Albatros

« Albatros » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Albatros (homonymie).
Un Albatros à sourcils noirs

L'Albatros1 est un grand oiseau marin. Il en existe plusieurs espèces comme l’Albatros à sourcils noirs, l’Albatros hurleur, l’Albatros des Galapagos l'Albatros de Buller ou l’Albatros à queue courte. Ils forment la famille des Diomédéidés2 (Diomedeidae).

L’Albatros hurleur possède la plus grande envergure3 de tous les oiseaux : jusqu'à 3,50 m. Les Albatros voyagent à travers les mers.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

L'albatros a d'immenses ailes, pointues, il est maladroit sur terre et peut planer longtemps dans les airs. Son bec est crochu et impressionnant. L'albatros peut peser entre 6 et 12 kilos et il mesure de 1,10 m a 1,32 m. Il est blanc et noir et couvert de plumes.

L'albatros vit pendant plusieurs dizaines d'années (jusqu'à 50 ans pour certaines espèces). Il est vrai que, passant la plus grande partie de sa vie dans les airs au-dessus des océans, il n'a que peu de prédateurs.

Milieu de vie[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des albatros vivent dans l'hémisphère Sud. Seules trois espèces d'albatros sur quatorze vivent dans l'hémisphère Nord.

Les albatros passent plus de 90 % de leur vie au-dessus de la mer. Dans les régions australes où vivent les albatros, les vents soufflent à très grande vitesse, cela n'empêche pas ces oiseaux de planer des heures durant sans battre l'aile, voir même de dormir en vol la tête cachée sous les plumes. Cela est rendu possible par la grande envergure de leurs ailes. Celles-ci sont maintenues immobiles, non pas par des muscles (très consommateurs d'énergie), mais par des couches de tendons. La queue de l'albatros, qui est courte, leur sert de gouvernail de précision. Les pattes palmées servent de stabilisateurs de vol. Le vol d'un albatros tient compte des caractéristiques du vent et tout comme un voilier il « tire des bords ».

Les albatros sont des oiseaux qui sont capables de grandes migrations (jusqu'à plus de 10 000 km s'ils vont hiberner en Australie). S'orienter dans un monde maritime sans repère visible est un exploit peu commun.

Régime alimentaire[modifier | modifier le wikicode]

L'albatros se nourrit en mer le jour ou la nuit lorsque ses proies remontent à la surface, ça dépend des espèces. Il pêche des mollusques (par exemple des calamars, des pieuvres, des seiches), des poissons, du krill ou des cadavres flottants de poissons. Il mange aussi des déchets rejetés par les bateaux qu'il peut suivre pendant des jours.

Mode de reproduction[modifier | modifier le wikicode]

photographie. Un albatros adulte surveillant un jeune accroupi dans son nid en forme de cratère volcanique
Un albatros et son petit. Iles Falklands (ou Malouines)

À partir de 6 ans, l'albatros se reproduit tous les ans, voire tous les deux ans. Le mâle et la femelle se livrent à une parade dansée et très bruyante. Le nid est construit à découvert près de la mer. Généralement les couples reviennent au même endroit année après année.

La femelle pond un œuf par portée. Il faut déjà de 60 à 80 jours pour l'incubation de l'œuf et jusqu'à un an pour élever les petits. Le père et la mère se relaient d'une manière inégale sur le nid (d'abord trois jours pour la mère, puis trois semaines pour le père qui peut perdre jusqu'au quart de son poids). Pendant que le père couve, la femelle part en mer pour se nourrir et revient à temps pour relayer le mâle. Le poussin est nourri par le père et la mère qui, après de longue pêches en mer, lui régurgitent dans le gosier un bouillie grasse, nutritive, mais à très forte odeur. Les jeunes portent des plumes sombres sur presque tout le corps.

Le jeune albatros reste une vingtaine de jours dans les environs du nid. Puis ce sont les premiers essais en vol, tentatives qui souvent se terminent en catastrophe, sauf pour les requins prédateurs qui guettent les albatros malchanceux.

L'Albatros (Baudelaire)[modifier | modifier le wikicode]

Charles Baudelaire (1821-1867) s'en est inspiré et a écrit « L'Albatros ». Voici le début du poème :

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le mot « albatros » vient de l'arabe.
  2. en référence au héros légendaire grec Diomède dont les compagnons ont été transformés en oiseaux. Autrefois on croyait que les hommes ayant péri en mer renaissaient sous la forme d'un albatros.
  3. L'envergure est la taille de l'oiseau d'un bout de l'aile à l'autre.
Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.