Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Eugène de Beauharnais

« Eugène de Beauharnais » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie

Eugène de Beauharnais est né le 3 septembre 1781 à Paris et est mort d' apoplexie le 21 février 1824 à Munich (Royaume de Bavière). Il était le fils de Joséphine de Beauharnais première épouse de Napoléon Bonaparte. De 1805 à 1814, Eugène de Beauharnais a été vice-roi d'Italie (royaume dont le souverain était son beau-père Napoléon Ier).

Une enfance agitée[modifier | modifier le wikicode]

Eugène de Beauharnais était le fils de Alexandre de Beauharnais, aristocrate, officier dans le régiment royal français de Sarre-Infanterie. Son père élu député de la noblesse aux États généraux de 1789 était président de l'Assemblée nationale constituante de 1789 au moment de la fuite du roi Louis XVI en juin 1791. En avril 1792 la guerre ayant été déclarée par la France à l'Autriche, Eugène (alors âgé de 11 ans) accompagne son père à l'armée du Rhin dont il est le commandant en chef.

Son père nommé général en chef de l'armée du Nord, puis de l'armée de l'Est perd la ville de Mayence. Abandonnant son poste il regagne ses terres près de Romorantin. Arrêté en 1794, il est emprisonné puis guillotiné en juillet 1794. Joséphine quant à elle est emprisonnée. Eugène et sa sœur sont alors confiés à des amis et Eugène est placé comme apprenti boulanger.

Une carrière militaire dans l'ombre de Napoléon Bonaparte[modifier | modifier le wikicode]

Après thermidor an II, Joséphine libérée, devient une des femmes les plus en vue de Paris, elle est la maîtresse de Paul Barras un des hommes politiques les plus puissants de l'époque. En mars 1796, Joséphine épouse le jeune général Napoléon Bonaparte qui vient d'être nommé commandant en chef de l'armée d'Italie. Quelques mois plus tard Napoléon fait venir Eugène auprès de lui et en fait son aide de camp. Eugène sera également de l'expédition d' Égypte en 1798-1799. La carrière militaire d'Eugène de Beauharnais est alors rapide : sous-lieutenant (juin 1797) , lieutenant (janvier 1799), capitaine (décembre 1799). Après le coup d'État du 18 brumaire an VIII , devenu Premier Consul de la république, Bonaparte nomme Eugène chef d'escadron (juillet 1800) puis colonel (octobre 1802), il a 22 ans. Après la proclamation de l'Empire (18 mai 1804), Eugène de Beauharnais est nommé grand-officier de la Légion d'honneur, colonel-général des chasseurs de la Garde (juillet 1804) puis général de brigade (octobre 1804). Eugène a participé bravement aux batailles de Suez, d'Aboukir et de Marengo.

Général et administrateur[modifier | modifier le wikicode]

En 1805, après avoir été nommé archichancelier d'État et Grand aigle de la Légion d'honneur, le 7 juin Eugène est nommé vice-roi d'Italie pour administrer le pays au nom de Napoléon Ier. En 1806, il épouse Augusta-Amélie de Bavière fille du roi de Bavière, allié de Napoléon. Napoléon le titre prince de Venise, le déclare son fils adoptif et héritier pour le royaume d'Italie.

En 1809, pendant la guerre contre la cinquième coalition il repousse les Autrichiens commandés par l'archiduc Jean qui avaient envahi le nord de l'Italie et rejoint Napoléon afin de participer à la bataille de Wagram les 5-6 juillet 1809.

Il réprime la rébellion du Tyrol où les montagnards, commandés par Andreas Hofer, refusent leur cession au royaume de Bavière, allié de Napoléon.

En 1812, pendant la campagne de Russie il commande les troupes italiennes, bavaroises et française regroupées dans le IVe corps d'armée. Pendant la retraite de Russie il ne parvient pas à ouvrir la route du sud ce qui oblige la Grande armée à reprendre le chemin plus au Nord, route qui avait été ravagée à l'aller vers Moscou. Lorsque Napoléon puis le maréchal Murat abandonnent l'armée impériale Eugène qui en a pris le commandement parvient à ramener ce qui reste des effectifs en Saxe et à tenir la ligne de l'Elbe face aux austro-prussiens. Ses troupes participent à la bataille de Leipzig le 9 mars 1813, qui ne permet pas à Napoléon de conserver l'Allemagne.

En 1813, Eugène retourne en Italie pour empêcher les révoltes anti-françaises et maintenir l'ordre et la sécurité. En 1814 les Autrichiens pénètrent en Italie. Eugène par quelques succès militaires parvient à retarder leur avance. Mais campagne de France Napoléon vaincu en France abdique et Eugène perd son « royaume ».

Pendant les Cent Jours il reste auprès de son beau-père, le roi de Bavière qui participe au Congrès de Vienne qui redessine la carte de l'Europe après la période révolutionnaire et napoléonienne. Il sera fait duc de Leuchtenberg et ne joue plus aucun rôle politique.

Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.