Loutre

« Loutre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Super article Tu lis un « super article ».
Plante ou animal protégé
Cette plante ou cet animal est menacé, et donc protégé par une réglementation ou un traité pour réduire le risque de disparition.
Loutre
La loutre d'Europe
La loutre d'Europe
Nom(s) commun(s) Loutre
Nom scientifique Lutrinae
Classification Mustelidae
Répartition Asie
Milieu de vie cours d'eau, lacs, étangs, etc...
Taille 1,5 m
Poids 5 à 14 kg
Longévité 8 à 9 ans (record : 13 ans)
Reproduction 1 à 6 petits
Durée de gestation 60 jour environ
Régime alimentaire Carnivore
Statut UICN Quasi-menacé
Une loutre d'Europe
Une loutre d'Europe
voir modèle • modifier
Images sur les loutres Vikidia possède une catégorie d’images sur les loutres.

Les loutres (nom scientifique : Lutrinae), ou lutrinés, sont des mammifères carnivores aquatiques qui forment la sous-famille des mustélidés et sont d'excellents nageurs.

De nos jours, 13 espèces de loutres sont répertoriées. Elles ont des ancêtres terrestres, mais se sont parfaitement adaptées à la vie dans l'eau (eau douce ou de mer). Leur corps longiligne, leurs pattes courtes et généralement palmées — plus ou moins selon les espèces —  et leur queue musclée, qui leur sert à se diriger et se propulser, leur permettent de se déplacer facilement dans l'eau, où elles passent beaucoup de temps à nager et à trouver leur nourriture (poissons, mollusques, etc.).

La loutre peut rester en apnée jusqu'à huit minutes sous l'eau.

Le plus souvent, elles évoluent dans des milieux d'eau douce (cours d'eau, lacs, étangs, etc.) et sont semi-aquatiques, chassant aussi à terre ou venant y trouver un abri. Seules la loutre de mer (Enhydra lutris) et la loutre marine (Lontra felina), comme leurs noms l'indiquent, sont des espèces vraiment marines. Et seule la loutre de mer ne sort quasiment jamais de l'eau —  même pour dormir ; c'est donc la plus aquatique —  et utilise une pierre comme outil pour ouvrir les mollusques qu'elle déguste...

Certaines espèces, telles la loutre d'Europe (Lutra lutra), la loutre géante ou la loutre marine, passent d'un milieu à l'autre, mais ponctuellement, car elles sont mieux adaptées à leur milieu d'eau douce ou marin d'origine.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

En région tempérée, la loutre n'hiberne pas. Dépourvue de réserves importantes de graisse, elle doit aussi chasser en hiver.

La loutre est un animal souvent solitaire (sauf la loutre à pelage lisse ou la loutre géante) qui possède une fourrure avec des poils et les loutrons restent avec leur mère jusqu'à l'âge de six mois. Sous sa peau, elle ne dispose pas de beaucoup de graisse et donc c'est surtout ses poils qui lui permette de se protéger du froid1. Elle a une durée de vie de 20 ans en captivité et entre 5 et 10 ans lorsqu'elle est dans la nature.

La loutre d'Europe a été longtemps chassée pour sa fourrure et par les pécheurs qui l'accusaient de manger tous les poissons de la rivière. Aujourd'hui, la chasser est interdit. La femelle loutre met au monde 1 à 3 petits dans un terrier au bord de l'eau, la catiche. Les loutrons n'ouvriront leurs yeux qu'à un mois. Chaque jour, une loutre mange entre 500 g et un kilo de nourriture. La loutre a des pattes à cinq doigts positionnés en éventail avec de petites griffes. La loutre utilise ses crottes, appelées épreintes, pour marquer son territoire.

Habitat et comportement[modifier | modifier le wikicode]

Les loutres vivent principalement en eau douce, sauf la loutre de mer qui elle, vit dans l'eau salée bien qu'elle ait besoin d'eau douce pour le toilettage et l'entretien de sa fourrure.

La loutre est un mammifère majoritairement piscivore, c'est-à-dire qu'elle mange principalement du poisson mais aussi quelques batraciens, de petits mammifères, de crustacés et même parfois d'oiseaux.

En région tempérée, la loutre n'hiberne pas. Dépourvue de réserves importantes de graisse, elle doit aussi chasser en hiver.

Cet animal aime beaucoup jouer surtout avec ses proies. Lorsqu'elle nage et plonge, ses oreilles et ses narines sont obstruées, elle perd donc son odorat et son ouïe ce qui handicape sa chasse elle ne peut donc compter que sur les moustaches et les vibrations qu'elles reçoivent afin de repérer sa proie.

La loutre n'a pas de responsabilité dans la disparition des poissons car elle s’attaque généralement aux proies malades ou les plus abondantes. La loutre de mer se sert d'outils tels que des galets et pierres pour briser les coquillages trop résistants en les frappant sur son abdomen. Ce qui en fait l'un des rares animaux à se servir d'ustensiles pour se nourrir.

