Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Mouton

« Mouton » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des moutons au Danemark

Le mouton est un mammifère domestique herbivore qui bêle. L'homme élève le mouton pour sa viande, son lait, sa laine et sa peau avec laquelle on prépare un cuir appelé « basane ». Le petit est l'agneau (féminin : agnelle), la femelle la brebis et le mâle le bélier.Au bout de 5 mois de gestation la brebis met au monde 1 ou 2 agneaux(plus rarement 3 )Le mouton est un bélier castré élevé exclusivement pour sa viande et sa laine.

Un animal sélectionné par l'homme[modifier]

L'élevage des moutons; ici la tonte en été. XVe siècle

Le mouton est un des animaux les plus anciennement domestiqués par l'homme. Au Moyen-Orient on trouve des traces de la domestication dès 8 500 av JC.

Le cyclope Polyphème, qui sera éborgné par Ulysse élevait des moutons.

Le mouton est certainement l'animal d'élevage qui permet de tirer le meilleur profit des pâturages fournissant un fourrage de faible valeur, comme les friches, les landes, les champs après les récoltes. Il est bien adapté aux régions sèches. C'est un animal d'utilisation polyvalente puisqu'il fournit la viande, la laine (longtemps dans beaucoup de régions la seule fibre textile naturelle), le cuir (servant à la fabrication de vêtements, de récipients comme les outres pour les liquides et même de parchemin) et le lait des brebis.

Le lait de brebis est employé à la fabrication de différents fromages, dont les plus connus sont le roquefort, le brocciu, le pécorino (Italie) et la feta (fromage grec).

Rôle écologique des moutons[modifier]

Pendant les déplacements d'une pâture à l'autre, les moutons se nourrissent chemin faisant. Ils favorisent ainsi l'entretien des landes qui seraient vite envahies par les arbrisseaux. Ils débroussaillent les sous-bois et empêchent ainsi l'extension des incendies. Ils nettoient les berges des ruisseaux. Pourtant dans les régions méditerranéennes, les bergers sont souvent accusés d'être à l'origine d'incendie lorsqu'ils brûlent le maquis afin d'étendre les surfaces à pâturer et qu'ils n'arrivent plus à maîtriser la propagation du feu.

Le pâturages sur les chaumes (restes des tiges après la récolte) permet le dépôt des excréments qui « fument » naturellement les champs sans effort.


Le mouton est un animal craintif, qui aime vivre en troupeau : l'expression grégaire trouve sa source dans ce comportement. L'homme, par sélection, a parfois exacerbé ce comportement, pour se simplifier le travail. Par exemple, les oreilles tombantes limitent les capacités d'orientation, donc exacerbe le comportement de troupeau, avec ses avantages et inconvénients. La crainte alimentaire, est une qualité indispensable à tous les ruminants. En effet, les ovins sont programmés pour n'accepter d'ingérer que 10 grammes par jour d'un aliment inconnu et ou nouveau, et ceci pendant dix jours. Ce comportement permet d'éviter ou de diminuer les risques d'empoisonnement par des plantes ou autres matières toxiques tout en permettant qu'un animal apprenne petit à petit à profiter d'une nouvelle herbe qu'il ne mangeait pas avant, par exemple, lorsqu'il arrive dans un nouveau milieu.

Biologie[modifier]

Le nom scientifique du mouton domestique est Ovis aries. Il fait partie de la famille des ovidés, de la sous-famille des Caprinés. Si la chèvre possède 60 chromosomes, les « ovins » peuvent en avoir 54, 56 ou 58. Le mouton domestique a 54 chromosomes.

littérature[modifier]

Il est fait référence au mouton dans <<Le Petit Prince>>,conte poétique publié en 1943 par Antoine de Saint Exupery (1900-1944),illustré par l'auteur lui même de nombreuses aquarelles. La célèbre phrase qui prélude la rencontre entre le Petit Prince et l'aviateur :<<S'il vous plaît...dessine moi un mouton!>>


Art[modifier]

François-Xavier Lalanne (1927-2008) ,sculpteur et graveur français crée un bestiaire surréaliste et humoristique. Il met en scène un monde d’animaux aussi étrange que celui d'Alice au pays des merveilles,Ses animaux de prédilection sont les moutons; ils sont réalisés en bronze,tôle,résine,laine fibres naturelles. [[Mouton_de_lalanne.jpg ‎|vignette] ‎

Divers[modifier]

Le terme « mouton » désigne aussi dans le langage courant les produits du mouton, sa viande, son cuir, sa fourrure. On dit par exemple : un ragoût de mouton.

En argot, un « mouton » peut être un compagnon de cellule que les geôliers placent avec un détenu pour obtenir des aveux.

Un « mouton » peut également représenter une personne naïve, qui suit et répète bêtement les actions de ses congénères, c'est une référence au mouton qui suit son troupeau. L'écrivain de la Renaissance Rabelais a écrit, dans son livre Pantagruel, l'histoire des moutons de Panurge, qui se jettent tous à l'eau après que l'un d'eux y soit tombé.

Le « mouton » désigne également un agglomérat de poussière qui finit par former de grosses boules, particulièrement dans les milieux confinés (sous les lits, derrière les meubles, par exemple).

Pour s'endormir, une tradition conseille de compter les moutons. L'idée est que le spectacle imaginaire d'un troupeau de moutons sautant successivement une barrière est suffisamment répétitif pour provoquer le sommeil.

Expressions autour du mot mouton, ou brebis[modifier]

Compagnon de longue date du paysan, et animal à grande utilité économique, le mouton a donné lieu à de nombreuses expressions populaires.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : liste d'expressions françaises autour du mouton.