Niobium

« Niobium » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Cristaux de niobium

Le niobium (symbole Nb, numéro atomique 41) a été découvert en 1801 par le chimiste anglais Charles Hatchett qui l’appela colombium en référence à la colombite, minerai duquel il l’avait extrait. Il faudra attendre 1844 et le chimiste allemand Heinrich Rose pour valider cette découverte.

C’est lui qui le renomma niobium, en référence à Niobé, la fille de Tantale, élément avec lequel le niobium se trouvait associé.

L’appellation de cet élément fut à l’origine d’un conflit entre Américains, préférant colombium, et leurs homologues européens adoptant niobium.

Matières premières[modifier | modifier le wikicode]

De la columbite

Le tantale est souvent associé au niobium dans ses gisements, les deux éléments possédant des propriétés chimiques proches. Toutefois, il existe des mines de niobium dans lesquelles le tantale n’est pas récupéré et réciproquement des mines de tantale dans lesquelles le niobium n’est pas exploité.

Utilisations[modifier | modifier le wikicode]

Le niobium est utilisé pour diverses choses comme par exemples :

  • les monocristaux de niobiate de lithium (LiNbO3), piézoélectriques, pyroélectriques, sont utilisés comme guides d’ondes.
  • l’oxyde de niobium est employé, pour élaborer des verres pour applications ophtalmiques, des microscopes, des caméras vidéo...
Portail de la chimie —  Tous les articles sur la chimie et les grands chimistes.