Pied

« Pied » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Pied (anatomie))
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Pied (homonymie).
Photographie d'un pied droit
Les os du pied

Le pied est situé à l'extrémité de la jambe, auquel il est relié par la cheville. Il sert à se maintenir debout et à marcher. Il a un rôle d'équilibre. Le pied supporte tout notre poids lorsqu'on est debout.

Le pied comprend 28 os, 16 articulations, 107 ligaments qui tiennent ces dernières et 20 muscles qui permettent au cerveau de commander leurs mouvements.

La plante du pied est, avec le bout des doigts, la région du corps la plus riche en terminaisons nerveuses : c'est pour cela qu'on est tellement chatouilleux des pieds. Enfin, c'est, avec les aisselles et la paume des mains, la zone contenant le plus de glandes sudoripares : c'est pour cela que les pieds transpirent beaucoup. Cette transpiration permet la croissance de bactéries, responsables des mauvaises odeurs. La transpiration en elle-même n'est que de l'eau salée et ne sent rien.

Le pied, comme la main, a des doigts : les doigts de pied sont aussi appelés orteils.

Formes de pied[modifier]

Il existe plusieurs formes du pied, selon la disposition des doigts de pied :

  • le « pied égyptien » : le gros orteil est le plus avancé (65 % de la population) ;
  • le « pied grec » : le deuxième orteil est le plus avancé (25 % de la population) ;
  • le « pied carré » : les trois premiers orteils sont de même grandeur, le quatrième régresse, puis le cinquième (7 % de la population).
Quel type de pied as-tu ? Compare avec celui de tes parents et de tes frères et sœurs.

Les différents déplacements à pied[modifier]

Nous pensons en premier lieu à la promenade et à la randonnée qui sont d'excellents moyens de renforcer sa santé en se faisant plaisir. On a qualifié la course de détente à faible allure du nom anglais jogging (au petit trot).

Il ne faut pourtant pas oublier qu'autrefois ceux qui ne disposaient pas d'une monture (âne, cheval ou chameau) étaient obligés de faire à pied de longs déplacements, ce qui reste toujours vrai dans la brousse des pays tropicaux. Avant 1950, il n'existait pas de cars de ramassage et certains écoliers de la campagne française devaient parcourir chaque jour de nombreux kilomètres pour aller à l'école du village et en revenir le soir.

Les métiers pédestres[modifier]

Quand il n'existait pas encore de magasins dans les quartiers éloignés et les campagnes, arrivaient des vendeurs à pied appelés colporteurs parce que leur coffre de marchandises était accroché au cou, mais parfois aussi avec une hotte (dont le souvenir reste celle du Père Noël). Dès le Moyen Âge, des apprentis allaient dans diverses régions pour apprendre les différentes façons de pratiquer leur métier, on les appelait compagnons du tour de France (qui n'ont pas disparu, même s'ils se déplacent autrement qu'à pied).

Les pèlerinages religieux[modifier]

Pèlerin marchant vers Compostelle. Près de Palencia au centre ouest de l'Espagne

Dans de nombreuses religions, il est souhaitable d'avoir fait un pèlerinage à un endroit sacré. Au Moyen Âge, des pèlerins chrétiens traversaient à pied une partie de l'Europe pour accomplir le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne). Ils choisissaient des couvents se trouvant sur leur route pour se reposer la nuit.

Pour les Musulmans, c'est La Mecque et pour les Hindous le Gange, fleuve sacré. Même actuellement, si la totalité du voyage ne se fait plus à pied, des processions sur place rappellent cette tradition.

Les manifestations diverses[modifier]

Pour protester ou acclamer, il arrive que des citoyens se réunissent pour marcher ensemble, parfois en brandissant des pancartes. En réaction à un événement tragique, certains organisent parfois une marche silencieuse.

Les pieds dans le sport[modifier]

Évidemment, les jambes et le souffle ont une part importante dans les sports, mais les pieds jouent un rôle majeur comme le prouvent les différentes chaussures de sport : souples pour les tennis et les baskets, à pointes pour la course, à crampons pour le football. Dans les sauts sportifs, les pieds jouent un rôle déterminant dans le bond.

Dans le football et le rugby, le ballon est frappé avec le pied. En natation, chaque pied est utilisé comme une sorte de palme (on lui ajoute d'ailleurs une palme plus grande pour la plongée). Au taekwondo, ou autre art martial, on se sert de ses pieds pour donner des coups de pieds.