Menaces de disparition[modifier | modifier le wikicode]

La loutre est menacée car elle fait souvent l'objet de la chasse et du piégeage afin de récupérer sa fourrure. Ses prédateurs sont surtout les chiens de chasse car en les fuyant, elle se réfugie sur les berges et les chasseurs parviennent à l'attraper. Mais, les chasseurs piègent aussi son terrier avec des pièges et des filets en les attirant à l'aide de poissons2.

Beaucoup de loutres meurent aussi à cause des routes, car elle veulent traverser les routes et se font percutés par les voitures. Elles sont aussi victimes de la pollution de l'eau et de la toxicité de leur proies3,4.

Espèces de loutres[modifier | modifier le wikicode]

La loutre se déplace aussi sur terre et dans la mer.

Loutre géante[modifier | modifier le wikicode]

La loutre géante (Nom scientifique: Pteronura brasiliensis) fait partie de la famille des mustélidés. C'est la seule espèce du genre Pteronura. La loutre géante est aussi appelée loutre géante sudaméricaine car elle ne vit que sur ce continent à l'état sauvage. On la retrouve dans de nombreux pays d'Amérique du Sud, dans les grands fleuves qui les traversent, comme l'Amazone.

La loutre géante est un redoutable prédateur pour de nombreuses petites proies aquatiques. En effet, cette loutre gigantesque est aussi très rapide : elle peut nager à plus de 30 km/h. Autrefois, la taille des loutres géantes pouvait atteindre 2 mètres 50. Mais aujourd'hui, à cause de la pêche intensive de leurs proies, les loutres géantes font rarement plus de 2 m de long. La couleur de la robe varie du brun clair au brun foncé. La loutre géante est une très bonne nageuse. Elle a de larges pattes palmées et se sert de sa queue comme un gouvernail.

Les loutres géantes sont des mammifères diurnes et vivent en groupe. Elles sont curieuses et peu craintives, ce qui fait qu'elles ne redoutent rien à part l'homme, qui est leur plus grand prédateur. Cependant, une loutre géante seule doit se méfier des caïmans, des jaguars et des anacondas, pour qui elle constitue une proie potentielle.

Aujourd'hui, la loutre géante est en danger d'extinction, et l'espèce a déjà disparu du Paraguay et d'Argentine.

Loutre marine[modifier | modifier le wikicode]

La loutre marine (nom scientifique : Lontra felina) fait partie de la famille des mustélidés. Elle est aussi appelée "loutre de mer méridionale", "chat de mer" ou "chungungo". Il ne faut pas confondre la loutre marine avec la loutre de mer (Enhydra lutris), qui vit en permanence dans la mer, contrairement à elle. La loutre marine est la plus petite des loutres d'Amérique du Sud. Son poil est brun foncé sur le dos et plus clair sur le ventre. Il est moins lisse que celui des loutres d'eau douce. La loutre marine a une tête plate, de petites oreilles, un museau muni de larges vibrisses et de puissantes dents pratiques pour manger ses proies. Son corps est long et mince, avec des pattes courtes et des pieds palmés, et une queue assez petite. Les pieds palmés de la loutre marine l'aident à mieux nager.

Loutre à joues blanches du Cap[modifier | modifier le wikicode]

La loutre à joues blanches du Cap est une espèce de loutre qui mange des grenouilles, des poissons, des crabes, des vers et parfois des poulpes. Elle utilise ses pattes avant pour localiser ses proies dans la boue. En eau peu profonde, elle nage la tête sous l'eau et retourne les pierres pour trouver ses proies, en eau profonde, elle est capable de plonger à la verticale.

Loutre de mer[modifier | modifier le wikicode]

Loutre de mer et son petit.

La loutre de mer est la seule espèce de loutre à pouvoir vivre en permanence dans la mer. Elle ne possède pas de couche de graisse isolante, elle doit donc imperméabiliser sa fourrure avec une sécrétion huileuse pour ne pas mourir de froid. Pour la même raison elle doit manger l'équivalent de 25% de son poids chaque jour.

Loutre à pelage lisse[modifier | modifier le wikicode]

La loutre à pelage lisse est appelée de cette façon car son pelage plus fin donne l'impression d'être lisse. Comme toutes les autres loutres, la loutre à pelage lisse peut avoir 2 à 5 petits.

Races de loutres[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Kuhn R.A & Meyer W (2009) Infrared thermography of the body surface in the Eurasian otter Lutra lutra and the giant otter Pteronura brasiliensis. Aquatic Biology, 6, 143-152 (résumé)
  2. Jacques Luquet, La chasse dans le sud-ouest autrefois aux éditions Sud-Ouest, 2013.
  3. Madsen, A. B., & Mason, C. F. (1987). Cadmium, lead and mercury in hair from Danish otters Lutra lutra. Natura Jutlandica, 22.
  4. Belansky, P., Juraskova, A; Kantikova, M. (1998) Cadmium, mercury and lead contents in the otter excrements in the Studeny potok and Orava streams [Slovak Republic].

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.