Empire d'Autriche

« Empire d'Autriche » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Empire d'Autriche
11 août 1804 - 30 mars 1867
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Localisation de l'empire d'Autriche en Europe (en vert).
Localisation de l'empire d'Autriche en Europe (en vert).
Informations générales
Capitale Vienne
Langue Allemand (officiel), italien, hongrois, roumain...
Monnaie Florin
Religion Catholicisme, Protestantisme, Orthodoxie
Démographie et Superficie
Population 1804 : 21 200 000 hab.
Superficie 1 804 : 650 000 km2
Entités précédentes :
Saint-Empire romain germanique Saint-Empire romain germanique
Entités suivantes :
Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
voir modèle • modifier

L'Empire d'Autriche est un État européen du XIXe siècle. Il est créé en 1804 par l'empereur François II du Saint-Empire romain germanique et regroupe les actuelles Autriche, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Croatie et une partie du nord de l'Italie. C'est une monarchie absolue, sur laquelle règnent les Habsbourg d'Autriche.

Il disparaît en 1867 en devenant l'Autriche-Hongrie.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant la dissolution du Saint-Empire[modifier | modifier le wikicode]

L'empire d'Autriche existait déjà bien avant 1804 en tant qu'ensemble des possessions des Habsbourg d'Autriche mais il faisait partie du Saint-Empire romain germanique. Les empereurs germaniques portaient le titre d'archiduc d'Autriche. En raison du couronnement impérial de Napoléon Bonaparte, l'empereur François II prit le double titre d' "empereur élu des romains" et "empereur héréditaire d'Autriche".

Véritable fondation de l'empire d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

Peu après son couronnement, Napoléon Ier envoie une lettre à l'empereur François II : il lui demande de renoncer au Saint-Empire romain germanique et au titre d' "empereur des romains", mais il pourra garder ses possessions d'Autriche et le titre qui allait avec. François II hésite ; mais un ultimatum de Bonaparte le décide et c'est la fin du Saint-Empire romain germanique. François II du Saint-Empire devient donc François Ier d'Autriche.

Les guerres napoléoniennes réduiront le territoire de l'empire d'Autriche ; le 14 octobre 1809, Napoléon oblige François II à lui céder les pays du littoral méditerranéen, faisant de l'Autriche un État enclavé.

Congrès de Vienne[modifier | modifier le wikicode]

En 1815, le congrès de Vienne répartit les 90 000 km2 qui composent l'empire d'Autriche entre :

Bien sûr, chacun de ces territoires était divisé en duchés, principautés, royaumes, margraviats...

Révolution[modifier | modifier le wikicode]

À sa mort en 1835, François Ier laisse un empire stable en apparence, mais les idées de la Révolution française vont influer sur le peuple soumis à une monarchie absolue ; des émeutes vont éclater et les Habsbourg devront fuir Vienne. Hantés par le sort de la tante de François Ier, Marie-Antoinette de France, guillotinée, les dirigeants Habsbourgeois décident de déposer l'empereur actuel, Ferdinand Ier, pour un nouveau monarque plus jeune et formé dans les idées absolutistes. Ils choisissent François-Joseph, le fils de l'archiduc d'Autriche et neveu de Ferdinand Ier.

Fin de l'empire d'Autriche et début de l'empire d'Autriche-Hongrie[modifier | modifier le wikicode]

La Prusse crée en 1871 l'empire allemand, ce qui menace l'empire d'Autriche ; de plus, Napoléon III aide les Italiens à se libérer des Autrichiens. Pour éviter la crise et la destruction de l'empire, le compromis austro-hongrois est signé le 18 février 1867 : c'est la création de l'empire d'Autriche-Hongrie.

Liste des empereurs d'Autriche[modifier | modifier le wikicode]

1804-1835 : François Ier ;

1835-1848 : Ferdinand Ier ;

1848-1916 : François-Joseph Ier ;

1916-1918 : Charles Ier.

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de l'Autriche —  Accédez au portail sur l'Autriche.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.