Dante Alighieri

« Dante Alighieri » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Dante)
Aller à : navigation, rechercher
Dante Alighieri
Portrait de Dante.jpg
Portrait de Dante par Sandro Botticelli, 1495.
Naissance 29 mai 1265
Florence, Italie
Décès 14 septembre 1321 (à 56 ans)
Ravenne, Italie
Nationalité(s) Italien
Profession(s) Écrivain
Homme politique
Poète

Dante Alighieri (généralement appelé de son prénom : Dante) est un poète, homme politique et écrivain florentin, né à Florence vers le 29 mai 1265, mort à Ravenne le 14 septembre 1321.

Dante est le premier grand poète italien, et son livre, la Divine Comédie, est l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature italienne.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

La date de naissance de Dante n'est pas connue avec exactitude, mais nous savons d'après ses écrits qu'il est né « sous le signe des Gémeaux », donc entre la mi-mai et la mi-juin 1265. Nous savons qu'il est né d'une grande famille florentine favorable au parti Guelfe. Son père, Alighiero di Bellincione, faisait partie des Guelfes et gibelins ou Guelfes blancs, (favorables au pape et à l'autonomie de la cité florentine), mais il n'eut pas à souffrir de la vengeance des Gibelins (favorables à l'Empereur germanique), après leur victoire à la bataille de Montaperti. La mère de Dante était Bella degli Abati : Bella est un diminutif de Gabriella, mais signifie aussi « belle physiquement ». Elle mourut alors que Dante n'avait que 5 ou 6 ans. Alighiero se mit en ménage peu de temps après avec Lapa di Chiarissimo Cialuffi, avec qui il eut deux enfants : Francesco, le frère de Dante, et Tana (Gaetana), sa sœur.

Quand Dante eut 12 ans, en 1277, son mariage fut négocié avec Gemma, fille de Messer Manetto Donati, qu'il épousa ensuite. Les mariages négociés à des âges aussi précoces étaient alors fréquents.

Dante eut de nombreux enfants avec Gemma, parmi lesquels Jacopo, Pietro et Antonia, qui entra dans les ordres sous le nom de Sœur Béatrice.

Peu de choses sont connues sur les études que suivit Dante : on présume qu'il a étudié à domicile. Il est quasi certain qu'il étudia la poésie toscane. Ses centres d'intérêt le portèrent à découvrir les ménestrels et les poètes provençaux et, bien entendu, la culture latine. Sa dévotion pour Virgile est évidente.

On peut supposer que Dante était un intellectuel en phase avec son époque, raffiné, avec des centres d'intérêts universels.

Dante et Béatrice : Vita Nuova[modifier | modifier le wikicode]

Dante rencontre Béatrice, vu par le peintre anglais Henry Holiday, 1883. On reconnaît le décor du Ponte Vecchio, à Florence.

C'est en 1274 que Dante aurait rencontré pour la première fois Béatrice, de son vrai nom Bice di Folco Portinari, qui épousa un certain Simone de Bardi et mourut en 1290. On sait peu de chose de cet amour dont l'histoire est sublimée dans Vita Nuova, (œuvre composée entre 1292 et 1294), dans laquelle le poète décrit sa première rencontre avec Béatrice, âgée seulement de neuf ans, puis sa deuxième rencontre, advenue neuf années plus tard. Dans Vita Nuova, Dante décrit sa passion, puis son désespoir à la mort de Béatrice. Il raconte la crise profonde qui s'ensuit, son errance et son aventure avec une « noble dame » (sans doute une allégorie pour désigner la philosophie), et enfin son repentir. Bien que la Vita Nuova soit probablement inspirée par la vie personnelle de Dante, de nombreux critiques mettent en doute l'existence réelle de Béatrice, préférant voir en elle une figure symbolique, allégorique.

Dante banni de Florence[modifier | modifier le wikicode]

Dante, qui participe aux combats des Guelfes contre les Gibelins, devient un magistrat important, chargé par son parti vainqueur d'un grand nombre de missions politiques. Mais les Guelfes, qui dominent à Florence, sont divisés en deux factions : les Noirs, favorables au pape Boniface VIII, et les Blancs, auxquels appartient le poète, partisans d'une plus grande autonomie de la ville. À partir de 1300, Dante s'engage de plus en plus du côté des Guelfes blancs, c'est-à-dire contre la politique d'ingérence du pape. Or ce sont les Noirs qui l'emportent finalement, et Dante, poursuivi en justice et ne se présentant pas à ses juges, est condamné au bûcher. Tous ses biens sont confisqués : il se trouve donc exilé de Florence avec d'autres Guelfes blancs, et ne reviendra jamais dans sa patrie. Le décret de bannissement de Dante de la ville de Florence ne sera révoqué qu’en 2008 !

Dante erre de ville en ville, cherchant la protection des princes de l'Italie du nord, à Forli, Vérone, Sienne ou Arezzo. Il passe même quelque temps à Paris, où il fréquente l'université, mais s'arrête finalement à Ravenne chez le podestat Guido Novello da Polenta, où il meurt de la malaria dans la nuit du 13 au 14 septembre 1321.

Sa tombe actuelle date de 1780 : elle se trouve à Ravenne, place San Francesco, dans le centre historique de la ville. Encore aujourd'hui, les Florentins voudraient récupérer son corps pour le placer dans un sarcophage prévu dans la nef de l'église Santa Croce de Florence, mais Ravenne refuse de restituer à cette ville le corps de cet illustre personnage qu'elle a jadis condamné et banni.

La Divine Comédie[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Divine Comédie.
La Divine Comédie : Dante et Virgile pénètrent dans le Neuvième cercle de l'Enfer. Illustration de Gustave Doré, 1861

Dante commence dès 1306 la rédaction de son œuvre majeure, la Divine Comédie, et la poursuit jusqu'à sa mort.

L'œuvre raconte le voyage imaginaire du narrateur qui se retrouve brusquement plongé dans une sombre forêt. Là, il rencontre le poète latin Virgile qui l'invite à le suivre dans le monde de l'au-delà.

Guidé par Virgile, le poète descend d'abord à travers les neuf cercles de l'enfer, gravit ensuite les sept gradins de la montagne du purgatoire jusqu'au paradis terrestre et, enfin, s'élève dans les neuf sphères concentriques du paradis. Virgile lui servira de guide jusqu'à la porte du paradis, mais ne peut aller plus loin, car il est né avant la venue du Christ. C'est donc Béatrice Portinari, sa muse, qui va guider Dante dans l'Empyrée. Elle lui ouvre la porte du salut, puis saint Bernard conduit le narrateur dans la Rose céleste jusqu'à la vision suprême.

Au cours de son voyage initiatique, Dante va rencontrer une centaine de personnages, depuis les philosophes de l'Antiquité jusqu'aux personnalités contemporaines du poète. La Divine Comédie est à la fois un roman à valeur morale et une réflexion sur la recherche du salut éternel, présenté en un savant mélange de lieux imaginaires et d'expériences concrètes.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Divine Comédie (wp) (1472, œuvre posthume), en trois parties : « L'Enfer », « Le Purgatoire », « Le Paradis » ;
  • Le Banquet (1490, posthume) ;
  • Vita nuova (1576, posthume).
Images sur Dante Alighieri Vikidia possède une catégorie d’images sur Dante Alighieri.
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Article mis en lumière la semaine du 6 mai 2013.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Dante Alighieri de Wikipédia.
, version du 25 août 2011.