Réforme grégorienne

« Réforme grégorienne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dictatus papæ, archives du Vatican.

La réforme grégorienne, du nom du pape Grégoire VII, est un important mouvement politique qui s'est déroulé au Moyen Âge (seconde moitié du XIe siècle) dirigé par l'Église catholique, dont l'objectif est de rétablir la discipline et de réformer le clergé pour ainsi mieux encadrer la société laïque, de renforcer fortement la foi chrétienne et imposer plus fermement les obligations de vie découlant du dogme chrétien aux fidèles.

Les principales mesures de la réforme grégorienne :

  • Elle oblige les prêtres à rester célibataires pour éviter que des biens appartenant à l'église soient transmis en héritage.
  • Elle interdit aux prêtres de vendre des pardons, des péchés ou des bénédictions
  • Elle impose l'autorité du pape face aux grands rois de son époque, et les oblige à accepter que seul le pape nomme les évêques. En effet, être évêque procurait beaucoup de revenus (les dîmes, les dons...), et les rois de l'époque récompensaient leurs amis en leur donnant un titre d'évêque.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.