Pelagornis sandersi

« Pelagornis sandersi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Comparaison entre le pelagornis sandersi (au milieu) et deux oiseaux actuels.

Pelagornis sandersi est une espèce éteinte du genre Pelagornis et le plus grand oiseau volant ayant jamais existé, devant l'Argentavis magnificens. Son envergure pouvait mesurer jusqu’à 7,4 m. Il a existé entre 28 millions d’années et 3 millions d’années avant notre ère environ, du Chattien (fin de l’Oligocène) au Pliocène. On ignore les causes de son extinction, certainement la raréfaction de ses proies. Son existence correspond à celle de Megalodon, un requin préhistorique.

Découverte[modifier | modifier le wikicode]

Cet oiseau préhistorique a été découvert en 1983 en Caroline du Nord, aux Etats-Unis, lors de travaux destinés à la construction d’un nouveau terminal pour l’aéroport international de Charleston. Il est nommé en hommage à Albert Sanders, l’ancien conservateur du musée de Charleston.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Son envergure est environ deux fois plus grande que celle de l’albatros hurleur, il dépasse donc de peu l’Argentavis magnificens. Comme on n’a pas trouvé de plumes sur le fossile, on ne peut pas savoir de quelle couleur il était. Des pseudo-dents étaient présentes sur son bec, sûrement pour attraper des poissons. Il pesait entre 20 et 30 kg. Ses pattes étaient trapues et probablement palmées. On estime qu’il pouvait voler jusqu’à 60 km/h. Pelagornis sandersi s’envolait sûrement en se jetant du haut d’une falaise. Il se nourrissait très certainement de poisson et pouvait planer durant des semaines voire des mois au-dessus de l’océan à leur recherche. Il parvenait à voler grâce aux ascendances aériennes de la mer.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Pelagornis sandersi de Wikipédia.
Page consultée le 22 avril 2020.
Portail des dinosaures —  Tous les articles sur les dinosaures.