Ambassade

« Ambassade » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'ambassade d'Algérie en FranceParis)

Une ambassade est un lieu destiné à assurer une représentation diplomatique d'un pays auprès d'un autre. Le chef du personnel assurant cette représentation est un ambassadeur.

L'ambassade du Saint-Siège auprès de certains pays s'appelle une nonciature et son chef est un ecclésiastique de haut-rang appelé le nonce. Il est souvent considéré comme le doyen du corps diplomatique.

Jusque dans les années 1950, les représentations diplomatiques installées dans des pays considérés comme peu importants, étaient appelées légations; le chef de la légation avait le titre de ministre plénipotentiaire. Aujourd'hui toute les représentations diplomatiques auprès d'un État sont appelées ambassades.

Statuts spéciaux d'une ambassade et de son personnel[modifier | modifier le wikicode]

L'ambassade jouit du principe de l' inviolabilité diplomatique qui garantit qu'aucun fonctionnaire de l'État-accueil ne peut pénétrer dans les locaux, ni les véhicules de l'ambassade sans l'accord de l'ambassadeur (article 22 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques).

Le personnel de l'ambassade dispose de l' immunité diplomatique qui garantit sa sécurité physique contre tous les agissements des fonctionnaires étrangers, mais pas face à l'action d'un individu ou groupe d'individus hors du contrôle gouvernemental.

Cependant depuis le XIX siècle il n'existe plus de privilège d'extraterritorialité concernant les locaux de l'ambassade (ce n'est pas une partie du territoire de l'État représenté située à l'étranger).

Missions d'une ambassade[modifier | modifier le wikicode]

Le premier rôle d'une ambassade est de matérialiser la pérenité des relations diplmomatiques entre deux pays. En cas de guerre étrangère ou de guerre civile, les locaux de l'ambassade peuvent être fermés. Dans ce cas c'est l'ambassade d'un autre pays non-affecté qui gère les affaires et représente l'État-accueilli.

En cas de rupture des relations diplomatiques l'ambassadeur peut être présent dans les locaux mais n'entretient plus de contact officiels avec le gouvernement de l'État-accueil. Cependant les services consulaires restent assurés par le personnel compétent. Il gère les affaires (en particulier l'État-civil) concernant les ressortissants vivant en permanence (expatriés) ou temporaires (touristes, membres d'organisation humanitaires...) se trouvant sur le territoire de l'État-accueil.

L'ambassade doit asile à ses ressortissants confrontés à une situation grave dans le pays (massacres ciblés, opération militaires...). Ce droit peut être accordé à des personnes d'autres nationalités (mais l'État-accueil peut exiger leur expulsion des locaux 1).

  1. À ce sujet voir le film La Déchirure de Roland Joffé (1984) sur les réfugiés à l'ambassade des États-Unis à Phnom Penh au moment de la prise du pouvoir par les Khmers rouges en 1975)
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.