la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Zèbre

« Zèbre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Zèbre
Des zèbres de Burchell en Namibie
Des zèbres de Burchell en Namibie
Nom(s) commun(s) Zèbre
Nom scientifique Equus zebra (zèbre de montagne), Equus quagga (zèbres des plaines), Equus grevyi (zèbre de Grévy)
Classification Famille des équidés
Taille Environ 1,20 à 1,50 mètre au garrot
Poids 200 à 400 kg (selon les espèces)
Longévité 20 à 30 ans, plus dans un zoo
Reproduction 1 petit
voir modèle • modifier


Le zèbre est un mammifère herbivore proche du cheval. Il en existe plusieurs espèces.
Depuis 200 000 ans (la fin de son évolution), il vit uniquement dans les savanes de l'Afrique. Le premier ancêtre du zèbre d'aujourd'hui a été découvert il y a environ 54 millions d'années. Il vivait sur le continent américain, il se trouve principalement en Afrique centrale et australe. Le zèbre appartient à la famille des équidés. À leur développement les zèbres gagnent de la vitesse, ils se déplacent souvent pour rechercher de la nourriture. C'est à ce moment là que les zèbres se répandirent en Asie, en Afrique et en Europe.

Les zèbres ont des rayures noires et blanches. Tous les zèbres ont des rayures différentes : ils sont uniques, ce sont un peu l'équivalent de nos empreintes digitales. Ces rayures les protègent de certaines piqûres d'insectes, comme celles de la redoutable mouche tsé-tsé. On pense qu'elles leur servent aussi à se camoufler et troubler la vue des prédateurs comme les lions. Leurs rayures noires et blanches sont aussi une protection éfficace contre le soleil et la chaleur.

Les lions peuvent s'attaquer aux adultes, les jeunes poulains et les jeunes pré-adultes peuvent être la proie des hyènes, lycaons, guépards, léopards. Les prédateurs sont opportunistes et s'attaquent aux animaux vulnérables et donc peu rapides; les individus malades, âgés, blessés, jeunes ou les femelles en gestation, sont les proies idéales.

Un zèbre en bonne condition physique à plusieurs moyens de défense contre ses prédateurs, il possède une très bonne vue diurne, une ouïe excellente, un bon odorat et court très vite. En cas de danger, ils peuvent courir à 60 km/h en moyenne et faire des pointes à 80 km/h pour semer une lionne par exemple, et maintenir cette allure sur plusieurs centaines de mètres. Ils peuvent aussi tenir une vitesse inférieure (40 km/h) mais sur une plus longue distance. Pour se défendre, ils peuvent aussi mordre et d'un coup de sabot, briser la mâchoire d'une lionne. Leurs ruades peuvent être mortelles, celles-ci sont encore plus puissantes que celles d'un cheval. Leurs rayures provoquent aussi une sorte d'"effet stroboscopique", et rendent donc les animaux difficiles à repérer lorsqu'ils courent. Le rôle des rayures permet aux zèbres de se camoufler des prédateurs car dans la forêt ils sont très visibles. Les zèbres sont avant tout reconnaissables aux bandes noires et blanches de leur pelage. Leurs rayures les aide beaucoup à se camoufler surtout quand ils courent en groupe car les individus ont plus de mal à les voir.

Les "zèbres de plaines" ne sont pas particulièrement menacés puisque on en compte 300.000 en Afrique de l'Est (Kenya, Tanzanie) et 350.000 en Afrique du Sud et Afrique Australe (Namibie, Botswana, Angola, Zimbabwe, Zambie), soit un total de 650.000 individus recensées en 2002, par l'IUCN (Liste Rouge des espèces menacés).

Les zèbres de montagne ont une population de 50.000 individus, cependant elle remonte depuis 1995 alors qu'elle avait chuté à 12.000 en 1970.

Les zèbres de Grévy sont les plus menacés, dans les années 2000, il en reste plus que 1500 individus dans la nature et 500 en captivité.

Espèces[modifier]

Il existe plusieurs espèces différentes de zèbres, et chaque espèce contient plusieurs variétés, ou sous espèces ; il n'est pas toujours évident de les classer :

  • le zèbre de plaines, ou zèbre commun (nom scientifique : Equus quagga). C'est le plus abondant.
    • le zèbre de Chapman (Equus quagga chapmani)
    • le zèbre de Grant (Equus quagga boehmi)
    • le zèbre de Selous (Equus quagga borensis)
    • le zèbre de Crawshay (Equus quagga crawshayi)
    • le zèbre de Burchell ( Equus quagga burchelli)
    • le quagga (Equus quagga quagga), qui a disparu
  • le zèbre de montagnes (Equus zebra)
    • le zèbre de montagnes du Cap (Equus zebra zebra)
    • le zèbre de montagnes de Hartman (Equus zebra hartmani)
  • le zèbre de Grévy, le plus grand des trois (Equus grevyi)

Le zèbre des plaines peut posséder de 25 à 30 raies, le zèbre de Grévy peut en posséder environ 80 raies, le zèbre des montagnes peut en posséder 43.

Le zèbre est le cousin du cheval, il est plus petit que le cheval, dont on le distingue surtout par sa robe rayée. Il vit dans les troupeaux, dans les steppes africaines, où le lion le guette. Les zèbres sont surnommés «les chevaux pyjama ou chevaux tigres», car ils sont très colorés et décoratifs.

Il mesure entre 1,10 et 1,40 m de haut à l'épaule pour les zèbres des plaines et de 1,30 à 1,60 mètres de haut à l'épaule pour les zèbres de Grévy. Ils pèsent de 150 kg à 300 kg pour les zèbres communs, les zèbres de Grévy pèsent de 250 à 400 kg.

Les zèbres se nourrissent principalement d'herbe et parfois de feuilles et d'écorces. Ils boivent 8 à 10 litres par jour.

Les familles de zèbre :

  • Le zèbre de plaines : c'est la famille la plus nombreuse.
  • Le zèbre de montagnes est le plus petit de tous.
  • Le zèbre de Grévy, est le plus grand de tous.

Le zèbre des plaines apprécie lui aussi les feuilles. Les oiseaux « nettoyeurs » amis de tous les grands mammifères africains, les débarrassent des insectes donc de leurs piqûres.

Définition :

équidés : Mammifère tel que le cheval, les ânes et les zèbres, n'ayant à chaque membre qu'un seul doigt développé, terminé par un large sabot. (Les équidés forment une famille.)