Kirghizistan

« Kirghizistan » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Kirghizstan)
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Kirghizistan.
Carte du Kirghizistan.

Le Kirghizistan est un pays d'Asie centrale. Sa capitale est Bichkek.

Ses voisins sont l'Ouzbékistan, le Kazakhstan, le Tadjikistan et la Chine.

Ancienne république de l'Union soviétique, il est indépendant lors de la chute de cette dernière en 1991.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le Kirghizstan fut longtemps peuplé par les tribus Kirghizes. Peuples ambitieux, ils vivaient en tribus confédérées dominées par une puissante armée, mais, bien que grands militaires, ils ne délaissaient pas les arts et nous laissèrent de vastes palais. Les lettrés, souvent éduqués chez les Mongols avec qui ils étaient en très bons termes, étaient bien souvent importants. À partir du XIIIème siècle, une grande partie de la population se convertit à l’islam sunnite du courant hanafite, mais ceux qui gardent le Tangrisme (la religion pratiquée dans l’Antiquité par de nombreux peuples asiatiques) ou le bouddhisme sont tolérés. Au XIXème siècle le sud du pays est conquis par le khanat de Kokand et, en 1876, le Kirghizstan en entier est conquis par l’Empire russe. La répression sanglante des révoltes pousse des kirghizes à se réfugier en Afghanistan et en Chine. En 1928, elle devient une république communiste de l’URSS jusqu’à son indépendance en 1991. Après cette date, le pays sombre dans la dictature d’Askar Akaïev. Le 24 mars 2005, une foule impressionnante manifeste devant le palais présidentiel où la police les matraque. Malgré tout, de nombreuses personnes entrent dans le palais mais ne capturent pas Akaïev car ce dernier, terrifié, s’était enfuit en hélicoptère. C’est la Révolution des Tulipes.

Après, l’élection met à la présidence Kourmanbek Bakiev. Au départ, son régime se passa bien et fut noté par les ONG comme étant le chef d’Etat le plus démocratique d’Asie Centrale. Mais, en 2009, Bakiev se met à abuser de son pouvoir et fit assassiner les opposants et, de chef d’Etat démocratique, il passa au triste rang de chef d’Etat corrompu. Le 7 avril 2010, des milliers de manifestants défilent et se heurtent aux policiers. Bientôt, ils occupent des ministères, le Parlement et le palais présidentiel. Le président Bakiev s’exile et il est remplacé par l’actuelle présidente Roza Otounbaïeva.

A l’étranger, les réactions furent diverses :

-Les Etats-Unis ont approuvé la Révolte puis appelaient au calme,

-La Chine appelait au calme par peur de voir les chinois faire pareillement.

-L’Union Européenne a envoyé une aide humanitaire

—L'Inde : appel au calme

-La Russie a envoyé une aide humanitaire

-L’Ouzbékistan a fermé ses frontières avec le Kirghizstan

-L’Allemagne a été choquée

-La Biélorussie est contre la révolution qu’il juge comme étant un coup d’Etat anticonstitutionnel.

Pays d’Asie
Asie centrale et du Nord Afghanistan AfghanistanKazakhstan KazakhstanKirghizistan KirghizistanOuzbékistan OuzbékistanRussie RussieTadjikistan TadjikistanTurkménistan Turkménistan
Asie de l'Ouest Arabie saoudite Arabie saouditeArménie ArménieAzerbaïdjan AzerbaïdjanBahreïn BahreïnChypre ChypreÉmirats arabes unis Émirats arabes unisGéorgie GéorgieIran IranIrak IrakIsraël IsraëlJordanie JordanieKoweït KoweïtLiban LibanOman OmanÉtat de Palestine PalestineQatar QatarSyrie SyrieTurquie TurquieYémen Yémen
Asie de l’Est Chine ChineCorée du Nord Corée du NordCorée du Sud Corée du SudJapon JaponMongolie MongolieTaïwan Taïwan
Asie du Sud Bangladesh BangladeshBhoutan BhoutanInde IndeMaldives MaldivesNépal NépalPakistan PakistanSri Lanka Sri Lanka
Asie du Sud-Est Birmanie BirmanieBrunei BruneiCambodge CambodgeIndonésie IndonésieLaos LaosMalaisie MalaisiePhilippines PhilippinesSingapour SingapourThaïlande ThaïlandeTimor oriental Timor orientalViêt Nam Viêt Nam
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.

42° 52′ 00″ N 74° 36′ 00″ E / 42.8667, 74.6