Le Livre d'or  • la l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Djerba

« Djerba » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'île de Djerba.

Djerba, ou Jerba, est une île tunisienne de 514 km² (25 kilomètres sur 20) et bordée de 125 kilomètres de côtes, située au sud-est de la Tunisie, dans le golfe de Gabès (ou petite Syrte). La plus grande ville de l'île est Houmt Souk.

Elle se trouve à environ 50 kilomètres au nord de la ville de Médenine (entre les péninsules de Jorf et de Zarzis). L'île appartient au gouvernorat de Médenine. Elle est séparée du continent par un bras de mer, le canal d’Ajim, large de 2 kilomètres seulement.

Elle compte 139 517 habitants. Ce sont principalement des arabophones, même s'il s'y trouve une grande communauté berbérophone. Il y existe une petite et très vieille communauté juive descendant des exilés de Babylone.

Elle est reliée au continent par un bac assurant la traversée entre Ajim et Jorf et par une voie de 7 kilomètres remontant à l'antiquité romaine qui relie l'extrémité sud-est de l'île à la péninsule de Zarzis. Cette voie permet également d'y acheminer de l'eau via des canalisations, l'île ayant la particularité de ne pas posséder de source d'eau douce.

Djerba est connue depuis l'Antiquité. Pour beaucoup, elle est l'île des Lotophages décrite dans L'Odyssée d'Homère. Le tourisme est la principale richesse de l'île.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

Destination touristique par excellence, Djerba est célèbre dans le monde entier pour ses plages et les nombreux hôtels dont elle dispose. C'est la première destination touristique de Tunisie. Les espaces permettent d'avoir de grandes unités hôtelières (un complexe comporte 3000 lits et quelques autres hôtels ont plus de 1000 lits). La présence d'un aéroport international (Djerba-Zarzis ouvert en 1974 et agrandi depuis) et d'infrastructures routières satisfaisantes contribue à en faire un centre touristique important, générateur de croissance économique pour ses habitants. Les touristes, principalement allemands, italiens et français, y apprécient le mélange de modernité et de tradition.

Côte sauvage au sud de Djerba

Les autres activités économiques de l'île reposent sur les champs d'oliviers et les huileries associées. L'artisanat local, comme les poteries du village de Guellala, se développe en même temps que le tourisme. Enfin, la pêche locale profite d'eaux parmi les plus poissonneuses de la mer Méditerranée : sautade de mulets et pêche à la gargoulette (amphore) de poulpes.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Djerba de Wikipédia.
Portail de la Tunisie —  Tous les articles sur la Tunisie.