Évêque

« Évêque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Dans la majorité des confessions chrétiennes, les évêques sont considérés comme les successeurs des apôtres.

Catholicisme[modifier | modifier le wikicode]

Un évêque catholique au début du XXe siècle
Palais épiscopal de Beauvais.


Pour le catholicisme, un évêque est un prêtre qui exerce la « plénitude du sacerdoce ». Cette plénitude se caractérise par trois facettes principales :

  1. le gouvernement d'un territoire, le diocèse (il préside l'assemblée des fidèles de ce diocèse) ;
  2. l'enseignement dans ce diocèse, surtout par la prédication (les prêtres du diocèse l'assistent dans cette tâche) ;
  3. la sanctification (essentiellement par les sacrements), domaine dans lequel deux sacrements lui sont réservés :
  • le sacrement de l'Ordre, par lequel un homme devient prêtre,
  • la confirmation, par laquelle un chrétien reçoit une plénitude de vie chrétienne qui a son impact dans la prière et le témoignage, et renforce également le lien à l'Église.

Dans l'Église catholique, aucune ordination d'évêque ne peut se faire sans l'accord du Pape, lui-même évêque de Rome. Il faut au moins un évêque pour ordonner un autre évêque. Pour marquer qu'une telle ordination se fait dans la communion ecclésiale et a une portée pour toute l'Église, il faut qu'il y ait (quand c'est possible) deux autres évêques présents.

Normalement, un évêque porte une croix épiscopale1 (pendante sur la poitrine) et un anneau au doigt. Dans certaines occasions, il est vêtu d'une soutane de couleur violette et, sur la tête, porte une calotte. Les insignes épiscopaux sont utilisés dans les grandes célébrations liturgiques : la mitre, la crosse.

Dans la hiérarchie des prêtres catholiques, l'archevêque est l'évêque placé à la tête d'une province ecclésiastique qui comprend plusieurs diocèses. Sous Charlemagne il avait désormais pouvoir, comme le comte L'évêque siège dans une cathédrale, et réside dans la partie appelée palais épiscopal.

Il existe en général des évêques plus ou moins importants ; ainsi au Moyen Âge, l'évêque de Reims était très important car c'était lui qui sacrait le roi de France.

Autres confessions[modifier | modifier le wikicode]

Dans certaines confessions chrétiennes comme l'orthodoxie, le luthéranisme ou l'anglicanisme, il existe aussi des évêques.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Épiscopal » veut dire « qui appartient, est propre à l'évêque ».
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.