Natation

« Natation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La nageuse étatsunienne Katie Hoff, détentrice du record du monde 400 m individuel en 2008

La natation, dite aussi nage, est la méthode qui permet aux humains de se déplacer dans l'eau avec leur propre corps : cela peut se faire à la surface de l'eau ou sous l'eau (en plongée).

Le plongeon et les jeux pratiqués dans l'eau font aussi partie de la natation. Elle se pratique en piscine ou dans les courants d'eau naturels. Elle est considérée comme un sport et est une discipline olympique. Les nages principales ont beaucoup de dérivés, dos à deux bras, crawl rattrapé, etc.

La natation en compétition[modifier]

L'une des pratiques de compétition est la natation en tant que course. Les nages de compétition sont :

1) le papillon, dit aussi brasse papillon

  • Cette nage est très réglementée. C’est une nage symétrique comme la brasse, mais les bras reviennent vers l’avant au-dessus de la surface de l’eau. Ceci rend ce style plus rapide que la brasse mais beaucoup plus fatigant tout en exigeant un certain temps d’entraînement avant de pouvoir le maîtriser.

2) le dos crawlé

  • La seule contrainte imposée au nageur est d’être sur le dos en permanence (sauf lors des virages), sinon son style est libre.

3) la brasse

  • Cette nage est aussi très réglementée. Elle se caractérise par une action symétrique des bras et des jambes. Toucher le mur avec les deux mains est une obligation au virage comme à l’arrivée.

4) la nage libre

  • Il n'y a pas de type de nage obligatoire, mais dans les faits, le crawl est pratiqué car il semble être la nage la plus rapide.

5) la dos élémentaire

  • Le dos élémentaire n'est pas très utilisée en nage de compétition, car ce n'est pas une nage très rapide puisqu'elle se résume à être sur le dos et à faire les mêmes mouvements que la brasse en générale. Cette nage est le plus souvent utilisée pour se reposer après une longue course.

6) La marinière

  • La marinière est une forme de nage sur le côté. Elle est très simple mais presque jamais utile, sauf lorsque l'on nage en surface avec des palmes. Avec les jambes, on devra faire un battement de jambes nommé ciseaux et avec les bras, il faudra faire comme si on attrape une pomme.

Il existe aussi un sport d'opposition, le water-polo, ainsi que des pratiques artistiques : la natation synchronisée et le plongeon.


Les départs plongés et les virages[modifier]

Départ d'une épreuve de natation
Les départs
  • Le départ est un moment crucial de la course. À haut niveau, le gagnant est souvent celui qui a eu le départ le plus rapide. Le plongeon doit aussi être bien fait pour avoir une meilleure course et pouvoir être rapide.
  • Il est assez réglementé :
  • - Un officiel donne trois coups de sifflet brefs, les nageurs montent à côté du plot.
  • - Ce même officiel donne ensuite un long coup de sifflet, les nageurs montent sur le plot.
  • - Un autre officiel dit « A vos marques ! »
  • - Le premier officiel donne un coup de sifflet bref et les nageurs s'élancent.

Les virages sont différents en fonction des nages. En papillon et en brasse, quand on arrive au mur il faut le toucher à deux mains au dessus de l'eau et pousser avec les jambes contres le mur. En dos crawlé et en crawl, au lieu de le toucher à deux mains, il faut faire une culbute (une roulade) ; après avoir fait cette culbute, il faut pousser contre le mur avec les pieds et repartir en se retournant.

Quelques grands nageurs[modifier]

Ian Thorpe, Alexander Popov, Michael Phelps, Peter Van Den Hoogenband, Laure Manaudou, Florent Manaudou, Yannick Agnel, Alain Bernard...

Voir aussi[modifier]

Source[modifier]

  • « Natation ». Wikipédia.[1] [Sections Natation compétitive et Pratiques compétitives consultées le 6 septembre 2008


Portail des sports - Tous les articles sur les sports