Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Besançon

« Besançon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Besançon
Le site historique de Besançon, dans une boucle du Doubs.
Le site historique de Besançon, dans une boucle du Doubs.
Blason ville fr Besançon (Doubs).svg
Administration
Pays France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Intercommunalité Grand Besançon Métropole
Maire Anne Vignot
(2020-2026)
Code postal 25000
Démographie
Gentilé Bisontins
Population municipale 116 775 hab. (2018)
Densité 1 795 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 06″ Nord
6° 01′ 24″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 235 m
Max. 620 m
Superficie 65,05 km2
Liens
Site web besancon.fr
voir modèle • modifier

Besançon est une commune de l'est de la France, préfecture du département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Besançon compte environ 115 000 habitants, appelés les Bisontins.

La ville historique est établie dans une boucle du Doubs.

Histoire et patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

Sculptures d'ornementation de la Porte Noire. Le roi des Parthes domine les murailles de Ctésiphon. Seule la partie gauche est antique, l'autre est une restauration du XIXe siècle.

Du temps des Gaulois, Besançon était la capitale de la tribu des Séquanes. Elle fut prise par Jules César et la ville romaine prospéra sous le nom de Vesontio durant tout l'Empire. De cette période, Besançon conserve des vestiges de l'amphithéâtre romain et un arc monumental appelé Porte Noire, qui présente encore de beaux bas-reliefs. Un récent nettoyage a rendu à la Porte Noire sa belle couleur de beurre frais d'antan.

Du Moyen Âge à la Révolution[modifier | modifier le wikicode]

Depuis le haut Moyen Âge, Besançon est rattaché au duché de Bourgogne, puis au Saint-Empire romain germanique. À la mort du duc de Bourgogne Charles le Téméraire, la ville passe au roi de France Louis XI, avant de redevenir une ville du Saint-Empire, longtemps dépendante de l'empereur Charles Quint. Besançon n'est rattaché à la France qu'en 1678, après le traité de Nimègue.

De cette période, Besançon conserve une cathédrale gothique, mais aussi des bâtiments administratifs et de beaux hôtels particuliers.

  • Le palais de Justice est l'un des bâtiments de l'ancien hôtel de ville, édifié en 1582 ;
  • Le théâtre de Besançon a été construit par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux en 1784. Après un incendie, en 1958, l'intérieur a été reconstruit dans un style moderne.

Besançon aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Besançon est un grand centre d'industrie (et d'enseignement de l'horlogerie et de la micro-mécanique). Le centre hospitalier de Besançon avec plus de 5 000 personnes est le 1er employeur, suivi de la commune de Besançon (2 800 salariés), du Crédit agricole mutuel de Franche-Comté (1 500 salariés), du département du Doubs (900 à 1 000 salariés), de la SNCF (600 à 700 salariés), du centre communal d'action sociale, et de la régie de transports en commun Ginko, qui emploient de 500 à 600 salariés. L'armée tient également une place importante puisque la garnison de Besançon demeure aujourd'hui l'une des plus importantes de France, avec près de 1 650 militaires et 400 personnels civils de l'Armée de terre.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !