Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Tapisserie de Bayeux

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Une partie de la tapisserie de Bayeux.
La comète de Halley, en haut à droite, a été perçue comme un présage.

La tapisserie de Bayeux est une broderie de 70 mètres de long et 50 cm de haut illustrant l'épisode de la bataille d'Hastings, en 1066. Elle dépeint la victoire de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, sur Harold Godwinson, roi anglo-saxon. La tapisserie porte le nom de la ville de Bayeux, en France, et a probablement été créée en 1068.

Technique[modifier | modifier le wikicode]

Une tapisserie est différente d'un tapis, elle est destinée à être accrochée au mur. Elle a été réalisée sur un support de toile de lin avec de la laine colorée et des broderies dorées. Bien qu'elle soit endommagée par endroits du fait des outrages du temps, elle est dans l'ensemble très bien conservée.

Le pavage de la broderie est en grande partie réalisé dans un point de remplissage spécial appelé "point de Bayeux".

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

La tapisserie date de peu après la bataille d'Hastings, peut-être quelques années plus tard, et constitue une importante source d'informations historiques, notamment sur les techniques de guerre, les vêtements, les mœurs et plus généralement les coutumes de l'époque.

Elle peut être lue comme une sorte de bande dessinée avant l'heure. Un certain nombre de scènes racontent l'histoire : l'embarquement, le débarquement ainsi que la bataille d'Hastings elle-même. La tapisserie contient également de brèves explications latines. L'une des scènes les plus célèbres est celle dans laquelle on a longtemps pensé que le roi Harold est tué d'une flèche dans l'œil. Des recherches ont démontré que le personnage le plus susceptible d'être identifié comme étant Harold Godwinson est celui qui tombe à terre sur la droite d'un chevalier normand puisque celui-ci porte un emblème royal anglo-saxon et tient deux haches à la main, comme les Danois.

La tapisserie en entier.

Les derniers mètres, à la fin, représentant Guillaume couronné roi d'Angleterre à l'abbaye de Westminster ont été perdus.

La tapisserie de Bayeux témoigne d'une comète qui serait apparue en 1066. S'il s'agit bien de la comète de Halley, ce serait la plus ancienne observation attestée de la comète en Europe.

Fonction[modifier | modifier le wikicode]

On pense que la tapisserie a été réalisée pour convaincre les contemporains que l'invasion normande de l'Angleterre était justifiée,1 mais cette théorie reste débattue.

Eustache II de Boulogne (1020-1088), représenté sur la tapisserie, pourrait également l'avoir commandée. Selon cette hypothèse, il aurait ordonné la réalisation de la tapisserie en signe de rapprochement avec les Normands après avoir tenté de conquérir sans succès un château appartenant au demi-frère de Guillaume le Conquérant, Odon (1036-1097).

Odon sur la tapisserie.

Une autre théorie soutient que c'est Odon lui-même (demi-frère de Guillaume) qui aurait commandé la tapisserie pour commémorer la glorieuse victoire qui lui a permis d'être nommé comte de Kent. Cette hypothèse est défendue par la plupart des historiens.

La quatrième théorie soutient que la tapisserie est de l'initiative de brodeurs anglo-saxons anonymes comme le suggèrent les bandes situées au-dessus et au-dessous des images historiques, représentant des fables qui contiendraient des messages cachés. La fable du renard et du corbeau (d'Ésope) est représentée trois fois. Le renard, rusé et astucieux, use d'un stratagème pour dérober un joli morceau de fromage au corbeau. Ainsi, le renard et le corbeau pourraient incarner les deux personnages principaux de la tapisserie (Harold et Guillaume), mais on ne sait qui est le plus intelligent des deux.

Même au XXIe siècle, l'importance politique de la tapisserie de Bayeux reste grande. Elle symbolise les racines de l'Angleterre. Depuis 1066, l'île n'a jamais plus été envahie, encore moins conquise, par des étrangers (si l'on considère que la prise du pouvoir par Guillaume III d'Orange en 1688 n'en est pas une). En 2018, le président français Emmanuel Macron propose au premier ministre britannique de lui prêter temporairement la tapisserie lors des négociations sur le Brexit.2

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La tapisserie a longtemps fait partie du trésor de la cathédrale de Bayeux. Elle a ainsi survécu aux nombreuses catastrophes ayant ravagé l'édifice à travers les âges : incendies au XIIe siècle, pillages et destructions de la guerre de Cent Ans, guerres de Religion et Révolution française.

En novembre 1803, pour la première fois, la tapisserie est sortie de la cathédrale et exposée, du 6 décembre de la même année au 18 février 1804, dans un musée parisien. Elle retourne ensuite à Bayeux, où elle est de nouveau exposée dans un musée depuis 1842. La tapisserie subit une restauration en 1870. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est conservée à l'abri au château de Sourches (Sarthe). Après une dernière escale au Louvre, elle rentre définitivement à Bayeux en mars 1945.

Depuis 1983, la tapisserie est exposée dans un couloir spécialement aménagé. Une nouvelle restauration est prévue pour 2024 et, parallèlement, un nouvel espace muséal dont l'ouverture est prévue pour 2026 va être construit.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Images sur la tapisserie de Bayeux Vikidia possède une catégorie d’images sur la tapisserie de Bayeux.
La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.