Livre d'or
Livre d'or

la cabane • le Livre d'or  • la boîte à idées

Cathédrale

« Cathédrale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Façade ouest de Notre-Dame de Paris1.

Une cathédrale est un lieu de culte chrétien, généralement une église de grandes dimensions, placée sous le contrôle d'un évêque.

Une cathédrale est souvent catholique, mais elle peut aussi, suivant les pays, être orthodoxe ou protestante. En Angleterre, elle est le siège de l'évêque de l’Église anglicane.

La cathédrale porte ce nom parce qu'elle abrite la cathèdre, siège de l'évêque.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Liste de cathédrales.

Cathédrales catholiques en Occident[modifier | modifier le wikicode]

Origines et construction[modifier | modifier le wikicode]

Construction d'une cathédrale.

Depuis la XIIe siècle, toute la population occidentale est convertie au christianisme, à commencer par l'Empereur. L'Église va vite devenir une grande puissance, car les rois et les chevaliers lui doivent fidélité. C'est elle qui diffuse le savoir dans les universités, et c'est donc dans le respect de ses idées que sont éduqués les nobles. Dans toute l'Europe, des églises sont construites, avec un prêtre ou un curé pour diriger les paroisses qu'elles matérialisent. Mais dans les grandes villes, il y a plus de fidèles, et à la fin de l'Empire romain, seules les anciennes basiliques romaines qui bordaient le forum étaient capables d'accueillir une foule nombreuse. Progressivement, ces basiliques vont être remplacées par des cathédrales : les paroisses sont rattachées à un diocèse (formant approximativement le terrain d'une région), dirigé par un évêque, dont le siège s'établit dans une cathédrale. Cette cathédrale est située au centre de ce diocèse, de manière à pouvoir être rejointe depuis les paroisses le plus facilement possible.

Façade de la Cathédrale de Bourges, avec cinq portails.

Les cathédrales en Occident ont été principalement construites entre les XIIe et XIIIe siècles, où un climat économique prospère régnait sur l'Europe. Leur nombre est dû au fait que chaque ville a voulu en avoir une pour prouver sa richesse, son importance et sa fidélité au christianisme : elles ont alors proliféré partout en Occident, c'est le temps des cathédrales. Elles étaient financées par l'évêque et recevaient de nombreux dons de la part de seigneurs locaux, de riches commerçants ou de bourgeois qui voulaient s'assurer une vie éternelle au paradis après le jour du Jugement Dernier ; en soutenant l'édification d'un monument à la gloire de Dieu, ils espéraient obtenir un bon sort après la mort. Parfois, une personne plus importante pouvait apporter sa contribution, comme le Pape ou le Roi. Toutes ces personnes exigeaient généralement d'être représentées sur les œuvres qu'elles finançaient en contrepartie.

Tympan, dit « cage à écureuil ».

Les plans sont alors conçus et la construction débute : souvent, le programme peut être modifié car le temps que prend l'édification d'une cathédrale s'étend sur plusieurs générations, et les goûts et styles changent, se répercutant sur les ouvrages d'art. Les techniques utilisées sont très diverses : les échafauds existent, mais ils ne ressemblent pas à ceux de nos jours. On a aussi le tympan, très représentatif de la construction de cathédrales, qui sert à monter les pierres ; on l'appelle couramment « cage à écureuil » car il fonctionne sur le même principe que celui de cette machine que font tourner en courant les écureuils. Plusieurs hommes se mettent dans cette roue, et la font tourner, faisant monter un poids suspendu à une corde qui est tirée grâce à cette technique. Bien sûr, les accidents sont nombreux sur le chantier. Une fois le bâtiment terminé, on entre dans le détail et les ornements. À l'époque, les artistes ne travaillaient par pour la gloire ou la reconnaissance ; ainsi, les œuvres qu'ils réalisaient n'étaient pas signées. Cependant, on remarque une exception sur une sculpture de la cathédrale d'Autun où l'artiste a gravé en latin « Gislebert m'a fait ».

Certaines cathédrales étaient particulièrement réputées car elles abritaient des reliques : c'est le cas de nombreux endroits, qui accueillaient alors en plus des fidèles locaux, des pèlerins.

Types de bâtiments[modifier | modifier le wikicode]

La cathédrale est tournée vers l'est (l'Orient).

À l'origine, comme l'évêque seul avait le droit de baptiser, un baptistère est associé à la cathédrale (souvent à l'extérieur). L'intérieur, vu de haut en forme de croix, était composé en longueur de la nef, qui accueillait les fidèles, du transept au milieux de la nef et du chevet au fond, qui eux étaient destinés aux prêtres.

Il faut cependant noter que la cathédrale n'est pas seulement un ensemble religieux : elle contient différents bâtiments, qui ont bien d'autres utilités. Dès le règne de Charlemagne les religieux qui assistaient l'évêque, appelés chanoines, devaient vivre en commun selon une règle. On a donc construit pour eux des installations permettant ce genre de vie : dortoir, réfectoire, cloître, salle capitulaire, comme dans une abbaye. C'est pourquoi de nombreuses cathédrales anciennes sont flanquées d'un cloître. Mais à partir du XIe siècle, les chanoines renoncent à vivre en communauté : ils vivent alors dans des maisons individuelles formant un quartier clos par un mur d'enceinte à proximité de la cathédrale. Le tout forme un « groupe épiscopal », avec le palais épiscopal, résidence de l'évêque. On trouve aussi des salles où l'on peut enseigner aux pauvres, car l'Église dirigeait les universités, se chargeait de l'éducation et soignait les malades, car elle leur doit protection...

Palais épiscopal de Beauvais.

Beaucoup de cathédrales actuelles ont succédé, au cours des siècles, sur le même emplacement, à des cathédrales plus anciennes qui ont été volontairement détruites. Il s'agissait alors d'édifier un bâtiment plus grand, plus haut, plus au « goût du jour ». Quelquefois, on s'est contenté d'ajouter à un bâtiment existant de nouvelles parties bénéficiant de nouvelles techniques architecturales.

Les plus anciennes cathédrales de l'Europe de l'Ouest sont de style roman, qui a laissé la place au style gothique. Il existe de très nombreuses cathédrales gothiques dans toute l'Europe.

Plus tard sont apparues des cathédrales de style Renaissance, classique, baroque, néo-gothique (faux gothique du XIXe siècle), puis, depuis le XXe siècle, résolument modernes. Au Moyen Âge, l'idée commune était que les cathédrales devaient être belles pour prouver la puissance de Dieu. Cependant, à la fin du XIe siècle, des moines critiquent sévèrement le faste dans les lieux de cultes chrétiens qui, selon eux, éloigne les fidèles de Dieu : c'est l'ordre de Cîteaux (qui va se développer grâce à Bernard de Clairvaux) dont les abbayes sont alors édifiées dans la sobriété.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le nom Notre-Dame n'est pas réservé uniquement à la grande cathédrale de Paris ; il en existe des dizaines portant ce nom en France (notamment dans le Nord).
Images sur les cathédrales Vikidia possède une catégorie d’images sur les cathédrales.


Portail du christianisme - Tous les articles concernant le christianisme.
Portail de l'architecture - Tout sur les monuments et les architectes célèbres.