Paul Ier de Russie

« Paul Ier de Russie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Paul Ier)
Aller à : navigation, rechercher
Paul Ier de Russie

Paul Ier de Russie, en alphabet cyrillique « Павел I Петрович » (Pavel I Petrovitch), est un souverain russe, né le 1er octobre 1754 à Saint-Petersbourg et mort le 17 novembre 1796 à Moscou d'un assassinat.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Paul est né le 1er octobre 1754 dans la famille royale des Romanov, de Catherine II de Russie et d'un père inconnu, celle-ci entretenant des relations amoureuses incertaines. Toutefois, la naissance d'un enfant mâle venant de la tsarine était inespérée (Pierre III de Russie, tsar de Russie et époux de Catherine, étant selon certaines sources atteint d'une maladie l'empêchant de donner vie à un enfant), et Paul est donc considéré comme l'héritier légitime de la couronne.

Pendant son enfance et son adolescence, Paul voit sa mère prendre des mains de son mari qu'elle déteste, et que tout le monde considère comme un fou, le trône de Russie, et son père mourir quelques temps plus tard. Les relations frivoles que Catherine continue d'entretenir exaspèrent Paul, ce dernier lui reproche également d'avoir assassiné Pierre. Catherine le lui rend bien en ne voyant en lui qu'un incapable et un dégénéré.

Paul ainsi que les deux personnages principaux de sa vie : sa femme à ses côtés, et sa mère assise sur le trône.

Paul attend à son tour le trône en s'adonnant à de diverses occupations, mais en gardant une profonde rancune pour sa mère. Il épouse Maria Feodorovna, une jeune princesse née à Stettin et choisie par Catherine dont il aura 10 enfants. Il voyage dans le monde, notamment en Europe et gît sur des propriétés offertes par sa mère.

Au matin du 17 novembre 1796, Catherine s’effondre. La tsarine s’éteint après avoir régné sur la Russie pendant plus de 30 ans. Pour sa succession, elle avait tout prévu. Dans son testament, elle déshérite Paul et transmet le pouvoir directement à son petit-fils Alexandre. Mais Paul découvre le testament et le brûle. Puis il fait ouvrir le tombeau de son père Pierre III, le couronne et installe sa mère à côté. Catherine repose ainsi à la cathédrale Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg, près de ce mari qu’elle a toujours détesté.

Une fois couronné tsar de Russie, Paul entreprend une politique différente de celle de sa mère, la grande Catherine. Il réforme les règles de succession au trône : désormais à l'aîné des descendants mâles, et non plus au choix du souverain vivant d'hériter de la couronne. Contrairement à sa mère qui déléguait de nombreux fonctionnaires, Paul entend diriger seul avec l'appui de la noblesse. Il révoque aussi les bannissements faits par les soins de sa mère en faisant sortir de prison et en invitant de nombreux intellectuels jadis exilés.

Le tombeau de Paul ainsi que celui de sa femme Marie Feodorovna.

Dans les guerres, Paul rejoint la deuxième coalition, une union s'opposant à la France révolutionnaire. Il y mène quelques batailles avant de se retirer, convaincu que ses alliés ne manient que piètrement les armes. Il se rapprochera de Bonaparte en 1800, contrairement à son fils Alexandre qui pendant son règne s'imposera comme adversaire de cet empereur français, dès Austerlitz et jusqu'à Waterloo.

Paul Ier de Russie meurt assassiné d'une conspiration dans son palais, la nuit du 23 mars 1801. C'est son fils, Alexandre Ier, qui lui succède.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Aab st basil moscow.jpg

Lieux géographiques : MoscouPlace RougeKremlinSaint-PétersbourgLac BaïkalSibérie
Histoire de la Russie : Vladimir Ilitch LénineJoseph StalineMikhaïl GorbatchevVladimir PoutineDmitri Medvedev
Liste des souverains de RussieIvan le TerribleBoris GodounovPierre le GrandCatherine la GrandeAlexandre IerNicolas II de Russie
Régimes politiques russesEmpire russeUnion soviétiqueFédération de Russie
Littérature russe : Alexandre PouchkineLéon Tolstoï
Musique russe : Piotr Ilitch Tchaïkovski
Cuisine russe

Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.