Littérature italienne

« Littérature italienne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La littérature italienne naît avec les œuvres poétiques écrites au XIe siècle dans différents dialectes de l'Italie, mais c'est au XIIIe siècle que commence la véritable littérature en italien, c'est-à-dire dans le dialecte toscan, parlé à Florence, Pise et Sienne.

Le Trecento[modifier | modifier le wikicode]

Ce qu'on appelle le Trecento, en italien, c'est le XIVe siècle :

  • Dante (1265-1321) est l'auteur de la Divine Comédie, long poème en trois parties, où Dante, en compagnie de son illustre prédécesseur, le poète latin Virgile, traverse l'Enfer, le Purgatoire et le Paradis, jusqu'à la vision finale de la Trinité ;
  • Pétrarque (1304-1374), dans un livre de chants, le Canzoniere, célèbre sa passion pour sa muse inspiratrice, la belle Laure, personnage idéalisé ;
  • Boccace est l'auteur du Décaméron, recueil de cent nouvelles écrites entre 1349 et 1353, durant la grande peste de Florence.

La Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les grands auteurs du Quattrocento (XVe siècle) et du Cinquecento (XVIe siècle) figurent :

  • L'Arioste (1474-1533), poète, auteur du Roland furieux, un long poème épique qui met en scène l'empereur Charlemagne et le héros Roland, en guerre contre les Sarrasins sur le point d'envahir l'Europe ;
  • Machiavel (1469-1527), penseur humaniste, théoricien de l'État dans Le Prince, où il étudie les différents types de principautés, la politique militaire et les rapports que le prince doit établir avec ses sujets ;
  • Le Tasse (1544-1595), poète, auteur de La Jérusalem délivrée, une épopée qui retrace le siège de Jérusalem en 1099, mené par Godefroy de Bouillon au cours de la première croisade.

Le théâtre au XVIIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Le romantisme au XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les grands romantiques italiens figurent le romancier Alessandro Manzoni et le poète Giacomo Leopardi.

La littérature italienne moderne[modifier | modifier le wikicode]

  • Gabriele D’Annunzio (1863–1938) se situe à la charnière des deux siècles. Ses chefs-d’œuvre sont les romans L’Enfant de volupté (1888) et Les Vierges aux Rochers (1899) ;
  • Dino Buzzati (1906-1972), romancier, auteur du Désert des Tartares ;
  • Umberto Eco (1932-2016), romancier, auteur du Nom de la rose et du Pendule de Foucault.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.