Zeus. Lorsque le roi des dieux voulait utiliser sa foudre, c'est Pégase qui l'a lui amené depuis la forge d'Héphaïstos.

Certaines versions attestent qu'il aurait porté les 9 muses jusqu'à leur demeure sur le mont Hélicon, ce qui fit de lui le serviteur des poètes. Selon une autre, il fut la monture d'Éros, le dieu de l'Amour.

Pégase aurait eu avec Euippe un enfant du nom de Céléris, associé à la constellation du Petit Cheval.

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Pégase (mythologie) de Wikipédia.
Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.