Joséphine de Beauharnais

« Joséphine de Beauharnais » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'impératrice Joséphine vers 1808 par François Gérard.

Joséphine de Beauharnais (son nom de naissance est Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie), née le 23 juin 1763 aux Trois-Ilets (Martinique) et morte le 29 mai 1814 au château de La Malmaison, impératrice des Français, est la première épouse de l'empereur Napoléon Ier.

Premier mariage[modifier | modifier le wikicode]

Fille d'un propriétaire d'une plantation de cannes à sucre, elle passe toute son enfance dans l'ile de la Martinique. En 1779, elle quitte l'île pour la France, où elle épouse le vicomte Alexandre de Beauharnais. Le couple a deux enfants :

Pendant la Révolution, Joséphine et son mari sont tous deux emprisonnés. Alexandre de Beauharnais est guillotiné en 1794 tandis que Joséphine est sauvée par la chute de Robespierre, cet évènement mettant fin à la Terreur.

Napoléon[modifier | modifier le wikicode]

Le couronnement de Joséphine, détail du Sacre de Napoléon de Jacques-Louis David.

Joséphine est une des femmes les plus élégantes et les plus en vues de la période du Directoire. Elle rencontre le général Napoléon Bonaparte auquel elle inspire une vive passion, et l'épouse en 1796. Joséphine n'éprouve pas d'amour pour Napoléon mais elle croit en l'avenir de son nouveau mari. Elle le trompe alors qu'il se couvre de gloire pendant les campagnes d'Italie et d'Égypte, mais elle le soutient dans son ascension politique : il devient consul, puis Premier consul, et enfin empereur en 1804.

Le château de Malmaison.

L'impératrice est une femme agréable et élégante (selon les historiens) ; elle est très dépensière et Napoléon, bien que furieux, finit toujours par régler ses dettes. Elle réside souvent dans son château de Malmaison et fait planter dans les jardins des plantes exotiques venant de la Martinique ; ces plantes sont décrites par son intendant, le botaniste Aimé Bonpland, dans son livre Description des plantes de la Malmaison.

Mais le couple n'a pas d'enfant, et Napoléon souhaite avoir un fils pour lui succéder ; sa passion pour Joséphine est éteinte, et il la trompe à son tour, notamment avec la comtesse polonaise Marie Walewska. Le divorce entre Napoléon et Joséphine est finalement prononcé en 1809, et l'empereur se remarie l'année suivante avec Marie-Louise d'Autriche dont il a un fils, le Roi de Rome.

Après le divorce[modifier | modifier le wikicode]

Joséphine, titrée duchesse de Navarre réside d'abord au château de Navarre près d'Évreux, puis l'empereur l'autorise à habiter dans son château de Malmaison. Elle meurt des suites d'une pneumonie le 29 mai 1814, à l'âge de 51 ans.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • André Castelot, Joséphine, éditions Perrin, 1964
Marie Antoinette-vers 1783.jpg
Reines et impératrices de France

Mérovingiens : ClotildeCarolingiens : Bertrade de LaonCapétiens : Adélaïde d'AquitaineRosala de ProvenceBerthe de BourgogneConstance d'ArlesAnne de KievBerthe de HollandeBertrade de MontfortAlix de SavoieAliénor d'AquitaineConstance de CastilleAdèle de ChampagneIsabelle de HainautIngeburge de DanemarkAgnès de MéranBlanche de CastilleMarguerite de ProvenceIsabelle d'AragonMarie de BrabantJeanne Ire de NavarreMarguerite de BourgogneClémence de HongrieJeanne de BourgogneBlanche de BourgogneMarie de LuxembourgJeanne d'ÉvreuxCapétiens-Valois : Jeanne de BourgogneBlanche de NavarreJeanne d'AuvergneJeanne de BourbonIsabeau de BavièreMarie d'AnjouCharlotte de SavoieAnne de BretagneJeanne de FranceMarie d'AngleterreClaude de FranceÉléonore de HabsbourgCatherine de MédicisMarie StuartÉlisabeth d'AutricheLouise de Lorraine-VaudémontBourbons : Marguerite de ValoisMarie de MédicisAnne d'Autriche Marie-Thérèse d'AutricheMarie LeszczynskaMarie-AntoinetteMarie-Amélie de Bourbon-SicileBonaparte : Joséphine de BeauharnaisMarie-Louise d'AutricheEugénie de Montijo

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.