Empire allemand

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Empire allemand
(de) Deutsches Reich
1871 - 1918
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Divisions territoriales de l'Empire
Divisions territoriales de l'Empire
Informations générales
Régime Monarchie constitutionnelle fédérale
Capitale Berlin
Langue Allemand
Monnaie Goldmark (jusqu'en 1914)
Papiermark (à partir de 1914)
Religion Protestantisme (majoritaire)
Catholicisme (très présent)
Démographie et superficie
Population 1871 : 41 058 792 hab.
1910 : 64 925 993 hab.
Superficie 540 766 km2
voir modèle • modifier

L'Empire allemand (ou Deuxième Reich) est un empire fédéral ayant existé du 18 janvier 1871, date de sa fondation par Guillaume Ier d'Allemagne, au 9 novembre 1918, date de l'abdication de Guillaume II.

Cet empire comprenait principalement l'ancienne Confédération de l'Allemagne du Nord, à laquelle s'ajoutaient : - l'Alsace-Lorraine conquise sur la France lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, - ainsi que deux royaumes d'Allemagne du Sud, le Royaume de Bavière et le Royaume de Wurtemberg.

Au total, l'Empire allemand était composé de quatre royaumes (avec une nette prépondérance du Royaume de Prusse), de six grands-duchés et cinq duchés, de sept principautés, trois villes libres : Brême, Hambourg et Lubeck, enfin d'un territoire : l'Alsace-Lorraine.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Allemagne avant 1871[modifier | modifier le wikicode]

L'Allemagne était alors divisée politiquement et l'avait toujours été. En effet, les diverses régions allemandes formaient des royaumes, duchés ou principautés indépendantes qui se faisaient parfois la guerre entre eux.

Bien que ces États fussent indépendants et souverains, ils étaient tous rassemblés dans une confédération qui changea d'appellation (voire d'organisation) au fil du temps et des époques :

Unification par la Prusse[modifier | modifier le wikicode]

En 1867, soit un an après la dissolution de la Confédération germanique, le puissant Royaume de Prusse regroupe autour de lui plusieurs des autres États allemands du nord (comme, par exemple, le Royaume de Saxe), afin de fonder la Confédération de l'Allemagne du Nord.

En 1870, inquiète de la puissance grandissante de la Prusse et voulant la limiter, la France, alors dirigée par Napoléon III, déclare la guerre à la Confédération de l'Allemagne du nord. Les États allemands du sud, craignant de se faire vassaliser, voire absorber par la France, décident de s'allier à la Confédération du nord, pour contrer les visées françaises.

Le 18 janvier 1871, après que la guerre contre la France a été gagnée, les derniers États allemands encore indépendants fusionnent avec la Confédération d'Allemagne du nord. Et c'est ainsi que naît l'Empire allemand.

Colonisation[modifier | modifier le wikicode]

Malgré son unification tardive, l'Empire allemand réussit à se lancer dans une politique de colonisation. C'est d'ailleurs en Allemagne (à Berlin) qu'a lieu une réunion des puissances européennes, afin de se répartir des zones d'influence en Afrique (Conférence de Berlin).

L'empire colonial allemand, à son apogée.

Ainsi, à partir du début des années 1880, l'Empire allemand colonise certaines parties du continent africain :

  • Le Togoland, un peu plus grand que l'actuel Togo ;
  • Le Kamerun, un peu plus grand que l'actuel Cameroun ;
  • La Deutsch-Ostafrika (ou "Afrique orientale allemande") qui correspond au territoire de l'actuelle Tanzanie ;
  • La Deutsch-Südwestafrika (ou "Sud-ouest africain allemand") qui correspond à l'actuelle Namibie.

En Océanie, l'Empire allemand colonise le nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée : c'est la "Nouvelle-Guinée allemande" (en allemand, Deutsch-Neuguinea). Il colonise également plusieurs île de l'Océan Pacifique, dont les Samoa.

En Chine, les Allemands prennent le contrôle de la ville de Qingdao (en allemand : Tsingtau).

L'Allemagne échoue tout de même à s'emparer du Maroc qui, finalement, devient un protectorat français. Cela contribue à une augmentation des tensions entre la France et l'Empire allemand... jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

En 1879, l'Empire allemand s'allie à l'Autriche-Hongrie. En 1882, l'Italie, qui se sent menacée par la France, décide de rejoindre l'alliance austro-allemande. C'est ainsi qu'est créée la Triple Alliance.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.