Bien qu'ils soient pratiqués par des enfants avant de devenir parfois objets de compétition, il faut mentionner les patins à roulettes, devenus rollers, la planche à roulettes appelée du nom anglais skateboard. La trottinette, elle, n'a pas dépassé le niveau du jeu.

N'oublions pas le grimper et l'escalade où les pieds ont une part essentielle. Dans les cirques, ce sont les funambules qui marchent sur un câble et les antipodistes qui jonglent avec leurs pieds.

L'importance des pieds rend encore plus admirables les handicapés pratiquant les handisports, en surmontant toutes les difficultés.

Le pied dans le langage[modifier]

Le mot pied désigne d'abord le pied humain, mais on l'utilise aussi pour le bout de la patte de certains animaux, notamment à sabots.

En général, on donne ce nom à tout se qui repose sur le sol : pieds de chaise, d'armoire, mais aussi pour ce qui est en bas : le pied du mur, de la falaise, de la montagne.

Ce mot s'applique aussi aux plantes : pied de vigne, de salade. Acheter des légumes sur pied signifie qu'on les cueille alors soi-même.

On appelle verre à pied celui dont le fond ne repose pas directement sur la table. Le pied du lit est le bout où reposent les pieds du dormeur, contrairement à la tête du lit, appelée aussi le chevet. Un portrait en pied représente une personne de la tête aux pieds. Vêtu de pied en cap signifie des pieds à la tête.

Des mots de la famille de pied[modifier]

  • Un piéton marche à pied. La piétaille était un mot méprisant pour désigner ceux qui ne pouvaient manifester qu'à pied. *Un trépied est un support à 3 pieds.
  • Un marchepied sert à monter.
  • Piétiner, c'est bouger les pieds en restant sur place ou pour écraser quelque chose.
  • Un pied-à-terre est un petit logement dont on dispose, ailleurs que chez soi.
  • 'Pieds-Noirs est le nom donné aux Français qui vivaient en Algérie avant l'indépendance en 1962 et qui se sont alors rapatriés en France.

Le nom latin du pied : pedis a donné les mots pédestre (pour une randonnée), pédicure (qui soigne les pieds), pédale, pédalier, pédalo. On le retrouve à la fin de bipède (marchant sur 2 pieds), quadrupède (sur 4), palmipède (oiseau aux pieds palmés). Récemment, on a repris le latin pedibus (avec les pieds) pour encourager les enfants à marcher en groupe pour aller à l'école, au lieu de prendre un bus ou une voiture.

Attention : pédiatre et pédagogue n'ont aucun rapport avec le nom latin du pied, car ils viennent du mot grec pedos (enfant).

En grec, le pied se disait podos qui a servi à appeler arthropodes les invertébrés aux pattes articulées (comme les crustacés, les insectes, les araignées), les myriapodes (mille-pattes), les gastéropodes pour désigner les mollusques qui utilisent leur ventre pour se déplacer (comme l'escargot). Apode signifie sans pattes, comme les anguilles. Un podium possède des marches réservées aux champions.

Beaucoup d'expressions utilisent le mot pied de façon imagée[modifier]

  • A pied d'œuvre (prêt au travail),
  • se trouver au pied du mur (obligé de prendre une décision),
  • partir d'un bon pied (avec courage),
  • être mis à pied (travail et salaire arrêtés par le directeur).
  • Remettre sur pied (après un séjour au lit pour blessure ou maladie, mais peut se dire aussi de la réparation d'un appareil),
  • sauter à pieds joints (sur une occasion inespérée),
  • mettre les pieds dans le plat (montrer brutalement son désaccord),
  • prendre le contre-pied (s'opposer),
  • être sur le pied de guerre (prêt à se battre),
  • se défendre pied à pied (résister au maximum),
  • faire des pieds et des mains (se débattre pour gagner),
  • lâcher pied (ne plus pouvoir résister),
  • lever le pied (s'en aller si l'on est à pied ou ralentir si l'on est en voiture, en relâchant la pédale d'accélérateur).
  • Se lever du pied gauche (de mauvaise humeur),
  • casser les pieds (être énervant), ne plus savoir
  • sur quel pied danser (être totalement indécis),
  • faire un pied de nez (geste de moquerie fait avec la main et non le pied),
  • prendre son pied (éprouver du plaisir, mais en réalité seul un petit bébé peut prendre du plaisir à sucer son pied).
Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.