Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Îles Marshall

« Îles Marshall » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Îles Marshall
Drapeau des iles Marshall.svg Seal of the Marshall Islands.svg
Drapeau Blason
Carte
Marshall Islands on the globe (small islands magnified) (Polynesia centered).svg
Géographie
Capitale Delap-Uliga-Darrit
Plus grande ville Delap-Uliga-Darrit (20 000 habitants, 2012)
Superficie 181 km2
Population
Population 56 000 habitants
Gentilé Marshallais, Marshallaise
Langue(s) parlée(s) Marshallais, Anglais
voir modèle • modifier

Les Îles Marshall sont un pays situé en Océanie, dans l'hémisphère nord. Sa superficie de 181 km2 (l'équivalent de la superficie des villes de Paris et de Strasbourg réunies) est si réduite que seuls six pays sont plus petits que lui.

Géographie terrestre[modifier | modifier le wikicode]

Le pays est composé d'une trentaine d'atolls et de plus de 1200 îles réparties sur une surface de près de 2 millions de km2 (l'île la plus au nord est située à environ 1200 km de l'île la plus au sud), ce qui pose plusieurs problèmes au pays en ce qui concerne la gestion, les infrastructures, l'approvisionnement et la télécommunication.

Le pays est situé dans l'Ouest de l'océan Pacifique. Les îles sont généralement partagées en deux groupes : les îles les plus à l'est font partie de la chaîne de Ratak (ce qui signifie "soleil levant", le soleil se levant à l'est) et les îles les plus à l'ouest forment la chaîne de Ralik (qui signifie "soleil couchant", le soleil se couchant à l'ouest).

Géographie politique[modifier | modifier le wikicode]

Le pays n'étant constitué que d'îles, il ne peut pas posséder de frontières terrestres. Cependant, en prenant en compte la ZEE (Zone Économique Exclusive), les îles Marshall partagent une frontière maritime avec les États-Unis (qui possèdent l'île de Wake), la Micronésie, Nauru et les Kiribati.

Démographie[modifier | modifier le wikicode]

En 2018, aux îles Marshall, on comptait 56 000 Marshallais (l'équivalent de la population de la ville de Neuilly-sur-Seine), dont près de 20 000 habitaient dans la ville de Delap-Uliga-Darrit, qui est également la capitale du pays, située sur l'atoll de Majuro.

Les deux langues officielles du pays sont le marshallais, une langue océanienne, et l'anglais.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les premiers habitants des îles Marshall seraient vraisemblablement arrivés de Micronésie il y a près de 3000 ans. L'histoire du pays commence donc bien avant sa découverte par les colons espagnols en 1529. En 1885, les Espagnols sont expulsés du territoire par l'Empire allemand qui annexe l'archipel. Mais pendant la Première Guerre mondiale, l'Allemagne perd progressivement son empire colonial au profit d'autres pays (États-Unis, Belgique, France, Royaume-Uni, Japon…) et les îles Marshall sont intégrées à l'empire japonais en 1914, alors en pleine expansion. Le pays est occupé par les États-Unis en 1944 avant d'obtenir son indépendance en 1986.

Défense[modifier | modifier le wikicode]

Le pays ne possède aucune armée ni aucune marine, mais il possède en revanche son propre service de police ainsi qu'une base américaine située sur l'atoll Kwajalein.

Transports[modifier | modifier le wikicode]

Les îles Marshall étant un archipel, le principal moyen de transport utilisé est bien évidemment le bateau. Avant l'arrivée des GPS, les Marshallais naviguaient grâce aux étoiles et à des outils appelés "cartes à bâtonnets".

Difficultés rencontrées par le pays[modifier | modifier le wikicode]

Un des plus gros problèmes locaux, totalement indissociable de l'histoire du pays, est le scandale qui a fait suite aux essais nucléaires que le gouvernement américain a mené dans les années 1950. Beaucoup de Marshallais ont contracté des cancers liés à ces essais nucléaires dans les années suivantes et aujourd'hui encore, le gouvernement américain est obligé de dédommager financièrement les victimes.

De plus, la montée des eaux liées au dérèglement climatique et les cyclones, fréquents dans cette région du monde, font des îles Marshall l'un des premiers pays qui risquent de disparaître entièrement dans les décennies à venir.

Enfin, l'accès à l'éducation est très réduit dans le pays, principalement à cause du fait que les différentes îles sont très éloignées les unes des autres et que le trajet quotidien d'une île à l'autre n'est pas envisageable pour une partie de la population.

De la bombe atomique au maillot de bain[modifier | modifier le wikicode]

Le bikini, maillot féminin de deux pièces, tire son nom de l'atoll de Bikini, situé aux îles Marshall. En 1946, l'inventeur de ce nouveau maillot, Louis Réard, était persuadé que sa nouvelle création ferait l'effet d'une bombe dans l'univers de la mode. Cinq jours avant la présentation du maillot, les États-Unis réalisèrent leur tout premier essai nucléaire sur l'atoll de Bikini. Le nom du maillot était tout trouvé.

Un sauvetage héroïque[modifier | modifier le wikicode]

José Salvador Alvarengo est un pêcheur salvadorien pour qui les îles Marshall sont un synonyme de sauvetage. Il passa 438 jours (plus de 14 mois) à la dérive, en plein océan Pacifique, avant de s'échouer sur l'île marshallaise d'Ebon en janvier 2014, souffrant de déshydratation.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  1. LA VÉRITÉ SUR LES PLUS PETITS PAYS DU MONDE - Doc Seven. (2021, 10 juillet). [Vidéo]. YouTube. https://www.youtube.com/watch?v=lBqUpDbIIAE
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Îles Marshall de Wikipédia.
Portail de l'Océanie —  Tous les articles sur l'Océanie.
Portail des pays —  Tout sur les pays, les organisations internationales...